Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Vendredi 12 Décembre 2008

La FCI attribue 181 150 $ à l'Université de Moncton pour un projet de recherche

Mohamed Touaibia
Agrandir l'image
La Fondation canadienne pour l'innovation (FCI) a annoncé aujourd'hui (12 décembre) qu'elle a attribué 181 150 $ à l'Université de Moncton pour faire l'acquisition d'un spectromètre de résonance magnétique nucléaire devant servir à un projet de recherche dirigé par le professeur Mohamed Touaibia, du Département de chimie et de biochimie au Campus de Moncton.

« Aujourd'hui, nous pouvons affirmer sans l'ombre d'un doute que le Canada est devenu un des lieux de prédilection des chercheurs de calibre mondial, a déclaré le Dr Eliot Phillipson, président-directeur général de la FCI. Cet investissement permettra de rehausser encore davantage la renommée internationale de l'Université de Moncton en ce qui a trait à la qualité des travaux de recherche qu'elle mène et de la formation qu'elle offre. »

L'acquisition d'un spectromètre de résonance magnétique nucléaire (RMN) permettra au professeur Touaibia de mener son programme de recherche dans le domaine de la chimie bioorganique. Plus précisément, ses travaux ont pour but de mettre en valeur les produits naturels pour leur usage dans la recherche en santé humaine.

Le spectromètre RMN est un instrument essentiel et extrêmement performant pour déterminer la structure des molécules, tant pour l'analyse de produits naturels que pour le contrôle des produits de synthèse.

Le vice-recteur à l'enseignement et à la recherche de l'U de M, Neil Boucher, a accueilli la nouvelle de la subvention de la FCI avec joie. « L'acquisition de cette infrastructure va grandement aider l'Université de Moncton à bâtir sa capacité de recherche dans le domaine de la chimie médicinale, a-t-il dit. Notre université sera ainsi reconnue pour son expertise dans l'étude des produits naturels. »

Le professeur Touaibia fait remarquer que durant les dernières années, on constate un regain d'intérêt pour les substances naturelles, telles les plantes médicinales, qui sont souvent aussi efficaces que les molécules synthétiques pour traiter certaines maladies.

« La découverte de nouvelles molécules biologiquement actives reste un élément essentiel dans la recherche de nouveaux médicaments, explique-t-il. Le spectromètre RMN nous permettra d'être très compétitifs dans la recherche de nouvelles molécules à grand potentiel biologique et servira à identifier et à faire l'analyse de nouvelles molécules isolées de plantes ou d'algues de la région ou d'ailleurs. »

M. Touaibia mise également sur des collaborations efficaces avec d'autres groupes de recherche de la région de façon à contribuer au développement de la capacité d'innovation au Nouveau-Brunswick en recherche médicale. « Les approches préconisées sont novatrices et le potentiel économique qui en découle est énorme compte tenu de l'importance du domaine de la santé », ajoute-il.

Notons que la FCI a annoncé aujourd'hui un investissement de 45,4 M$ pour financer 251 projets d'infrastructure dans 44 établissements de recherche aux quatre coins du Canada. Cet investissement a été approuvé par le conseil d'administration de la FCI par suite d'un rigoureux processus d'évaluation au mérite. Ainsi, 45 454 854 $ ont été attribués au titre du Fonds des leaders, un programme de financement visant à fournir des infrastructures aux établissements canadiens pour les aider à recruter et à maintenir en poste des chercheurs de haut calibre, à une époque où les différents pays du monde se livrent une chaude lutte pour recruter des travailleurs du savoir. Les 7 220 664 $ restants ont été attribués au titre du Fonds d'exploitation des infrastructures, un programme connexe qui aide les établissements de recherche à faire face aux coûts d'exploitation et de maintenance découlant de leurs nouvelles infrastructures.

Pour consulter la liste complète des projets financés aujourd'hui, présentée par universités, veuillez consulter notre site Web à l'adresse suivante : www.innovation.ca.

La Fondation canadienne pour l'innovation (FCI) est un organisme autonome créé par le gouvernement du Canada pour financer l'infrastructure de recherche. Le mandat de la FCI est de renforcer la capacité des universités, des collèges et des hôpitaux de recherche, de même que des établissements de recherche à but non lucratif du Canada de mener des projets de recherche et de développement technologique de calibre mondial qui produisent des retombées pour les Canadiens. Depuis sa création en 1997, la Fondation a engagé 4,4 G$ pour financer 5 800 projets menés dans 129 établissements de recherche situés dans 64 municipalités aux quatre coins du Canada.

- 30 -

Pour renseignements et entrevues:
Mohamed Touaibia 858-4493 mohamed.touaibia@umoncton.ca

Fondation canadienne pour l'innovation :
Yves Melanson 613-996-3160 yves.melanson@innovation.ca
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.