Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mercredi 29 Mars 2017

Soutenance de thèse de maîtrise ès sciences en informatique

La communauté universitaire est invitée à assister à la soutenance de thèse de maîtrise ès sciences en informatique de Jihed Eddine Said, le 30 mars à 15 h au local D-229 du pavillon Rémi-Rossignol au campus de Moncton.

La thèse, sous la direction du professeur Jalal Almhana, a pour titre « Gestion de la préservation de la connectivité dans les réseaux mobiles des capteurs sans fils ».

Résumé:
Les réseaux de capteurs (RdeC) prennent une importance particulière dans la mise en oeuvre de beaucoup d’applications à grande échelle; observations et mesures environnementales, militaires, sanitaires, etc. De ce fait, beaucoup de travaux de recherche et d’activités industrielles ont été réalisés dans ce domaine afin d’assurer une bonne implémentation de ces réseaux. La connectivité entre capteurs (noeuds) était l’accent de beaucoup de travaux de recherche, car elle est essentielle à la survie de l’application dont elle dépend le RdeC. Étant donné que ces réseaux fonctionnent généralement dans un environnement hostile, il est difficile d’établir une connectivité parfaite entre capteurs, en particulier quand ils sont mobiles et suivent un modèle de mobilité imprévisible ou quasi aléatoire. La plupart des travaux de recherche existants ont pour hypothèse que les noeuds du réseau ont des vitesses constantes ou se déplacent selon un modèle de mobilité spécifique. Ces hypothèses sont restrictives et ne reflètent pas la réalité dans beaucoup d’applications pratiques.

Dans cette thèse, la possibilité de réparer la connectivité d’un RdeC mobile dont les nœuds se déplacent à la fois dans des directions différentes et à des vitesses variées sera étudiée. En premier lieu, un protocole d’auto classification des nœuds, basés sur la vitesse qu’on suppose variable et une technique d’insertion des relais entre groupes susceptibles de perdre la connectivité, est proposé. En second lieu, nous proposons un autre protocole de classification à densité temporelle et une technique utilisant les nœuds périphériques existants pour préserver la connectivité là où nécessaire, les nœuds du réseau ont des vitesses variées et suivent un mouvement aléatoire. Les approches ont été comparées à deux protocoles, soit HEED et LEACH, considérés comme référence dans la littérature. Les résultats de simulations démontent que les approches utilisées donnent de meilleurs résultats en termes de perte de paquets et de débit (throughput).
Source : Service des communications, affaires publiques et marketing
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.