Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mercredi 17 Août 2016

Financement pour la construction d’un centre de médecine de précision au Nouveau-Brunswick

La photo nous montre, de gauche à droite, Johanne Roy, vice-présidente aux Services cliniques, Réseau de santé Vitalité; Marc Surette, professeur chercheur, Université de Moncton; Rodney Ouellet, président et directeur scientifique, IARC; Raymond Théberge, recteur et vice-chancelier, Université de Moncton; Brian Gallant, premier ministre du Nouveau-Brunswick; Dominic LeBlanc, leader du gouvernement à la Chambre des communes et ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne et député de Beauséjour; Ginette Petitpas Taylor, députée de Moncton-Riverview-Dieppe; et Jason Harquail, étudiant au doctorat en Sciences de la santé à l’Université de Moncton.
Agrandir l'image
Plus de 26 millions $ seront investis à l’Université de Moncton pour construire le Centre de médecine de précision du Nouveau-Brunswick. Situé à proximité du campus de Moncton de l’Université de Moncton, ce nouveau centre mettra en valeur les forces de l’Université en recherche biomédicale et offrira un espace pour l’incubation de nouvelles entreprises. Il deviendra le premier centre de recherche transdisciplinaire en santé de la province en milieu clinique.

Le gouvernement fédéral assurera 10,5 millions $ du financement tandis que le gouvernement du Nouveau-Brunswick accordera 5,25 millions $ au projet. L’Université et d’autres partenaires verseront 10,7 millions $ pour assurer la réalisation du projet. Cet investissement servira à la construction de ce centre ainsi qu’à rénover la Faculté des sciences.

L’investissement a été annoncé aujourd’hui par le ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne et leader du gouvernement à la Chambre des communes, Dominic LeBlanc, au nom du ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, Navdeep Bains, et par le premier ministre du Nouveau Brunswick, Brian Gallant.

« En plus de son apport économique important pour la région, le Centre de médecine de précision permettra à nos chercheurs de mieux comprendre les changements d’ordre génétique, protéomique et métabolique engendrés par les maladies et par les réactions aux traitements. Les chercheurs, les professeurs et les étudiants de l’Université de Moncton mettront leur savoir à l’essai dans des installations modernes et adaptées à leurs besoins. C’est un grand jour pour la recherche en santé au Nouveau-Brunswick. » a indiqué le recteur et vice-chancelier de l’Université de Moncton, Raymond Théberge.

Grâce à cet investissement, les étudiants, les professeurs et les chercheurs disposeront d’installations ultramodernes pour effectuer des travaux de recherche parmi les plus avancés au pays. Ils pourront travailler dans des locaux bien adaptés à leurs besoins d’apprentissage continu et de perfectionnement, et en étroite collaboration avec leurs partenaires, afin de traduire leurs découvertes en produits et en services concrets. Ce faisant, ils se prépareront à occuper les emplois futurs à forte valeur ajoutée de la classe moyenne — et à les créer. Leurs découvertes favoriseront l’émergence de la nouvelle génération d’innovateurs.

Le Centre de médecine de précision du Nouveau-Brunswick permettra de fédérer les efforts de recherche de nombreux chercheurs de l’Université et de nos principaux partenaires en recherche (Institut atlantique de recherche sur le cancer, Réseau de santé Vitalité, Centre de formation médicale du Nouveau-Brunswick, Réseau de Santé Horizon et Mount Allison University).

Une vidéo de ce projet d’envergure est disponible à l’adresse www.umoncton.ca/versludem2020/page.php?page=projets



Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.