Université de Moncton

Direction des communications, des affaires publiques et du marketing
Abonnez-vous à l’infolettre
Bookmark and Share
Lundi 06 Mai 2013

Julie Payette, docteure d’honneur en ingénierie

Agrandir l'image
Née en 1963 à Montréal, Julie Payette complète le baccalauréat international (1982) à l’Atlantic College au Pays de Galles au Royaume-Uni, le baccalauréat en génie électrique à l’Université McGill et la maîtrise en sciences appliquées (génie informatique) à l’University of Toronto.

Après de brillantes études, elle commence sa carrière comme ingénieure de systèmes chez IBM Canada (1986-1988). Elle devient par la suite assistante de recherche à l’University of Toronto (1988-1990), scientifique invitée au IBM Research Laboratory en Suisse (1991) et ingénieure de recherche chez BNR/Nortel à Montréal (1992).

En 1992, alors âgée de 29 ans, elle est choisie par l’Agence spatiale canadienne parmi 5 330 candidates et candidats pour faire partie du groupe de quatre nouveaux astronautes canadiens. Elle commence alors sa formation de base et travaille comme conseillère technique pour le système d’entretien mobile, un système robotique perfectionné qui constitue la contribution canadienne à la Station spatiale internationale.

En 1996, elle entame son expérience à la NASA. Après avoir complété son entraînement, elle prend part à la mission STS-96 à bord de la navette spatiale Discovery en 1999. Lors de ce premier vol, elle occupa les fonctions de spécialiste de mission et fut responsable des systèmes de la station. Elle supervisa une sortie dans l’espace et elle a manœuvré le bras robotique Canadarm.

Lors de cette mission, Mme Payette est devenue la première canadienne à participer à une mission de construction de la Station spatiale internationale et à monter à bord du laboratoire orbital. En 2009, elle participe à son deuxième vol en tant qu’ingénieure de vol au sein de l’équipage de la mission STS-127 à bord de la navette Endeavour. Elle a alors fait fonctionner les trois bras robotiques spatiaux.

Entre 2003 et 2011 Julie Payette a occupé le poste de CAPsule COMmunicator au Centre de contrôle des missions à Houston (Texas). Depuis 2011, elle est déléguée scientifique du Québec à Washington et relève du ministère du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation du Québec.

Ayant reçu de nombreuses bourses, distinctions honorifiques et 15 grades honoris causa, Julie Payette est un modèle de succès indéniable pour les générations à venir. Multilingue, elle parle couramment le français et l’anglais et peut converser en espagnol, en italien, en russe et en allemand. Elle possède la licence de pilote professionnel avec qualification sur hydravion, un brevet de plongée en eaux profondes et le grade de capitaine pour un entraînement de pilote militaire sur le réacté CT-114.

Elle pratique la course à pied, le ski, les sports de raquette et la plongée sous-marine. Elle est également pianiste. Elle s’est notamment produite avec l’Orchestre symphonique de Montréal, le Piacere Vocal de Bâle en Suisse et le Tafelmusik Baroque Orchestra Choir à Toronto. Elle est membre de l’Ordre des ingénieurs du Québec et de l’Académie canadienne de génie. Elle a été nommée chevalier de l’Ordre de la Pléiade de la Francophonie (2001) et est membre de l’Ordre national du Québec (2002). Mariée, elle est mère de deux enfants.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Urgence  |  Assistance technique © 2018, Université de Moncton. Tous droits réservés.