Université de Moncton

Direction des communications, des affaires publiques et du marketing
Abonnez-vous à l’infolettre
Bookmark and Share
Mardi 13 Février 2018

Lancement du livre Le Voyage de Rameau de Saint-Père en Acadie en 1860

Une collection d’ouvrages scientifiques intitulée Études acadiennes sera lancée ainsi que le premier livre de la collection Ronnie-Gilles LeBlanc, Le Voyage de Rameau de Saint-Père en Acadie en 1860.

L’Institut d’études acadiennes (IEA) est fier d’annoncer le lancement d’une nouvelle collection d’ouvrages scientifiques en études acadiennes en coédition avec Les éditions du Septentrion. La collection est intitulée tout simplement Études acadiennes. Elle continue l’ancienne collection Pascal-Poirier de l’IEA, mais avec de nouvelles exigences concernant l’évaluation scientifique des manuscrits sous la direction de Gregory Kennedy, directeur scientifique de l’IEA, et de son équipe de chercheuses et chercheurs professionnels. Qui plus est, le partenariat avec Les éditions du Septentrion assure la production de livres selon les standards internationaux d’impression ainsi que la diffusion des ouvrages au sein d’un réseau international.

Le premier ouvrage de la collection sera lancé le 16 février 2018 à 15 h, au pavillon Léopold-Taillon, salle 136A-B. Il s’agit du livre de l’historien Ronnie-Gilles LeBlanc, Le Voyage de Rameau de Saint-Père en Acadie en 1860. En 1859, 100 ans exactement après la bataille des Plaines d’Abraham, François-Edme Rameau de Saint-Père a publié un ouvrage portant sur l’Acadie et le Québec. Dès l’année suivante, il est parti sur les traces des descendants des Français établis en Amérique, un voyage qui l’a mené au Québec, en Acadie et en Louisiane en 1860 et 1861. De son passage en Acadie, il a laissé de nombreuses notes manuscrites présentées ici sous forme de journal de voyage annoté et illustré. Rameau nous y livre un regard très intime et personnel sur la communauté acadienne. En réalité, il pose un regard anthropologique sur cette société qui renaît alors de ses cendres et il nous fournit ainsi des renseignements jusque-là inédits sur l’Acadie du milieu du XIXe siècle.

Originaire de Cap-Pelé, Ronnie-Gilles LeBlanc a obtenu le baccalauréat ès arts en 1974 et la maîtrise en histoire en 1984 de l’Université de Moncton. Il a fait carrière comme archiviste au Centre d’études acadiennes Anselme-Chiasson. Par la suite, il a poursuivi sa formation à l’Université Laval, y obtenant le doctorat en histoire en 2003. Il fut ensuite historien à l’Agence Parcs Canada. Il est maintenant à la retraite, mais continue de s’adonner à des recherches sur l’Acadie des XVIIIe et XIXe siècles. Parmi ses nombreuses publications, soulignons Du Grand Dérangement à la Déportation : nouvelles perspectives historiques (directeur), Histoire de Cap-Pelé, 1804-2004 : le passé d’une communauté dynamique en Acadie (coauteur avec Régis Brun) et Grand Pré : Landscape for the World (coauteur avec A.J.B. Johnston). Tout au long de sa carrière, Ronnie-Gilles LeBlanc a occupé des postes de responsabilité dans divers organismes, comme le Conseil des archives du Nouveau-Brunswick, le Conseil canadien des archives, la Société historique de la mer Rouge et la Société historique acadienne.

L’IEA a le mandat de faire de l’Université de Moncton le pôle par excellence de la recherche et de la publication en études acadiennes au Canada et de par le monde. Il s’agit de développer et de promouvoir les études acadiennes sur les scènes nationale et internationale et d’y créer des liens de collaborations, d’échanges et de partenariats.

Bienvenue à toutes et à tous !

Pour plus d’information : iea@umoncton.ca

Source : Direction des communications, des affaires publiques et du marketing
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Urgence  |  Assistance technique © 2018, Université de Moncton. Tous droits réservés.