Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Vendredi 04 Décembre 2015

Simulation boursière à la criée : les étudiants de l’UMCE se démarquent

Les membres de l’équipe championne posent fièrement avec leur trophée. De gauche à droite, Miguel Voisine, Marc-André Laforge, Luc Landry et Sébastien Guay). Photo : www.Alex-Robichaud.com
Agrandir l'image
Les étudiants actuels et anciens du programme administration des affaires de l’Université de Moncton, campus d’Edmundston (UMCE), continuent de faire belle figure dans le domaine de la finance.

À l’occasion d’une simulation boursière à la criée présentée le 21 novembre dernier au campus de Moncton et réservée aux étudiantes et étudiants des universités des Maritimes, trois des quatre membres de l’équipe championne sont des anciens du campus d’Edmundston. Sébastien Guay, Miguel Voisine et Marc-André Laforge ont conjugué leurs efforts avec Luc Landry pour décrocher la première position qui leur ont valu une bourse de 1 000 $. Le quatuor vainqueur représentera l’Université de Moncton aux prochains Jeux du commerce qui se tiendront au début de janvier prochain à l’Université Laval, à Québec.

L’équipe de l’UMCE, composée de Mathieu Ross, Patrick Couturier, Jonah Landry et Ives Kennedy a su tirer son épingle du jeu dans cette compétition qui regroupait huit équipes en provenance du campus de Moncton (4), du campus d’Edmundston (1), du campus de Shippagan (1), de la Mount Allison University de Sackville (1) et de la Dalhousie University de Halifax (1).

La simulation était organisée par le Centre de gestion financière en partenariat avec la Banque Nationale et la Commission des services financiers et des services aux consommateurs.

Chacune des équipes était constituée de quatre étudiants, soit deux analystes et deux courtiers (traders). Le but de cette simulation était de mettre en compétition les équipes d’étudiantes et étudiants en faisant appel à leurs compétences et leurs capacités à évaluer des titres boursiers dans un contexte économique réaliste.

L’épreuve était d’une durée de quatre trimestres (en mode accéléré). À chacun des trimestres, plusieurs nouvelles économiques, tant macroéconomiques que microéconomiques, venaient perturber les marchés financiers et, par le fait même, la valeur des actions en circulation.

Les analystes de chaque équipe évaluaient les nouvelles économiques et leur impact sur la valeur des actions de leur portefeuille. Ceux-ci transmettaient les recommandations à leurs courtiers respectifs. Les courtiers devaient transiger à la criée (à haute voix) sur un parquet de bourse (pit) virtuel. Sur ce parquet se trouvaient l’ensemble des courtiers ainsi que deux mainteneurs de marchés professionnels.

- 30 -

Renseignements : François Boudreau, chef du Secteur administration des affaires de l’UMCE (506 737-5180; francois.boudreau@umoncton.ca)
Autres photos (haute résolution) :Photo 1 Photo 2
Source : Service des communications, Campus d'Edmundston
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.