Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mardi 26 Février 2008

Le diplôme en administration des affaires de l'UMCS offre plein de possibilités

Le Diplôme en administration des affaires (DAA) à l'Université de Moncton, campus de Shippagan (UMCS), est un volet important dans la programmation académique de l’institution. Le DAA est un programme terminal de deux années, une particularité du Campus de Shippagan. Les diplômés du programme de deux ans se retrouvent rapidement sur le marché du travail, si on en juge par le taux de placement qui dépasse les 98 %.

La doyenne adjointe, Marthe Robichaud, explique que le programme vise à donner une connaissance générale du monde des affaires dans les domaines de la comptabilité, de la finance, de la gestion des opérations, des systèmes d’information organisationnels, de la gestion et du marketing. Le programme offre aussi des notions en gestion de l’information et permet une incursion des langues pour mieux préparer l’étudiant au monde du travail. « Les connaissances acquises permettent aussi aux titulaires de ce diplôme de lancer leur propre entreprise en tant qu’entrepreneurs », de préciser Mme Robichaud.

Les crédits obtenus sont reconnus

L’étudiant diplômé du programme de deux ans verrait les crédits obtenus au diplôme, reconnus et comptabilisés au baccalauréat en administration des affaires, tant au programme général que dans l’une ou l’autre de ses concentrations. Ainsi, les étudiants désireux de poursuivre leur formation pourraient s’inscrire directement en 3e année à la Faculté d’administration au Campus de Moncton.

« Assurer une transition aussi facile qu’il se peut est donc un prérequis, note la doyenne adjointe. Des voies de communication sont développées et le personnel enseignant des deux campus collabore étroitement. Les échanges entre les corps professoraux du réseau et la collaboration de l’ensemble du corps professoral d’un campus à l’autre sont assurés. Les conditions d’admission au programme, la définition des objectifs du programme et la création, la révision et l’évaluation des cours font partie des initiatives développées pour une transition facile entre campus. »

L’étudiant pourrait également poursuivre en vue du baccalauréat en gestion de l’information (BGI). En effet, le DAA offre l’avantage à l’étudiant de voir les crédits obtenus au diplôme, reconnus et comptabilisés au BGI, programme offert exclusivement au Campus de Shippagan. Ces étudiants pourraient également s’inscrire en 3e année du Bac.

Marthe Robichaud mentionne que la croissance technologique et le niveau de performance atteint par les entreprises sont étroitement liés. Une augmentation de la performance organisationnelle est observée à condition de trouver l’harmonisation entre le déploiement technologique et la stratégie d’affaires.

« Le déploiement technologique apporte son lot de difficultés et l’entreprise se sent vite submergée par la quantité d’information qu’elle doit gérer. Le rôle du gestionnaire a changé rapidement. Ses activités sont maintenant orientées de façon plus stratégique vers la croissance, l’innovation et l’avantage concurrentiel. Il ne fait aucun doute que la potentialité reconnue de la gestion de l’information intégrée à la planification stratégique fait du BGI la réponse autant pour l’entrepreneur en herbe que pour le gestionnaire expérimenté. »

Les avantages du DAA ne s’arrêtent pas ici. Un pourcentage de ces diplômés choisira plutôt une formation à temps partiel, offerte à l’Éducation permanente du Campus de Shippagan et des autres campus de l’Université de Moncton. « Les crédits obtenus au DAA peuvent être transférés au baccalauréat en commerce. Ces gens pourront ainsi combiner travail et études. Ce programme vise à permettre à l’étudiant d’acquérir une formation générale en affaires tout en développant certaines spécialités dans les domaines de la gestion en fonction de ses goûts et vis-à-vis de certains domaines particuliers relatifs au monde des affaires. »

Le Diplôme en administration des affaires peut donc s’avérer la solution pour la personne désireuse de poursuivre des études universitaires, mais qui ne préfère pas s’engager dans un programme de 4 ans. L’individu peut jouir des prérogatives d’un diplôme universitaire et prendre la décision de poursuivre au baccalauréat quelque temps après. « Le diplôme en administration des affaires, comme passerelle au baccalauréat en administration des affaires, au baccalauréat en gestion de l’information ou au baccalauréat en commerce, est le moyen tout indiqué d’obtenir un grade universitaire de premier cycle », a conclu la doyenne adjointe de l’UMCS.
Source : Service des communications, Campus de Shippagan
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.