Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Dimanche 21 Février 2016

Le bien-cuit André-Lebel rapporte 31 500 $

André Lebel a été rôti à point lors de la soirée qui a réuni plus de 400 personnes samedi soir au Palais des congrès d’Edmundston.
Agrandir l'image
Le 20e bien-cuit de la Fondation Saint-Louis-Maillet (FSLM) a remporté un succès éclatant, le samedi 20 février au Palais des congrès d’Edmundston.

La soirée, mettant en vedette André Lebel, dans le rôle de la « victime », a permis de recueillir l’impressionnante somme de 31 500 $.

L’auditoire a été subjuguée par l’admirable éloquence des rôtisseuses et rôtisseurs qui en ont mis plein la vue en déterrant des anecdotes hilarantes du passé d’André Lebel, une personnalité très connue et attachante dans le nord-ouest du Nouveau-Brunswick.

Pour une deuxième année, l’animation de la soirée reposait sur Francine Landry-Dion qui, une fois de plus, a su dérider la foule grâce à son grand talent de comédienne et à son style coloré. Le thème de la soirée s’appuyait sur le jeu télévisé « Le banquier », transformé pour l’occasion par « Le caissier » afin d’évoquer la carrière d’André Lebel qui occupe les fonctions de directeur général de la Caisse populaire Trois-Rives.

Assis confortablement sur la scène, André Lebel a « encaissé » les attaques de ses adversaires rôtisseurs, Camille Thériault (président et chef de la direction des Caisses populaires acadiennes), Stéphanie et Marie-Ève Lebel (filles d’André Lebel), Paul Albert (ami et ancien professeur d’André Lebel) et François Gagnon (ami d’enfance et ancien coéquipier au hockey). Les convives ont eu droit à une surprise avec la participation des deux gendres de la « victime », Sébastien Bérubé et Luc McLaughlin, qui ont présenté une chanson bidonnante concernant la relation avec leur beau-père.

Comme le veut la tradition, André Lebel a eu le droit de réplique et n’a pas manqué, à son tour, de remettre les pendules à l’heure et de raconter quelques anecdotes savoureuses sur ses assaillants rôtisseurs. C’est par une voix chargée d’émotions qu’il a tenu à remercier les gens de sa famille ainsi que son épouse, Sylvie. Il a également témoigné sa reconnaissance envers la Fondation qu’il a louée pour son appui important envers les étudiantes et étudiants qui fréquentent le campus d’Edmundston de l’Université de Moncton (UMCE).

Originaire de Siegas, André Lebel vit à Saint-Basile depuis plus de 46 ans. Il a fait ses études en administration des affaires au Centre universitaire Saint-Louis-Maillet (CUSLM) d’Edmundston et est à l’emploi des Caisses populaires acadiennes depuis près de 30 ans. Outre son engagement professionnel, il a également fait sa marque au hockey comme joueur étoile, puis comme arbitre. Il était aussi un joueur de balle-molle doué, notamment pour sa puissance au bâton. De plus, André Lebel est reconnu pour sa grande générosité. Il a été un rouage important au sein de nombreux organismes de sa région. Bénévole infatigable, il se voue aujourd’hui au projet de construction de l’amphithéâtre communautaire régional d’Edmundston en apportant une importante contribution aux travaux du comité technique et du grand comité du futur bâtiment.

Voici les personnalités qui ont précédé André Lebel à titre de « victimes » du bien-cuit de la Fondation Saint-Louis-Maillet depuis 1989 : Marcel Sormany, Jean-Maurice Simard, Gilles Lapointe, Gérald Clavette, Jeannot Castonguay, Percy Mockler, Bert Martin, Jeannot Volpé, Madeleine Dubé, Paul Albert, Mgr Gérard Dionne, Jean-Guy Poitras, Don Bélanger, Pauline Banville Pérusse, Gérard Landry, Bernard Valcourt, Cyrille Simard, Jean-Claude Savoie et Francine Landry.

- 30 -

Source : Hugues Chiasson, coordonnateur des communications (506 737-5034 – b)
Autres photos (haute résolution) :Photo 1 Photo 2 Photo 3 Photo 4
Source : Service des communications, Campus d'Edmundston
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.