Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mardi 26 Février 2008

Les étudiants internationaux à l'honneur lors de la 3e Semaine de l'international de l'UMCS

Sur la photo, on aperçoit Aamaa Najib, étudiante originaire du Maroc, qui a préparé un «Couscous» dans le cadre des dégustations à la cafétéria.
Agrandir l'image
Cette année, neuf étudiants internationaux fréquentent l'Université de Moncton, campus de Shippagan. Ces étudiants proviennent de quatre pays dont le Maroc, la Tunisie, la France et Haïti. Nous avons eu l’occasion de les connaître un peu plus lors de la Semaine de l’international de l’UMCS qui se tenait du 18 au 22 février.

Plusieurs de ces étudiants ont participé aux dégustations de mets internationaux à la cafétéria du campus ainsi qu’aux mini-conférences offertes sur l’heure du midi. Appelés à partager leur expérience ici au Canada, plusieurs d’entre eux confirment qu’ils ont été agréablement surpris de l’accueil à leur arrivée à Shippagan. Par contre, le froid, la neige ainsi que la nourriture locale ont été un défi pour eux. «En France, il est plutôt rare qu’il neige et quand il neige, le pays est paralysé. Ici, en arrivant à Moncton dans la tempête, le taxi que nous avons pris pour aller à l’hôtel faisait au moins 120 km/heure sur la neige, mentionne à la blague, Pierre Burgaud, étudiant français.» «Lorsque je suis parti de chez-moi, il faisait 32 degrés. À mon arrivée, j’ai remarqué qu’ici les degrés de températures étaient précédés d’un petit moins. Je ne m’attendais pas à ce qu’il fasse aussi froid. C’est pire qu’un frigo !, s’est exclamé Roberson Étienne d’Haïti. Pour Asmaa Najib, originaire du Maroc, c’est plutôt la nourriture qui pose problème. «Ce n’est pas toujours facile de trouver la nourriture que j’ai besoin.» Contrairement aux autres étudiants internationaux, elle aime bien la neige. Enfin, tous sont heureux d’être à Shippagan même si l’adaptation est parfois difficile.

En plus de cette table ronde animée par les étudiants internationaux, il était possible d’assister à plusieurs mini-conférences dont les sujets étaient variés : Le rayonnement international de la recherche à l’UMCS, l’entente de coopération avec l’Université Wuhan en Chine, Missionnaire au Pérou et enfin, le témoignage d’étudiantes qui ont participé au programme de mobilité étudiante de l’Université de Moncton.

La Semaine de l’international s’est poursuivie en musique avec les midi-musicaux à la cafétéria en compagnie de Khaled Abed et ses musiciens ainsi que Khalid Ed Idrissi aussi accompagné de trois musiciens. La communauté universitaire et le public en général étaient invités à déguster des mets du Maroc, de l’Italie, de la France, du Pakistan, de Haïti et à goûter aux cafés internationaux. Ils ont aussi eu l’occasion de voyager en visionnant des films et en assistant à la présentation des Grands explorateurs dont le sujet portait sur K2 - La montagne sauvage.

Le 12e souper international à saveur du Pakistan, activité majeure de la Semaine de l’international, était un succès alors que les commentaires n’étaient que positifs. Les invités pouvaient goûter à huit plats différents en plus des entrées, des desserts pour finir avec un thé du pays. Il était aussi possible de goûter à la bière pakistanaise.
Source : Service des communications, Campus de Shippagan
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.