Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Jeudi 10 Juillet 2008

10 juillet -Une étude sur le cancer du sein chez les jeunes femmes francophones du Nouveau-Brunswick

*** Ce document souscrit aux règles de la nouvelle orthographe ***

Communiqué de presse

- Pour diffusion immédiate -

le jeudi 10 juillet 2008

Une étude sur le cancer du sein chez les jeunes femmes francophones du Nouveau-Brunswick

EDMUNDSTON, N.-B. - Une équipe de chercheures réalise présentement une étude portant sur les « Conséquences psychosociales et familiales du cancer du sein chez les jeunes femmes francophones du Nouveau-Brunswick ».

L'équipe de recherche veut rencontrer des femmes francophones qui ont été diagnostiquées du cancer du sein entre 2000 et 2006, alors qu’elles avaient entre 20 et 49 ans. Il faut que celles-ci aient reçu des traitements de chimiothérapie et/ou de radiothérapie. Elle doivent également être mères ou, encore, désiraient ou désirent avoir des enfants. Les chercheures se déplaceront dans tous les coins du Nouveau-Brunswick afin de réaliser des entrevues avec les participantes, atteintes ou survivantes du cancer du sein.

Cette recherche vise à accroitre la compréhension du vécu personnel, conjugal, familial et professionnel des jeunes femmes atteintes et survivantes d’un cancer du sein, ainsi que de la dynamique de l’éloignement des centres de traitement afin d’améliorer les soins offerts dans ce domaine au Nouveau-Brunswick.

Il existe actuellement peu d’études portant sur le vécu particulier des jeunes femmes atteintes du cancer du sein. Celles-ci sont confrontées à des réalités psychosociales propres à leur groupe d’âge, telles que la conciliation famille/traitement, ainsi que la question de la maternité et de la réinsertion professionnelle. De plus, de nombreuses femmes doivent parcourir de longues distances et résider à l’extérieur du domicile familial afin de recevoir leurs traitements. Or, il existe très peu de recherches étudiant l’impact de cet éloignement sur l’adaptation à la maladie et sur la qualité de vie.

Les femmes intéressées à participer à cette étude peuvent communiquer avec Pierrette Fortin, chercheure, professeure de philosophie et d’éthique à l’Université de Moncton, campus d’Edmundston (506-737-5233, 1-888-736-8623 ou pfortin@umce.ca), ou avec son assistante de recherche, Marie-Pier Cloutier (506-737-5328), de même qu’avec Jacinthe Beauchamp, chercheure, spécialiste en éducation et en recherche qualitative au Centre de formation médicale du Nouveau-Brunswick, à Moncton (506-863-2281 ou jacinthe.beauchamp@umoncton.ca)

- 30 -

Source : Service des communications, Université de Moncton, campus d’Edmundston (506-737-5034)
Source : Service des communications, Campus d'Edmundston
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.