Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mardi 14 Mars 2017

Le professeur Maurice Beaudin reçoit une subvention de recherche de la Fondation Universitas

Agrandir l'image
Le professeur d’économie Maurice Beaudin, de l’Université de Moncton, campus de Shippagan (UMCS), a reçu une subvention de recherche au montant de 10 000 $ de Gestion Universitas, distributeur exclusif des plans de bourses d’études promus par la Fondation Universitas du Canada. La recherche consistera à préparer un mémoire sur la situation des REEE (régimes enregistrés d’épargne-études) au Nouveau-Brunswick et sur l’impact éventuel d’un incitatif provincial pour favoriser l’accès aux études postsecondaires.

Le rapport annuel du ministère de l’Emploi et du Développement social Canada concernant le Programme canadien pour l’épargne-études (PCEE) indique que le Nouveau-Brunswick est la province qui en profite le moins. Or, il est démontré que les étudiantes et étudiants bénéficiant d’un REEE se retrouvent dans une meilleure situation pour financer leurs études postsecondaires. Les analyses fondées sur l’Enquête sur l’accès et le soutien à l’éducation le confirment, tout comme le sondage sur le PCEE. Les Néobrunswickois ne peuvent en conséquence profiter autant que les autres Canadiens de la Subvention canadienne pour l’épargne-études (SCEE), offerte depuis 1998 et calculée en fonction des cotisations versées au REEE. Certaines provinces dont la Saskatchewan, la Colombie-Britannique et le Québec offrent par ailleurs des incitatifs provinciaux en lien avec les REEE.

Au cours de l’année 2017, le professeur Beaudin formulera des hypothèses et fera ressortir des données, des conclusions, des statistiques, des corrélations et des comparaisons démontrant plus en détail que la situation des résidants du Nouveau-Brunswick est plus difficile que celles des résidants des autres provinces canadiennes en matière d’épargne-études. Il se penchera sur la pertinence des programmes d’épargne-études et de leur portée dans différentes provinces, notamment au Québec, en Saskatchewan et en Colombie-Britannique. Il investiguera les données provinciales en matière d’épargne-études et d’endettement étudiant. Il tentera d’expliquer l’engouement moindre au Nouveau-Brunswick pour ce genre de programmes et fera éventuellement ressortir l’impact potentiel de l’introduction d’un incitatif au Nouveau-Brunswick sur certains objectifs d’un programme de subventions provinciales favorisant l’accès aux études postsecondaires.

Le professeur Beaudin pourra bénéficier de l’appui de l’ex-recteur de l’Université de Moncton, M. Jean-Bernard Robichaud, qui combine une vaste expérience dans le domaine social et universitaire, mais également par son implication bénévole depuis 22 années au sein de la Fondation Universitas du Canada.
Source : Service des communications, Campus de Shippagan
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.