Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Lundi 31 Mars 2008

31 mars - Un ancien de l'UMCE redonne à son alma mater

Marc-Émile Plourde entouré de Francis-Adrien Morneault, de Saint-Basile (étudiant de 4e année au baccalauréat ès arts multidisciplinaire), Jessica Courty, de Saint-Jean Baptiste (étudiante de 3e année au B.A.- B. Éd. - majeure en études françaises), Michèle-Andrée Michaud, de Saint-Basile (étudiante de 4e année au B.A.-B. Éd. - majeure en histoire), Derek Lacombe, d’Edmundston (étudiant de 4e année au B.É.P.-B. Éd. - majeure en éducation physique) et Renée Guimond-Plourde, Ph. D., professeure responsable du cours EDUC 4411 : La santé scolaire.
Agrandir l'image
*** Ce document souscrit aux règles de la nouvelle orthographe ***

Communiqué de presse

- Pour diffusion immédiate -

le lundi 31 mars 2008

Un ancien de l'UMCE redonne à son alma mater

EDMUNDSTON, N.-B. - Si la pratique courante et habituelle des anciens est d’offrir un don monétaire à leur alma mater après avoir décroché le diplôme, un ancien de 2001 de l’Université de Moncton, campus d’Edmundston (UMCE), opte pour une approche innovatrice en raison de la durée prolongée de ses études. Le mode troqué : faire don de son temps, de son expertise auprès de la prochaine génération. C’est dans cette optique que Marc-Émile Plourde, actuellement étudiant en médecine à l’Université de Sherbrooke, consacre depuis les deux dernières années, un après-midi auprès des étudiantes et étudiants en éducation qui se dirigent à l’enseignement au secondaire.

Parler de « médecine des adolescents » ouvre un univers de compréhension des principales conditions de santé rencontrées en milieu scolaire ainsi que le rôle du futur enseignant en lien avec des conditions spécifiques comme le diabète, la dépression, les infections transmises sexuellement et par le sang (ITSS), la vaccination, la contraception, l’acné, l’obésité. Dans la photo, on le voit d’ailleurs en train de préciser les modalités d’usage du Twin Ject dans le cas d’une réaction allergique extrême pouvant causer la mort.

Ce jeune, qui se dirige vers une spécialité en radio-oncologie l’automne prochain, reflète l’engagement d’une jeunesse qui déborde les cadres traditionnels et qui, à sa façon, contribue au rayonnement de l’UMCE.

- 30 -

Renseignements : Hugues Chiasson, coordonnateur des communications de l'UMCE (737-5034 - b)
Source : Service des communications, Campus d'Edmundston
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.