Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mardi 20 Mai 2008

20 mai - L'UMCE décerne 126 diplômes et certificats ainsi que deux grades honorifiques

Parents et amis se sont levés afin d’applaudir les diplômées et diplômés 2008 de l’UMCE.(Photo Michel Carrier)
Agrandir l'image
*** Ce document souscrit aux règles de la nouvelle orthographe ***

Communiqué de presse

- Pour diffusion immédiate -

le mardi 20 mai 2008

L'UMCE décerne 126 diplômes et certificats ainsi que deux grades honorifiques

EDMUNDSTON, N.-B. - L'Université de Moncton, campus d'Edmundston (UMCE), a décerné 126 diplômes et certificats lors de sa 56e collation des diplômes, tenue le samedi 17 mai, à la salle Léo-Poulin de la polyvalente Cité des Jeunes A.-M.-Sormany d'Edmundston.

L'Université a conféré un doctorat honorifique en histoire à M. Jacques Lacoursière, originaire de Shawinigan, au Québec, et un éméritat en géographie à M. Adrien Bérubé, d'Edmundston.

Des diplômes et certificats ont été remis à 79 étudiantes et étudiants sortants du campus d’Edmundston, tant à l'éducation permanente qu'aux cours réguliers, dans 12 programmes : la maitrise ès sciences forestières, les baccalauréats ès arts multidisciplinaire, en commerce, en science infirmière, en sciences forestières et sciences forestières - coop, ainsi que le diplôme en sciences de la santé, les certificats d'administration du personnel, de marketing, en éducation des adultes, de management, et en soins infirmiers critiques.

De plus, 47 sortantes et sortants du campus de Moncton demeurant dans la région du nord-ouest de la province ont reçu leur parchemin au campus d'Edmundston.

Des prix d'excellence ont été remis à des sortantes et sortants méritants, en l'occurrence Abbé Jonas Assamoi, de la Côte d’Ivoire (maitrise ès sciences forestières), Natacha Sénéchal, de Saint-Jean-de-Dieu, au Québec (baccalauréat en sciences forestières), Jessica Marmen, de Saint-Basile (baccalauréat ès arts multidisciplinaire), Adeline Tefoue Nguimfack, du Cameroun (baccalauréat en science infirmière), et Geneviève Mallet, de Saint-Basile (diplôme en sciences de la santé).

Par ailleurs, la médaille d’or de l’Institut forestier du Canada a été remise à Natacha Sénéchal. Cet honneur est attribué annuellement à une diplômée ou un diplômé de la Faculté de foresterie ayant fait preuve de dynamisme tout au long de ses études universitaires dans les domaines académiques et civiques.

Adeline Tefoue Nguimfack, étudiante sortante au baccalauréat en science infirmière, a agi comme porte-parole des diplômées et diplômés. La messe des sortantes et sortants, célébrée en l'église Notre-Dame-des-Sept-Douleurs, a précédé la cérémonie de la collation.

Adrien Bérubé
Natif d’Edmundston, le professeur Adrien Bérubé a oeuvré pendant près de 40 ans au Campus d’Edmundston où il a participé d’une façon remarquable au développement de sa discipline, la géographie.

Il est titulaire du baccalauréat ès arts (sciences) et du baccalauréat en éducation de l’Université de Moncton, de la maitrise ès arts (géographie) de la Simon Fraser University et du doctorat en géographie de l’Université Laval.

Pendant sa carrière, M. Bérubé a touché avec un égal succès à toutes les dimensions de la vie universitaire : administration, enseignement, recherche et services à la collectivité. Dans ses fonctions de chef de secteur, de directeur des services pédagogiques et de doyen des études, il a su exercer un leadership éclairé, empreint d’un humanisme apprécié de tous et toutes. Ardent défenseur de l’enseignement postsecondaire au Madawaska au moment du Rapport Lebel en 1975, il a contribué à façonner la destinée de l’Université de Moncton et du Campus d’Edmundston dans les années 1990 et 2000.

M. Bérubé a été très actif au sein de l’Association canadienne des géographes. Membre depuis 1972, il a présidé le chapitre de l’Atlantique de l’Association de 1998 à 2001, devenant ainsi membre de l’exécutif national. Il a été président du comité organisateur du Congrès annuel de l’Atlantique en 1998.

Professeur passionné, auteur d’une cinquantaine d’articles et de communications scientifiques, il a donné de nombreuses conférences et fait plusieurs voyages d’études notamment en Corée, au Japon, en Scandinavie, en Californie, en France, en Belgique, en Hollande, en Allemagne, aux Pays-Bas et en Union soviétique.

Jacques Lacoursière
Natif de Shawinigan, au Québec, Jacques Lacoursière a fait ses études classiques au Séminaire de Trois-Rivières et au Collège de Lévis. Il a poursuivi ses études supérieures à l’École normale Maurice-L.-Duplessis, à Trois-Rivières, à l’Université de Montréal et à l’Université d’Ottawa.

M. Lacoursière est reconnu comme l’un des meilleurs vulgarisateurs de l’histoire du Québec et du Canada. Professeur, chercheur, communicateur hors pair, animateur d’émissions de radio et de télévision et auteur à succès, il oeuvre à la diffusion des connaissances de l’histoire du Québec et du Canada auprès d’un très vaste public. Il est le premier francophone à recevoir le prix Pierre-Berton de la Société d’histoire nationale du Canada.

De 1962 à 1972, M. Lacoursière est coauteur du Boréal Express, un journal d’histoire du Canada. Il se fait connaitre grâce à plusieurs publications, dont sa remarquable série Histoire populaire du Québec. Son ouvrage Canada-Québec : synthèse historique (1534-2000), publié en 1976 en collaboration avec Denis Vaugeois, a d’ailleurs servi de manuel pour l’enseignement de l’histoire du Canada dans les écoles francophones du Nouveau-Brunswick.

En 1996, M. Lacoursière préside, pour le compte du ministère de l’Éducation du Québec, un groupe de travail sur l’enseignement de l’histoire. Le rapport Lacoursière propose des changements très importants à l’enseignement de l’histoire dans les écoles secondaires et ses recommandations ont un écho favorable dans toutes les provinces canadiennes.

Très actif dans le domaine des médias, il a participé à la télésérie historique Épopée en Amérique, réalisée par Gilles Carle, et lauréate de trois prix Gémeaux. Au fil des ans, il a été chroniqueur historique à plusieurs émissions radiophoniques de Radio-Canada.

- 30 -


Source : Hugues Chiasson, coordonnateur des communications (506-737-5034)
Autres photos (haute résolution) :Photo 1 Photo 2 Photo 3
Source : Service des communications, Campus d'Edmundston
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.