Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Jeudi 31 Janvier 2008

31 jan. - Le projet en gestion du stress de l'école Notre-Dame fait des petits

Voici les participantes et participants de la formation des formateurs qui s'est déroulée le mardi 29 janvier à l'UMCE. Assis, de gauche à droite : Claude Carrier, professeur à l'UMCE; Jacques Paul Couturier, doyen des Études de l'UMCE; Paul Albert, vice-recteur de l'UMCE; Luc Caron, directeur de l'éducation au District scolaire 3, Irene Bourgoin, infirmière en santé publique, responsable du programme de gestion du stress au District scolaire 3; Colette Michaud-Scott, infirmière en santé publique, coordonatrice de l'IPE), Gilmen Smyth, professeur à l'UMCE, et Renée Guimond-Plourde, professeure à l'UMCE. Debout : Élaine Lépine, enseignante; Carole Dion, enseignante; Gisèle Sirois, adjointe administrative; Nathalie Cyr, enseignante; Céline St-Onge, enseignante; Manon Ouellette, coordonnatrice des mentors en gestion de comportement; Ginette A. Malenfant, mentor en gestion de comportement; Georgette Bérubé, infirmière en santé publique; Sharon Smyth-Thériault, infirmière en santé publique; Élaine Côté, mentor en gestion de comportement; Claudette Kavanaugh, parent; Madeleine St-Onge, mentor; Roberto Gauvin, directeur du Centre d'apprentissage du Haut-Madawaska; Christine Long, directrice adjointe à l'école Notre-Dame; Geneviève Sénéchal, enseignante; Michelle Voisine, mentor en gestion de comportement; Mia Cormier-Turcotte, enseignante; Ginette Desjardins, infirmière en santé publique; Nancy Ringuette, enseignante; et Arlene Long, enseignante.
Agrandir l'image
*** Ce document souscrit aux règles de la nouvelle orthographe ***

Communiqué de presse

- Pour diffusion immédiate -

le jeudi 31 janvier 2008

Le projet en gestion du stress de l'école Notre-Dame fait des petits

EDMUNDSTON, N.-B. - Le « Projet en gestion du stress chez l'enfant », institué à l'école Notre-Dame d'Edmundston, permet d'outiller les enseignantes et enseignants dans leurs démarches visant à reconnaitre et à intervenir face aux signes et symptômes du stress vécus chez les élèves.

Grâce au partenariat novateur écoles/université/district scolaire, le projet s'étendra dans quatre autres écoles du District scolaire 3. Cette réalisation sera guidée par Mme Irene Bourgoin, infirmière en santé publique, responsable du programme « Apprenants en santé à l'école » au District scolaire 3, en collaboration avec le Comité consultatif de santé du district (CCSD).

Les 15 et 29 janvier 2008, une « formation des formateurs » a été offerte aux intervenants divers du District scolaire 3 (direction, enseignantes, mentors, parents et infirmières de la santé publique assignées aux écoles participantes). En s'appuyant sur la formation reçue, les « formateurs » deviennent des « multiplicateurs » auprès des pairs et des parents. À la suite de la pratique des divers outils, ils poursuivront à travers leur accompagnement, l'élargissement des compétences de l'élève et la mise en application des outils, spécifiquement les étirements, la respiration et la visualisation. Ce programme est très flexible : la couleur que prendra ce projet dans les écoles sera directement reliée à l’engagement de la communauté scolaire et à leur confiance en ces approches.

Ce travail est un parfait exemple de travail de partenariat communautaire appuyant un but commun.

L'objectif du programme est d'offrir une approche pédagogique, innovatrice, ainsi que des outils aux membres du personnel scolaire, aux élèves et aux parents qui leur permettront de gérer leur stress et d'améliorer leur apprentissage.

L'année dernière, l'école Notre-Dame a rajeuni son « Projet en gestion du stress chez l'enfant ». Les membres du personnel, ainsi que le parents de l’école, ont pris l’initiative de rafraichir ce programme qui souligne ses vingt ans cette année. La formation du personnel et des parents a alors été offerte par Mme Renée Guimond-Plourde, Ph. D., et M. Claude Carrier, Ph. D., tous les deux professeurs à l’Université de Moncton, campus d'Edmundston (UMCE).

En mai 2007, avec l'accord des autorités du District scolaire 3, Mme Irene Bourgoin, a lancé l’invitation aux écoles du district intéressées à participer au programme « Gestion du stress en milieu scolaire: la visualisation comme outil d'apprentissage et de gestion du stress ». Les écoles suivantes sont les premières à participer à cette formation : le Centre d’apprentissage du Haut-Madawaska, l’école Élémentaire Sacré-Coeur, l’école Mgr-Matthieu-Mazerolle, l’école Écho-Jeunesse et l’école Notre-Dame. C'est ainsi, qu'en collaboration avec Mme Guimond-Plourde et M. Carrier, le CCSD a proposé d'offrir des ateliers de type « formation du formateur » afin de former des gens en gestion du stress en milieu scolaire. Ce programme s'adresse aux membres du personnel scolaire et aux parents intéressés désignés comme des « formateurs ». Spécifiquement, il présente le stress, ses effets sur la santé et l'apprentissage ainsi que l'utilisation de divers outils reconnus scientifiquement pour gérer le stress (étirements, respiration et visualisation). Il s'appuie sur les orientations d'un volet important de la promotion de la santé telle que véhiculée par le programme « Apprenants en santé ». De plus, ce programme rejoint certains objectifs émis par le District scolaire 3 dans sa planification triennale (2006-2009) : d'une part, mettre à contribution la communauté dans la réussite des élèves; d'autre part, contribuer au développement global de l'élève en lui offrant des outils qui sauront lui servir sa vie durant.


- 30 -

Renseignements : Irene Bourgoin, infirmière en santé publique, RRS4, 506-737-4587; irene.bourgoin@gnb.ca.
Source : Service des communications, Campus d'Edmundston
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.