Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mercredi 30 Mars 2016

Simulation boursière à la criée à l’UMCE : la CDJ impressionne!

Voici l’équipe championne de la simulation boursière à la criée de l’UMCE qui a totalisé des gains fictifs de 153 816 $. De gauche à droite, Guy Ouellet, enseignant à la CDJ; François Boudreau, responsable de l’activité et chef du Secteur administration des affaires de l’UMCE; les champions Jérémy Aubé et Sasitorn S. Levesque, élèves de la CDJ; Sébastien Guay, finissant au B.A.A. (finance) de l’Université de Moncton et ambassadeur étudiant de la Bourse de Montréal; et Luc Landry, finissant au B.A.A. (finance) de l’Université de Moncton et président du Centre de gestion financière présenté par Banque Nationale. Photo : Ives Kennedy
Agrandir l'image
Le succès de la simulation boursière à la criée présentée chaque année au campus d’Edmundston de l’Université de Moncton ne se dément pas. Cette année (18 mars), ils étaient un nombre record de plus de 90 élèves de la 12e année de la polyvalente Cité des jeunes A.-M.-Sormany d’Edmundston et de la polyvalente Thomas-Albert de Grand-Sault à mettre leurs connaissances de la bourse à l’épreuve.

À l’issue du concours, ce sont les équipes de la CDJ qui ont raflé les quatre premières positions. Les grands honneurs sont allés au duo Jérémy Aubé et Sasitorn S. Levesque qui se sont partagé la somme de 200 $ grâce à des gains fictifs de 153 816 $ sur une mise initiale de 2 000 000 $. Les équipes de deuxième et troisième positions remportaient respectivement 125 $ et 75 $.

Les participantes et participants de la CDJ provenaient des classes de Guy Ouellet, Sylvie Roussel et Tracy Marmen, alors que ceux de la PTA étaient inscrits dans les classes de Claire Desjardins.

La simulation boursière à la criée était organisée par le Centre de gestion financière présenté par Banque Nationale de l’Université de Moncton et le Secteur administration des affaires du campus d’Edmundston. Cinq étudiants et une étudiante du baccalauréat en administration des affaires s’occupaient des huit postes de transactions, c’est-à-dire de recueillir les ordres d’achat et de ventes des actions pour chacune des équipes participantes.

Au départ, les concurrentes et concurrents disposaient d’un portefeuille fictif de 2 000 000 $ avec la possibilité de transiger sur dix actions. L’exercice s’est déroulé sur trois trimestres en accéléré (30 minutes par trimestre).

La simulation à la criée a permis aux élèves de comprendre comment réagit les prix des actions en fonction de nouvelles économiques, de démystifier les rouages de la bourse par le biais d’un parquet boursier fictif dans lequel ils sont eux-mêmes les acteurs, et d’améliorer leurs connaissances générales dans le domaine du placement.

- 30 -

Renseignements : François Boudreau, chef du Secteur administration des affaires à l'UMCE (506 737-5180 – b; francois.boudreau@umoncton.ca)
Autres photos (haute résolution) :Photo 1 Photo 2 Photo 3
Source : Service des communications, Campus d'Edmundston
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.