Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Lundi 07 Avril 2008

Des mains bien propres pour rester en bonne santé

Sur la photo, on peut voir, dans l’ordre habituel, Monika Ross, Céline Haché, agente de développement scolaire et communautaire et Nathalie Robichaud.
Agrandir l'image
Dans le cadre de leur stage en santé communautaire de 3e année, comme exigence du baccalauréat en Science Infirmière, Monika Ross et Nathalie Robichaud ont travaillé avec les élèves de 1re et de 2e année de l'École le Carrefour étudiant de Beresford pour les aider à développer cette bonne habitude reconnue comme la meilleure façon de prévenir la propagation de microbes d’une personne à l’autre.

Pour y arriver, Nathalie et Monika, ont élaboré une session éducative à l’intention des élèves. Cette session permettait aux élèves d’en apprendre davantage sur les microbes, ce qu’ils sont, leur durée de vie, leurs endroits de prédilection pour se multiplier et bien sûr, comment les éliminer ou en empêcher la propagation d’un élève à l’autre ou entre amis ou encore, à la maison. Par la suite, deux jeux suivaient. Le premier, un jeu de mimes, amenait l’élève à mimer différentes scènes de son quotidien pendant lesquelles il pouvait, ou non, contribuer à propager les microbes à son entourage. Dans le second jeu, l’élève jouait à «la patate chaude» et prenait ainsi conscience de la facilité avec laquelle les microbes peuvent se transmettre. Le tout finissait par un bon lavage de mains pour tous! Afin de s’assurer que les apprentissages allaient avoir une bonne durée de vie, le défi de lavage des mains était lancé aux élèves. Ils devaient, pendant une période de quelques jours, suivre la règle des 4A (Avant de manger, Après s’être mouché, Après être allé à la salle de bains, Après avoir joué) et se laver les mains!

Après une semaine, force fut de constater que les élèves aiment relever des défis et que l’habitude a tôt fait d’être intégrée à la routine tant à la maison qu’à l’école. Se laver les mains, ça fait du bien!

Quel beau partenariat avec l’école afin de travailler à l’amélioration de la santé des élèves.

Merci aux gens du Carrefour Étudiant qui ont ouvert leurs portes aux stagiaires pour leur permettre d’évoluer dans leur milieu.

Bravo à Monika et à Nathalie,

une prof bien fière de ses stagiaires,
Nathalie Boivin, inf. PH.D.
Source : Service des communications, Campus de Shippagan
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.