Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Vendredi 16 Juin 2017

Pandurang Ashrit publie un livre chez la maison d’édition Elsevier

Agrandir l'image
Pandurang Ashrit, professeur au Département de physique et d’astronomie de l’Université de Moncton, vient tout juste de publier le livre «  Transition Metal Oxide Thin Film-based Chromogenics and Devices  » chez la prestigieuse maison d’édition Elsevier.

Il couvre les aspects théoriques et expérimentaux des couches minces chromogènes à base des oxydes de métaux de transition (OMT) ainsi que les aspects concernant la fabrication et l’utilisation des dispositifs chromogènes dans différentes applications.

Le programme de recherche de M. Ashrit vise les aspects fondamentaux ainsi que les aspects appliqués de matériaux de pointe. Ses intérêts de recherche appliquée portent principalement sur le développement et le perfectionnement de revêtements dit « intelligents » qui portent un très haut potentiel d’application dans le secteur aérospatial et de la défense.

Résumé du livre

Les matériaux chromogènes sont ceux qui offrent la possibilité d’induire un changement réversible des propriétés optiques et/ou électriques par l'influence d'une force extérieure, tels un champ électrique faible (électrochrome), la chaleur (thermochrome), la lumière (photochrome), l’exposition à un gaz (gazochrome) ou autre. Les OMT sont une classe importante de matériaux chromogènes en raison de leur capacité d'exister dans différents états métastables d’oxydation. Par conséquent, sous l'effet de ces différentes forces externes, les OMT peuvent se commuter entre les différents états d'oxydation, manifestant ainsi un changement radical dans leur comportement optique et/ou électrique. Plusieurs applications à la base de ces matériaux chromogènes sont proposées dans les domaines de l’énergie, de l’optique, de la photonique et de la communication.

En vue de la forte dépendance des propriétés optiques et électriques sur leurs dimensions, les couches minces de ces OMT offrent encore plus de possibilités. Ainsi, le domaine d’étude des couches minces des OMT est devenu très important.

Comprendre la relation entre les propriétés de commutation des couches minces des OMT et leur nanostructure est d’une importance primordiale dans le développement de dispositifs chromogènes efficaces.
Source : Service des communications, affaires publiques et marketing
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.