Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Vendredi 03 Juin 2016

Maurice Saulnier a soutenu avec succès sa thèse de doctorat en éducation

La photo nous fait voir, de gauche à droite, Marianne Cormier, doyenne de la Faculté des sciences de l’éducation; Diane Gérin-Lajoie, professeure titulaire, rattachée au Département de curriculum, d'enseignement et d'apprentissage et au Centre de recherches en éducation franco-ontarienne (CREFO) d'OISE/UT (à l’Université de Toronto) et examinatrice externe; Réal Allard, professeur associé à la Faculté des sciences de l’éducation et directeur de thèse; Maurice Saulnier, nouveau docteur en éducation; Angèla AuCoin, professeure au Département d’enseignement au primaire et de psychopédagogie et examinatrice interne; et Pierre-Yves Barbier, professeur au Département d’enseignement au secondaire et des ressources humaines responsable du programme de doctorat et président du jury.
Agrandir l'image
Maurice Saulnier a soutenu avec succès sa thèse de doctorat en éducation à l’Université de Moncton le vendredi 20 mai 2016. Sa thèse a pour titre « Une étude sur le vécu de sujets ayant manifesté de la résilience sur le plan identitaire chez les francophones des provinces de l’Atlantique ».

La recherche de M. Saulnier présente et analyse le vécu de six personnes qui ont subi et surmonté beaucoup d’adversité au cours de la lutte pour la gestion scolaire chez les francophones des provinces de l’Atlantique. Chacune de ces personnes a su résister aux obstacles, aux pressions et aux menaces pour mener à terme un projet dont l’enjeu était identitaire. Cette recherche examine le rapport ou la relation qui existe entre l’identité ethnolinguistique des sujets et la résilience dont ils ont fait preuve. Elle cherche à comprendre la relation ou l’influence que les facteurs culturels ont sur le développement de la capacité de résister et de surmonter l’adversité sur le plan linguistique et culturel.

Six sujets ont été interviewés, deux sujets au Nouveau-Brunswick, deux en Nouvelle-Écosse, un sujet à l’Île-du-Prince-Édouard et un à Terre-Neuve-et-Labrador. Chaque sujet a participé activement à la lutte pour la gestion scolaire dans sa province. Il est reconnu dans sa communauté comme ayant subi beaucoup d’adversité durant cette lutte et pour avoir manifesté de la résilience face à cette adversité.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.