Vol. 44, no 34
15 mai 2014
Sarah Pakzad est la chercheuse du mois de la Fondation pour la recherche en santé au Nouveau-Brunswick
Neuropsychologue clinique et professeure à l’École de psychologie de la Faculté des sciences de la santé et des services communautaires de l’Université de Moncton, Sarah Pakzad est la chercheuse du mois de mai de la Fondation pour la recherche en santé du Nouveau-Brunswick (FRSNB).

La Fondation souligne ainsi l’excellence et le leadership d’une de nos chercheuses dans le domaine de la recherche en santé axée sur le patient, la médecine appliquée et l’innovation.

Mme Pakzad possède le baccalauréat et la maîtrise de l’Université de Toulouse, en France, où elle a aussi complété deux doctorats : un en neuropsychologie du langage et un autre en psychopathologie. De plus, elle a effectué une formation postdoctorale au Boston College, aux États-Unis. Puis, elle s’est jointe au corps professoral de l’Université de Moncton il y a 10 ans, en 2014. Elle est aussi professeure associée à la Faculté de médecine et des sciences de la santé (FMSS) de l’Université de Sherbrooke depuis 2009.

Les domaines de recherche de la professeure Pakzad comprennent la démence, la maladie d’Alzheimer, les troubles chroniques du vieillissement, les maladies neurodégénératives et la neuropsychologie cognitive du vieillissement. Ses recherches portent sur les troubles cognitifs de patients aux prises avec la démence ou de légers déficits cognitifs. Elle a déjà étudié les déficits cognitifs chez les victimes d’accidents vasculaires cérébraux et élargira bientôt son champ d’études aux victimes d’accidents cardiovasculaires.

La professeure Pakzad est co-chercheuse principale d’une équipe nationale et elle mènera l’une des deux équipes provinciales de chercheurs qui font partie du Consortium canadien en neurodégénérescence et en vieillissement, une initiative des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) en partenariat avec la Fondation pour la recherche en santé du Nouveau-Brunswick (FRSNB).

Elle a attiré plus d’un million de dollars en financement de la recherche et une somme d’un peu plus d’un million de dollars supplémentaire pour les cinq prochaines années vient tout juste de lui être octroyée. Elle agit à titre de mentore pour plus de 22 étudiantes et étudiants et elle a contribué à 18 articles, rapports et présentations lors de conférences nationales et internationales en plus d’avoir rédigé un livre et un chapitre de livre.

En 2012, elle a été nommée Chevalier de la Légion d’honneur du Président de la République française.

En attirant des chercheuses et des chercheurs talentueux comme la professeure Pakzad au Nouveau-Brunswick, on contribue à cet effort qui est déployé pour offrir des services de santé efficaces et pour lutter contre le cancer. On crée également un milieu de recherche dynamique qui permet de former nos étudiantes et nos étudiants pour faire d’eux les chercheuses et les chercheurs en santé exceptionnels de demain.

Renseignements : http://www.nbhrf.com/fr/chercheur-en-sante-mois-nb
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14744
Agrandir l'image
La photo nous fait voir les membres de l’équipe CompéTICA, de gauche à droite, Michel Léger, professeur au Département d’enseignement au primaire et de psychopédagogie; Viktor Freiman, professeur au Département d’enseignement au primaire et de psychopédagogie; Mireille Caissie, gestionnaire du Groupe des technologies de l’apprentissage; Jeanne Godin, professeure à l’École des sciences des aliments, de nutrition et d’études familiales; Danny Cormier, coordonnateur CNFS : Accord GNB du Centre de formation médicale du Nouveau-Brunswick; Wilfrid Pelletier, coordonnateur de l’APTICA, et Manon LeBlanc, professeure au Département d’enseignement au primaire et de psychopédagogie. Yves Bourgeois, directeur de l’Institut d’études urbaines et communautaires de l’Université du Nouveau-Brunswick, et François Larose, professeur à la Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke, étaient absents au moment où la photo fut prise.
Le CRSH accorde une subvention de 200 000 $ à un partenariat dirigé par le professeur Viktor Freiman
Viktor Freiman, professeur au Département d’enseignement au primaire et de psychopédagogie à la Faculté des sciences de l’éducation, s’est vu attribuer une subvention de 199 990 $ sur trois ans par le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) dans le cadre du dernier concours des subventions de développement de partenariat.

Intitulé «Réseau CompéTICA : partenariat stratégique pour comprendre l’écosystème, l’adaptabilité et le transfert des compétences numériques», ce projet vise la consolidation d’un partenariat de recherche entre les organismes éducatifs, le marché du travail, la communauté et la famille par la mise sur pied du Réseau de compétences en technologies de l’information et des communications en Atlantique (CompéTICA). Ce réseau répondra au besoin urgent d'identifier et de mesurer l'acquisition et le transfert des compétences numériques aux points de transition entre la famille et l'école, entre le primaire et le secondaire, entre l'école et les institutions postsecondaires, et, finalement, entre les organismes éducatifs et le marché du travail.

Les objectifs poursuivis par ce partenariat sont de (1) définir le continuum de compétences numériques en tenant compte de contextes variés de cycle de vie; (2) recenser les pratiques exemplaires de différents milieux éducatifs et de vie dans une perspective de continuum de compétences numériques et (3) élaborer et mettre en pratique des approches innovatrices de développement de compétences numériques transférables et adaptables et des outils d'évaluation de leur atteinte.

Le professeur Freiman sera épaulé par une équipe de cinq cochercheures et cochercheurs, dont Jeanne Godin, professeure à l’École des sciences des aliments, de nutrition et d’études familiales, ainsi que la professeure Manon LeBlanc et le professeur Michel T. Léger, tous deux du Département d’enseignement au primaire et de psychopédagogie. Parmi les collaborateurs et partenaires du réseau, il y a Danny Cormier du Centre de formation médicale du Nouveau-Brunswick, le Groupe des technologies de l’apprentissage de l’Université de Moncton, l’Association pour l’avancement pédagogique des technologies de l’information et des communications en Atlantique (APTICA), le Collège communautaire du Nouveau-Brunswick, le Gouvernement du Nouveau-Brunswick, la Corporation au bénéfice du développement communautaire de Restigouche, la Fédération d’alphabétisation du N.-B. et Agora Mobile Inc. Le projet bénéficie également du soutien financier de la Fondation de l’innovation du N.-B.

Les résultats découlant de ce partenariat novateur serviront à assurer une meilleure formation de tous les citoyennes et citoyens afin d'améliorer leur employabilité et d'élargir l'accès aux produits numériques et aux services en ligne.

Renseignements : Viktor Freiman, 858-4437.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14735
Cours d’été international relatif aux droits de l’enfant
En collaboration avec le Conseil canadien des défenseurs des enfants et des jeunes et l’Éducation permanente de l’Université de Moncton, le Groupe de travail relatif aux droits de l’enfant dans l’espace francophone présente le troisième Cours d’été international relatif aux droits de l’enfant portant particulièrement sur l’article 12 de la Convention relative aux droits des enfants des Nations Unies : le droit de l’enfant d’exprimer librement son opinion et d’être entendu sur toute question qui l’intéresse.

Ce cours d’été comprend un programme d’études bilingue (français et anglais) constitué, d’une part, d’une préconférence de deux jours, du 11 au 13 juillet, consacrée tout particulièrement aux principes fondamentaux (histoire et philosophie), aux mécanismes d'application et aux approches éducatives et psychologiques qui affectent la Convention relative aux droits de l'enfant des Nations Unies.

Le dimanche 13 juillet, tous les participantes et participants seront invités à participer à une activité culturelle en après-midi ainsi qu'à la cérémonie d'ouverture du cours en soirée.

Un cours magistral de cinq jours, du 14 au 18 juillet, sur les droits de l'enfant présenté dans l'article 12 suivra. Du 14 au 16 juillet, le cours mettra l'accent sur le droit de l'enfant d'être entendu devant les institutions judiciaires et administratives. Les activités des 17 et 18 juillet mettront l'accent sur le droit de l'enfant d'être entendu dans les processus d'engagement du public, les processus d'audience de l'enfant et dans les parlements des enfants et des jeunes ainsi que dans les processus décisionnels.

Ce cours intéressera d’abord les personnes diplômées ou inscrites à des programmes d’études universitaires de cycles supérieurs. Il profitera aussi aux chercheurs et chercheuses ainsi qu’aux membres d’associations professionnelles œuvrant dans les divers domaines de la protection de l’enfance, de l’éducation et du développement de la petite enfance, des systèmes correctionnels pour les jeunes et de l’élaboration des institutions et des politiques axées sur la reconnaissance équitable et légale du respect des droits des enfants dans le monde. Plus de 150 participantes et participants provenant du monde entier sont attendus, dont des intervenants institutionnels, des professionnels et des défenseurs des droits des enfants dans la Francophonie.

Pour plus de renseignements sur ce programme, prière de communiquer avec Véronique Léger au (506) 858-4638 ou par courriel, veronique.leger@umoncton.ca ou visitez le site Web http://www.umoncton.ca/droitsdelenfant.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14737
Dominique Babineau sera la porte-parole des finissantes et des finissants au campus de Moncton
Originaire de St-Joseph-de-Madawaska, Dominique Babineau, finissante au Baccalauréat en administration des affaires avec concentration en marketing, prononcera le discours d’adieu au nom de ses pairs lors de la collation des diplômes du campus de Moncton qui aura lieu le samedi 24 mai 2014 au Ceps Louis-J.-Robichaud.

Madame Babineau a fait preuve d’excellence académique tout au long de ses études. Grâce à son parcours universitaire exceptionnel, ses efforts ont été couronnés récemment alors qu’elle a reçu le certificat d’excellence de l’Université de Moncton.

Très active au sein de sa Faculté, elle a été vice-présidente du Comité projet impôt, vice-présidente marketing du Centre de gestion financière Banque Nationale et elle a participé activement tout au long de ses études à l’organisation de diverses activités étudiantes. Elle a également été coordonnatrice des Jeux du Commerce 2014, vice-présidente externe de l’Association générale des étudiantes et étudiants de l’Université de Moncton, campus d’Edmundston, ainsi que maîtresse de cérémonie à l’occasion du Banquet annuel de la Faculté d’administration en 2014.

Pendant ses années passées à l’Université, elle a été membre du Conseil étudiant de la Faculté d’administration et représentante étudiante au sein du Sénat académique de l’Université de Moncton (2011-2012).

Bien connue comme leader étudiante, elle a fait partie du conseil d’administration de la Fédération des jeunes francophones du Nouveau-Brunswick (FJFNB). Elle a aussi présidé, en 2009, le Comité de révision des Statuts et règlements de la FJFNB.

En plus de son engagement universitaire exemplaire, madame Babineau s’est grandement dévouée comme bénévole. Elle a, entre autres, participé à un voyage humanitaire aux Îles Fidji en 2013 et elle s’est impliquée au sein des Jeux de l’Acadie qui se sont déroulés à Edmundston en 2011.

Par ailleurs, mentionnons qu’Ariane Amanda Rousselle, originaire de Petit-Tracadie et finissante au Diplôme des sciences de la santé, prononcera le discours au nom des finissantes et des finissants au campus de Shippagan ce vendredi 16 mai. Et au campus d’Edmundston, le lendemain, Mathieu Plourde, diplômé au Baccalauréat en science infirmière, prononcera le discours d’adieu au nom de ses camarades de classe.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14732
Vers une meilleure collaboration entre chercheuses, chercheurs et Premières Nations
Une journée d’échanges sur les enjeux de l’enfance et de la famille des Premières Nations du Nouveau-Brunswick aura lieu le mardi 10 juin 2014, à compter de 9 heures, au pavillon Léopold-Taillon du campus de Moncton de l’Université de Moncton.

Cette activité est organisée par l’École de travail social de l’Université de Moncton et le Réseau de recherche sur les politiques sociales du Nouveau-Brunswick en partenariat avec le Bureau du défenseur des enfants et de la jeunesse.

Les jeunes et les familles des Premières Nations du Nouveau-Brunswick sont confrontés à de profondes et persistantes inégalités. Comme l’a mis en évidence le rapport de Bernard Richard, Main dans la main : Le bien-être à l’enfance des Premières Nations du Nouveau-Brunswick, les enfants des Premières Nations du Nouveau-Brunswick sont jusqu’à six fois plus à risque d’être retirés de leur foyer et placés en famille d’accueil ; entre quatre et cinq fois plus à risque d’être inculpés comme jeunes contrevenants ; et plus susceptibles d’être atteints de problèmes de santé chroniques, de vivre dans des logements nécessitant des réparations majeures et de subir des actes de violence familiale, d’agression sexuelle ou d’inceste. À cela s’ajoute le traumatisme historique qui se transmet d’une génération à l’autre depuis l’arrivée des Européens il y a 500 ans, et dont les effets se font encore sentir aujourd’hui par les citoyennes et citoyens des Premières Nations.

Cette situation est due à des causes complexes et multiples, qu’il importe de mieux comprendre et auxquelles il convient de remédier afin d’assurer un avenir meilleur aux citoyennes et citoyens des Premières Nations, ainsi qu’à l’ensemble de la population néobrunswickoise. Quel rôle le milieu de la recherche peut-il jouer ? Quelles pratiques les chercheuses et les chercheurs doivent-ils adopter pour effectuer des recherches responsables avec les participantes et les participants ? Comment, finalement, promouvoir une meilleure collaboration entre chercheuses, chercheurs et membres des Premières Nations dans l’espoir de mieux identifier les causes profondes de ces inégalités et de développer de nouvelles approches en matière d’intervention ?

Les personnes intéressées à s’inscrire peuvent le faire à l’adresse https://www.eventbrite.ca/e/vers-une-meilleure-collaboration-toward-a-better-collaboration-tickets-11528922317

Pour de plus amples renseignements, prière de communiquer avec Étienne Paulin, professeur adjoint à l’École de travail social, au numéro (506) 858-4014 ou par courriel à l’adresse etienne.paulin@umoncton.ca
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14742
Agrandir l'image
La photo nous fait voir, de gauche à droite, Odette Snow, doyenne de la Faculté de droit; Michel Doucet, professeur à la Faculté de droit et directeur de l’Observatoire international des droits linguistiques, et Philippe Morin, agent de projet à l’Observatoire international des droits linguistiques.
Publication des actes de colloque intitulés « Le pluralisme linguistique : l’aménagement de la coexistence des langues »
L’Observatoire international des droits linguistiques annonce que les actes du colloque international tenu à Québec en 2012 dans le cadre du premier Forum mondial de la langue française viennent de paraître aux Éditions Yvon Blais.

Cet ouvrage collectif contient 21 textes portant, d’abord, sur quelques notions théoriques et, ensuite, sur l’aménagement de la coexistence des langues dans divers pays et régions : Algérie, Amérique latine, Belgique, Côte d’Ivoire, Espagne, France, Italie (Val d’Aoste), Maroc, Nouveau-Brunswick, Océanie, Pays de Galles, Québec et Suisse. De plus, l’Université de Moncton y est bien représentée : Michel Bastarache, Annette Boudreau, Michel Doucet, Rodrigue Landry et Serge Rousselle figurent à la liste des participantes et des participants.

Cet ouvrage sera des plus pertinents pour quiconque souhaite en apprendre davantage au sujet de la situation linguistique de ces pays et de ces régions du monde.

Les personnes intéressées à se le procurer peuvent se rendre sur le site Web de l’éditeur à l’adresse http://www.editionsyvonblais.com/detail-du-produit/le-pluralisme-linguistique/.

Renseignements : Michel Doucet, directeur, (506) 863-2136
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14741
Le livre de Donald J. Savoie intitulé Harrison McCain : Single-Minded Purpose est en nomination pour le National Business Book Award
Une biographie de Harrison McCain a permis à Donald J. Savoie de se tailler une place sur la liste restreinte des finalistes pour l’un des prix littéraires les plus prestigieux du Canada, le National Business Book Award. Chercheur et auteur prolifique, M. Savoie est titulaire de la Chaire de recherche du Canada en administration publique et en gouvernance et professeur au Département d’administration publique de l’Université de Moncton.

« Savoie, un universitaire et auteur, fournit un profil complet d’un homme d’affaires et entrepreneur canadien remarquable, peut-on lire dans le communiqué de presse annonçant la nouvelle. Il relate les circonstances et les relations qui ont façonné le style et la réussite professionnelle de Harrison McCain. Sur la base de documents personnels de M. McCain, le livre est une histoire de famille, une biographie individuelle, une étude de cas d’entreprise, un examen de la politique publique au Canada et un manuel sur la réussite ».

Les autres finalistes sont Jim Leech et Jacquie McNish pour The Third Rail: Confronting Our Pension Failures et Nina Munk pour The Idealist : Jeffrey Sachs and the Quest to End Poverty. Les lauréats du National Business Book Award seront connus le 26 mai 2014.

Par ailleurs, rappelons que M. Savoie vient de recevoir le doctorat honorifique en droit d’Acadia University, en Nouvelle-Écosse, à l’occasion de la collation des grades de la Faculté des études professionnelles de l’établissement tenue le lundi 12 mai dernier.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14736
Le 14e congrès de l’APTICA a permis une réflexion sur la citoyenneté à l’ère numérique
Présenté sous le thème « Une citoyenneté à l’ère numérique… à qui la responsabilité? », le 14e congrès de l’APTICA (Avancement pédagogique des technologies de l'information et de la communication en Atlantique) a eu lieu du 8 au 10 mai au campus de Moncton.

Le congrès de l’APTICA visait à encourager et à faciliter l’intégration pédagogique des technologies de l’information et des communications auprès de la communauté apprenante francophone de l’Atlantique par le partage et le développement de ressources pédagogiques en technologies éducatives. Le congrès se voulait également un lieu d’échange favorisant le partage de ressources et d’idées afin d’améliorer l’utilisation des technologies dans l’enseignement.

La photo prise lors du congrès nous fait voir les membres du comité organisateur, de gauche à droite, Wilfrid Pelletier, coordonnateur de l'APTICA; Jeanne Godin, présidente sortante de l'APTICA; Julie Marquis-Thériault, responsable du site web de l'APTICA et de l'inscription au congrès; Charles Allain, responsable pour la technique; Marilou Richard, trésorière de l'APTICA; Yves Bourgeois, conférencier invité lors du congrès; Martine Paquet, membre du conseil d'administration; Marie-Christine Noël, membre du conseil d'administration; Guy McGraw, vice-président de l'APTICA; Stéphanie Albert, membre du conseil d'administration; Bernice McGraw-LeBlanc, secrétaire de l'APTICA; Viktor Freiman, président de l'APTICA, et Samuel Blanchard, président du 14e congrès de l'APTICA.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14730
Agrandir l'image
La photo prise lors du forum local de Français pour l’avenir nous fait voir, de gauche à droite, Michelle Boudreau, enseignante de français langue seconde au Harrison Trimble High School de Moncton; Katherine d’Entremont, commissaire aux langues officielles du Nouveau-Brunswick; Danielle Lamothe, directrice générale de l’organisme Le français pour l’avenir; Hughie Batherson, vice-recteur aux affaires étudiantes à l’Université Sainte-Anne en Nouvelle-Écosse et conférencier invité; Max Cooke, président du conseil d’administration de l’organisme Le Français pour l’avenir; George LeBlanc, maire de la ville de Moncton; Jean-Marc Arseneau, agent de recrutement à l’Université de Moncton et coordonnateur de la journée; Chantal Roy, mentore en français langue seconde au district scolaire anglophone; Hélène Pelletier, directrice générale de l’organisme Canadian Parents for French, section du Nouveau-Brunswick; et Emma Brown, élève de la 12e année au Harrison Trimble High School, de Moncton.
L’U de M a accueilli le forum local de Français pour l’avenir
Pour la septième année consécutive, l’organisme national Le français pour l’avenir a organisé un forum local à Moncton. Le 6 mai dernier, 120 élèves de la 11e année provenant des huit écoles du district scolaire anglophone de la région se sont rassemblés au pavillon Jacqueline-Bouchard du campus de Moncton pour une journée « en français ».

Neuf ateliers interactifs étaient au programme autour des thèmes de l’éducation, la nutrition, la science infirmière, l’improvisation, le droit, la musique, la kinésiologie, la psychologie et l’implication sociale. La journée a aussi été agrémentée d’un repas et de musique mettant en vedette des musiciens du Département de musique de l’Université de Moncton.

Hughie Batherson, vice-recteur aux affaires étudiantes à l’Université Sainte-Anne, en Nouvelle-Écosse, était le conférencier invité. Ayant lui-même appris le français comme langue seconde après avoir terminé ses études secondaires, M. Batherson était la personne toute indiquée pour faire valoir les bénéfices de bien maîtriser les deux langues officielles du Nouveau-Brunswick et du Canada.

Le français pour l’avenir a été fondé en 1997 par John Ralston Saul et Lisa Balfour Bowen et a comme mission de contribuer à la création d’un Canada où tous les jeunes accordent une valeur à notre héritage francophone, apprécient les cultures francophones et s’efforcent d’exceller en langue française.

Ce printemps, des forums de Français pour l’avenir ont aussi lieu dans huit autres villes à l’échelle du pays, soit Calgary, Halifax, Montréal, Ottawa, Toronto, Vancouver, Whitehorse et Winnipeg.

Renseignements : Jean-Marc Arseneau, coordonnateur du forum de Moncton au (506) 863-2210 ou par courriel à jean.marc.arseneau@umoncton.ca.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14740
Agrandir l'image
La photo nous fait voir des étudiantes et étudiants bénéficiaires accompagnés des professeurs accompagnateurs Charles Gaucher, Christophe Traisnel, Jean-François Caron et Guillaume Fortin; Dominique Gagné, directrice du Bureau des relations internationales; André Boucher, représentant des Caisses populaires acadiennes; Lisa Roy, doyenne de la Faculté des arts et des sciences sociales; de même que Dorine Sullivan et Camille Bourque du Bureau des relations internationales.
Collaboration entre le Bureau des relations internationales et les Caisses populaires acadiennes
Dans le cadre d’un 4 à 6 qui s’est tenu le 28 avril 2014 au café-bar Le Coude du campus de Moncton, le Bureau des relations internationales (BRI) a remis des bourses de mobilité internationale aux étudiantes et étudiants qui participeront à des cours d’été crédités en Europe avec leurs professeurs.

Un montant de 1 250 $ par cours a été remis aux groupes GEOG4000 (géographie), SCPO3150 (science politique) et TSOC2105 (travail social) qui effectueront des séjours d’études en France et en Belgique en mai et juin prochain.

Les Caisses populaires acadiennes ont également offert une commandite d’une valeur de 5 000 $ aux 21 étudiantes et étudiants participant aux cours d’été à l’étranger. Ce montant a été réparti également entre tous les participantes et participants.

Cet événement visait à célébrer et à encourager la mobilité internationale chez les étudiantes, étudiants, professeures et professeurs de l’Université de Moncton de même qu’à remercier tous les partenaires du BRI qui font la promotion de la mobilité internationale.

Renseignements : Dominique Gagné, (506) 858-4826, www.umoncton.ca/bri.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14755
La Faculté d’administration souligne le départ à la retraite du professeur Claude Desrochers
La Faculté d’administration a souligné récemment le départ à la retraite du professeur Claude Desrochers, directeur du Département d’administration. Professeur en gestion des opérations depuis 25 ans, M. Desrochers a largement contribué au développement du Département d’administration et de la Faculté d’administration. Au cours de sa carrière, les recherches de M. Desrochers ont surtout porté sur le développement de logiciels contribuant à l’amélioration de la productivité dans les entreprises.

La photo nous fait voir, de gauche à droite, Christine O’Carroll, secrétaire du Département d’administration; Linda Coulombe, adjointe administrative; le professeur Claude Desrochers, Monique Desrochers, épouse de M. Desrochers; Vivi Koffi, professeure et directrice adjointe du Département d’administration, et Gaston LeBlanc, doyen de la Faculté d’administration.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14743
Lancement du livre Raconte-moi une histoire –Les sentiers de l’espoir, Tome II, de Fernand Arsenault
Le lancement du livre Raconte-moi une histoire –Les sentiers de l’espoir, Tome II, de l’auteur Fernand Arsenault aura lieu au resto-lounge Le 63 situé au Centre étudiant de l’Université de Moncton, campus de Moncton, ce jeudi 15 mai à 19 h 30.

Ce livre est la suite de Raconte-moi une historie – De Bonaventure à Memramcook, Tome I, paru en 2011. Dans le style du raconteur, sans oublier humour et poésie, l’auteur invite ses lectrices et lecteurs à découvrir ou à revoir avec lui, dans l’émerveillement et la fierté, le renouveau qu’a connu la société acadienne, canadienne et internationale de 1961 à nos jours.

Ce livre se veut, entre autres, un hommage à toutes les personnes qui ont contribué à la création et à l’épanouissement de l’Université de Moncton en ce 50e anniversaire de sa fondation. Le chœur Neil Michaud, dirigé par Martin Waltz, sera présent pour dire merci, lui aussi, à tous ces grands bienfaiteurs de l’humanité. On pourra se procurer Raconte-moi une histoire – Les sentiers de l’espoir à la Librairie Acadienne et dans les différentes librairies.

Toutes et tous sont les bienvenus.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14749
Soutenance de thèse de doctorat en psychologie
La communauté universitaire est invitée à la soutenance de thèse de doctorat en psychologie de Julie French, sous la direction de Douglas J. French, le jeudi 22 mai à 14 heures dans la salle Gérard-Cormier située au 504 du pavillon Léopold-Taillon au campus de Moncton. La thèse a pour titre « La modulation affective de la douleur auprès d’individus souffrant de douleur chronique musculosquelettique ».
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14752
Séminaire de recherche en santé : La perception du stress chez les adolescents francophones
Dans le cadre de la Série de séminaires de recherche en santé, une conférence intitulée « La perception du stress chez les adolescents francophones : un examen de l’entraînement aux habiletés d’adaptation selon la thérapie comportementale dialectique» sera présentée le vendredi 16 mai 2014 de 12 h 30 à 13 h 30, par les professeurs Ann Beaton, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en relations intergroupes, et Jimmy Bourque, de la Faculté des sciences de l’éducation de l’Université de Moncton.

Le séminaire, présenté en français, aura lieu dans l’amphithéâtre de l’Auberge Mgr-Henri-Cormier du Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont, de Moncton.

Le séminaire sera aussi présenté simultanément dans la Salle de vidéoconférence G-070 (Psychiatrie) de l’Hôpital régional Chaleur, dans l’auditorium MacPherson de l’Hôpital régional de Campbellton et dans la Salle de conférence 0008 de l’Hôpital régional d’Edmundston.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14729
Séminaire de thèse de maîtrise en psychologie
La présentation du séminaire de thèse de maîtrise en psychologie d’Alexandra LeBlanc, sous la direction du professeur Jacques Richard, aura lieu le vendredi 23 mai à 13 h 30 dans la salle Gérard-Cormier située au 504 du pavillon Léopold-Taillon au campus de Moncton. Le titre de sa thèse est « Quelles sont les habiletés qui prédisent le mieux la lecture chez les jeunes francophones de maternelle, première et deuxième années aux Îles-de-la-Madeleine? ».
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14751
À la recherche de participantes et de participants pour une étude sur une nouvelle huile végétale
Une étude scientifique menée par le professeur Marc Surette et coordonnée par la chercheuse Natalie Lefort, tous deux du Département de chimie et biochimie, est présentement en cours.

Dans le cadre de cette étude portant sur une nouvelle huile végétale, les chercheurs sont à la recherche d’individus âgés entre 18 et 65 ans qui sont en bonne santé et qui ne consomment présentement pas de suppléments omega-3 ou omega-6. Les participantes et participants devront consommer un petit volume de cette huile végétale quotidiennement sur une période de quatre semaines (soit à la cuillère ou ajouté à la nourriture). L’étude comprend quatre visites avec des prises de sang. Les résultats découlant de la contribution des participantes et participants permettront de déterminer si cette nouvelle huile végétale est une bonne source d’omega-3.

Les personnes intéressées à participer à l’étude sont priées de communiquer avec la coordonnatrice Natalie Lefort au (506) 858-4139 ou à omega3@umoncton.ca
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14753
Agrandir l'image
La photo nous fait voir, le pianiste Roger Lord, à gauche, et le chef d'orchestre argentin Alfredo Corral, au centre, sur scène lors d'un concert à Buenos Aires en Argentine le samedi 3 mai dernier.
Le pianiste Roger Lord en tournée en Amérique du Sud
Le pianiste Roger lord était de passage à Buenos Aires en Argentine récemment où il a joué comme soliste avec orchestre symphonique sous la direction du chef d'orchestre Alfredo Corral. Il a interprété pour l'occasion le Concerto No 9 de Mozart, surnommé le Jeunehomme, ainsi que la Valse-Caprice Wedding Cake, Op. 76, du compositeur français Camille Saint-Saëns. Il a aussi présenté un récital solo dans la capitale argentine.

Le pianiste et professeur du Département de musique de l'Université de Moncton a ainsi poursuivi sa tournée de pays latino-américains entreprise il y a quelques semaines au Mexique où il avait été invité à se produire en concert dans les villes les plus importantes du pays.

Roger Lord s’est aussi rendu au Chili où il a joué en récital dans la ville côtière de Viña del Mar le 8 mai et dans la deuxième ville du pays, Concepción, le 13 mai. Par la suite, il a joué à nouveau comme soliste avec orchestre le 14 mai sous la direction du chef d'orchestre Santiago Meza dans la capitale chilienne, Santiago.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14745
Le Grand rassemblement jeunesse 2014 dévoile sa programmation
Les détails de la programmation de la troisième édition du Grand rassemblement jeunesse (GRJ 2014), l'événement jeunesse officiel du Congrès mondial acadien (CMA), qui aura lieu du 12 au 17 août dans la ville de Pohénégamook, au Québec, ont été dévoilés récemment.

La programmation permettra à 300 jeunes Acadiennes, Acadiens et francophones issus des provinces de l'Atlantique, du Québec, de la Francophonie canadienne, du Maine, de la Louisiane, ainsi que de la France et de la Belgique de se rassembler pour découvrir l'Acadie du monde. La programmation gravitera autour de trois thèmes principaux, soit les arts et la culture, le leadership et la politique.

Offert aux participantes et participants âgés de 12 à 16 ans, le volet arts et culture proposera différents ateliers animés par des professionnels en graphisme, en arts visuels, en jeux vidéo, en musique, en slam et en littérature. Ce volet permettra aux jeunes de contribuer à une réflexion collective sur l'avenir de l'Acadie et de la Francophonie par le biais d'une démarche identitaire artistique.

Pour les jeunes âgés de 16 à 18 ans, le volet leadership offrira, entre autres, un atelier sur le leadership et la gestion, une formation en Ultimate Frisbee, un atelier sur le leadership entrepreneurial, ainsi qu'une conférence sur le sport avec Diane Roy, une athlète en para-athlétisme.

Offert aux participantes et participants de 19 à 25 ans, le volet politique sera animé par des personnalités reconnues pour leur rôle dans le développement d'une Acadie moderne. Cette activité encouragera le débat sur divers sujets entourant la thématique de l'Acadie et de la Francophonie internationale en favorisant une réflexion sur la culture acadienne et francophone actuelle.

En marge des trois volets, la programmation du GRJ 2014 sera alimentée de diverses activités culturelles, culinaires et de plein air pour mieux faire découvrir les différentes facettes de la ville hôtesse.

De plus, les jeunes seront invités à une soirée contes et légendes sur la plage de Pohénégamook. Ils se rendront à Madawaska (Maine) pour y célébrer la Fête nationale de l’Acadie en se joignant au populaire Tintamarre en après-midi et ils assisteront au spectacle Acadie, fille d'Amérique, en soirée.

Tous les jeunes âgés de 12 à 25 ans possédant un passeport valide peuvent s'inscrire au GRJ 2014. Les personnes intéressées sont invitées à remplir le formulaire d'inscription en ligne à l’adresse http://www.grj2014.com. La date limite pour l'inscription a été repoussée au 23 mai 2014.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14734
Camps de musique offerts à l’Université de Moncton cet été
Le Département de musique de l’Université de Moncton offrira deux camps de musique cet été pour les jeunes. Les deux semaines de camps seront centrées sur la musique de chambre, c’est-à-dire la musique pour petits ensembles. Les élèves âgés de 13 à 22 ans ayant un minimum de deux ans d’enseignement en musique ou qui font partie d’une harmonie scolaire sont invités à y participer.

La première semaine, du 7 au 12 juillet, est destinée aux instrumentistes en guitare, voix, saxophone, violon, percussion, piano, cuivres ou en composition. Les étudiantes et les étudiants auront la chance de travailler avec des maîtres en musique et professeurs du Département de musique de l’Université de Moncton. L’atelier « Les Maîtres des Vents », sous la supervision du quintette à vent Ventus Machina, sera présenté lors de la deuxième semaine de camp, du 14 au 18 juillet.

Remplies de plaisir et de défis, les deux semaines sont conçues pour aider les élèves à élever leur niveau musical grâce à la compréhension de la relation entre le corps et l’esprit, le développement d’éléments fondamentaux comme la production de son et la technique, de même que l’exposition à un répertoire nouveau et inspirant. Les élèves recevront des cours privés donnés par les spécialistes du Département de musique, ainsi que de la formation en groupe dans le contexte de musique de chambre.

Chacune des semaines se terminera avec un récital ouvert au public à la salle Neil-Michaud de l’Université de Moncton. Le coût est de 350 $, si l’inscription se fait avant le 14 juin, ou de 375 $ après cette date. Un prix spécial est accordé si deux enfants de la même famille fréquentent le camp ou si un enfant désire fréquenter les deux camps.

Pour plus de détails ou pour vous inscrire, visitez le http://www.umoncton.ca/umcm-fass-musique ou communiquez avec la professeure Monique Richard à monique.richard@umoncton.ca ou par téléphone au (506) 858-4020.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14739
Collecte de fonds au profit des étudiantes et étudiants du Département d’art dramatique
Les étudiantes et étudiants du Département d’art dramatique de l’Université de Moncton organisent une vente-débarras pour financer leur voyage en Roumanie qui aura lieu en juin 2014.

Cette vente-débarras aura lieu le samedi 17 mai de 9 heures à 18 heures au local A205 du pavillon Jeanne-de-Valois au campus de Moncton.

Les personnes qui voudraient faire des dons d’objets (meubles, vêtements, bibelots, etc.) sont priées de le faire en communiquant avec Sonya Doucet, au 858-4404 ou par courriel à sonya.doucet@moncton.ca
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14754
Visite commentée de l’exposition « Acquistions 10 » au Musée acadien
Le conservateur Bernard LeBlanc offrira une visite commentée de l’exposition temporaire «Acquisitions 10» au Musée acadien de l’Université de Moncton, ce jeudi 15 mai à compter de 15 heures.

L’exposition « Acquisitions 10 » comprend une sélection d’objets acquis par le Musée depuis les 10 dernières années, soit de 2003 à 2013. Ce regroupement d’objets est représentatif de la diversité de la collection permanente du Musée et touche à divers domaines tels que le mobilier, la religion, l’agriculture, l’alimentation, l’art populaire, les peintures, les gravures, les costumes, le commerce, le sport et autres. Le nationalisme acadien y est représenté avec des pièces souvenirs ainsi que des symboles populaires, notamment l’héroïne acadienne, Évangéline.

Parmi les nombreux objets en montre, on retrouve le secrétaire de Mère Marie-Léonie, fondatrice de l’Institution des Petites Sœurs de la Sainte-Famille à Memramcook ainsi qu’un coffre du 18e siècle ayant appartenu à Otho Robichaud de Néguac. On y retrouve aussi une cannette de homard (toujours avec son contenu) datant des années 1890, un rare billet de la « Bank of Acadia » de 1872, un panier à morts utilisé autrefois par le salon funéraire Frenette de Moncton et une meule à grain du 18e siècle de Chipoudie. Une pièce d’intérêt particulier et inhabituel est un gâteau de noces de 1919, conservé dans son boîtier original.

Les personnes intéressées peuvent aussi circuler librement dans les salles d’exposition et faire la découverte des trésors du Musée. L’exposition sera en montre jusqu’au 29 juin 2014. Renseignements : (506) 858-4088, maum@umoncton.ca.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14738
3/3 : Expostion des finissantes en arts visuels de l’Université de Moncton
La Galerie d’art Louise-et-Reuben-Cohen présente l’exposition annuelle des finissantes et finissants du Département des arts visuels de l’Université de Moncton intitulée 3/3 jusqu’au 1er juin.

Emanuelle Baril, originaire de Princeville au Québec, propose un travail en estampe et en photographie qui porte sur l'identité par l’entremise de la mémoire et de souvenirs.

Du village de Grande-Digue, Nicole Rita Bourgeois aborde l’influence des émotions sur le corps et révèle le paradoxe entre la pensée négative et positive dans ses deux disciplines, la peinture et la céramique.

L’espace personnel, l’abstraction, la réflexion et le mouvement forment la base des projets en photographie et en estampe de Claire Tauvette, originaire d’Ottawa.

La Galerie d’art Louise-et-Reuben-Cohen est située au 405, avenue de l’Université, dans le pavillon Clément-Cormier au campus de Moncton. Elle est ouverte de 13 heures à 16 h 30 du mardi au vendredi et de 13 heures à 16 heures le samedi et le dimanche. L’entrée est libre. Renseignements : galrc@umoncton.ca, (506) 858-4088, http://www.umoncton.ca/umcm-ga
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14747
Journée internationale des musées : un atelier sera présenté à l’U de M
Dans le cadre de la Journée internationale des musées, le 18 mai, Annette Léger White animera une démonstration-atelier intitulée « Une pièce nous raconte... techniques de rapiéçage ou raccommodage ».

L’activité aura lieu le dimanche 18 mai à compter de 14 heures au Musée acadien de l’Université de Moncton au campus de Moncton. Renseignements : (506) 858-4088.

Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14728
L’humoriste André Sauvé en spectacle à Moncton le 21 mai
Le Service des loisirs socioculturels de l’Université de Moncton, campus de Moncton, présente le spectacle « Être » de l’humoriste André Sauvé le 21 mai 2014 à 20 heures au Théâtre Capitol de Moncton et il reste toujours des billets pour ce spectacle.

Les billets au coût de 40 $ (frais en sus) sont en vente à la billetterie du Théâtre Capitol, situé au 811, rue Main, à http://www.capitol.nb.ca et par téléphone au 506-856-4379.

Après avoir tourné pendant trois ans son spectacle éponyme vu par plus de 240 000 personnes, spectacle qui s’est d’ailleurs vu attribuer le Félix du Spectacle d’humour de l’année et l’Olivier de la Mise en scène de l’année, André Sauvé récidive avec « Être ». Déjà très bien accueilli par le public et les critiques au Québec, ce « one-man show » est à la fois philosophique et délirant comme seul ce sympathique frisé peut le proposer. On peut visionner des extraits du spectacle à http://www.andresauve.com.

Renseignements : Madeleine Blanchard, 506-871-3638 ou madonews@gmail.com.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14750
Agrandir l'image
La photo nous fait voir, de gauche à droite, l’entraîneur-chef des Aigles Bleus de l’Université de Moncton, Serge Bourgeois, et le joueur Thierry Comtois.
Thierry Comtois s'alignera avec les Aigles Bleus au hockey
L'entraîneur-chef des Aigles Bleus de l'Université de Moncton, Serge Bourgeois, a annoncé récemment que l'ancien joueur des Foreurs de Val d'Or et des Commandos de Dieppe, Thierry Comtois, s'alignera avec sa formation en vue de la prochaine saison de hockey masculin de Sport universitaire de l'Atlantique (SUA).

Mesurant six pieds, le joueur de centre de 194 livres est inscrit au baccalauréat en administration des affaires au campus de Moncton. Il a joué trois saisons avec les Foreurs de Val d'Or de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (2010 à 2013).

Il a affiché un dossier de 13 buts et 37 passes pour 50 points en saison régulière et 15 parties en séries, avec une passe. Il a récolté 22 buts et 31 passes pour 53 points en 50 parties avec les Commandos en 2013-2014. Il a passé 84 minutes au banc des punitions.

«J'aime bien l'Université de Moncton et les Aigles Bleus, a dit le principal intéressé. L'Université offre un bon programme en administration des affaires et au hockey également. J'ai eu la chance de voir quelques matchs cette saison et je sais que je devrai travailler fort pour mériter du temps sur la glace. »

Les joueurs Jean-Marc Léger, Simon Lacroix, Keven Charland, Alex Quesnel et Éric Faille ne seront pas de retour avec les Aigles Bleus en septembre. L'entraîneur adjoint, James Arsenault, qui était en poste depuis trois ans, a également indiqué qu'il ne sera pas de retour pour la prochaine saison.

Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14746
Les billets des matchs individuels de la Coupe du monde féminine U-20 sont maintenant en vente
Les billets des matchs individuels de la Coupe du monde féminine U-20 de la FIFA, Canada 2014, sont maintenant en vente en ligne à l’adresse http://wwwww.FIFA.com/Canada2014.

« Nous sommes à moins de 100 jours d’une compétition estivale palpitante avec la Coupe du monde féminine U-20 de la FIFA, Canada 2014, a indiqué Peter Montopoli, chef de la direction du Comité organisateur national. C’est une belle occasion pour les partisans de démontrer leur appui avec l’achat de billets de matchs individuels pour assister à des rencontres dans la ville hôte officielle près de chez eux ou pour suivre une équipe nationale en particulier. »

« Les prix sont abordables et des rabais allant jusqu’à 30 pour cent sont offerts pour des groupes ou clubs qui achètent plus de 21 billets. Nous voulons que toute la communauté se rassemble au Stade Moncton 2010 Stadium en août 2014 afin de souhaiter la bienvenue aux meilleures joueuses de soccer du monde», souligne Stéphane Delisle, directeur général de site à Moncton.

La Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA, Canada 2014, se déroulera du 5 au 24 août à Edmonton, Toronto, Montréal et Moncton. Le calendrier des 32 matchs met en vedettes 16 équipes nationales et le récent Tirage au sort officiel a réparti ces équipes en quatre groupes pour la phase préliminaire. Chaque ville hôte accueillera un match de quart de finale, tandis que Moncton et Montréal seront les hôtes des demi-finales et Montréal accueillera le match pour la troisième place et la finale.

Dans cette nouvelle phase de vente de billets, les partisans pourront aussi profiter de l’offre Moi+3, une occasion d’acheter quatre billets regroupés pour le prix de trois. Le forfait Moi+3 est disponible sur la base du premier arrivé, premier servi.

Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14733
Une marche de réflexion aura lieu le 31 mai à Dieppe
Les gens de Dieppe et des environs sont invités à participer à une marche de réflexion d’environ 5 km le long du sentier de la rivière Petitcodiac, un tronçon du Sentier de l’étoile, qui aura lieu le samedi 31 mai à compter de 8 h 45. L’inscription et le départ se feront au pavillon Rotary du Parc Saint-Anselme à Dieppe. La marche se terminera avec un grand rassemblement alors que des rafraîchissements et de la pizza seront servis.

Les marcheuses et les marcheurs pourront vivre une expérience hors du commun, car ils auront la possibilité de reprendre contact avec leur lumière intérieure, l’essence même de la vie. Ce temps d’arrêt dans un monde mouvementé apportera la paix et le goût du changement dans le cœur des participantes et des participants. La beauté de la nature jouera un rôle apaisant pour celles et ceux ayant un cœur fatigué et affligé par le poids des responsabilités quotidiennes.

Lors du grand rassemblement, les marcheuses et les marcheurs seront invités, grâce à des témoignages touchants, à effectuer des changements marquants dans leur vie. Ils deviendront ainsi des étoiles étincelantes du changement.

Renseignements : Marielle DeGrâce, (506) 875-4111, marchedereflexion@gmail.com.
Adresse Web de la nouvelle : http://www.umoncton.ca/nouvelles/info.php?id=14731
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.