Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Vendredi 04 Décembre 2015

Renée Guimond-Plourde associée à une première francophone mondiale!

La revue Penser l’éducation, publiée deux fois l’an.
Agrandir l'image
La professeure-chercheuse du Secteur éducation et kinésiologie de l’Université de Moncton, campus d’Edmundston (UMCE), Renée Guimond-Plourde, signe le texte « L’appel impératif du contact en pédagogie », dans la revue scientifique européenne internationale Penser l’éducation. Cette revue, qui existe depuis 1996, s’inscrit dans le champ spécifique qui croise la philosophie de l’éducation et l’histoire des idées pédagogiques.

Le texte soumis, et évalué par trois experts de pays différents, est une adaptation/traduction de textes publiés par le professeur émérite Max van Manen dans leur forme originale dans la revue Phenomenology & Practice (2012) et du volume Pedagogical Tact (2015). L’article est axé sur la signification et la vaste portée de la nature délicate des relations et des gestes pédagogiques accomplis quotidiennement.

Renée Guimond-Plourde est fière d’être directement associée à une « première mondiale », soit l’arrivée de cette philosophie en langue française. Rappelons que Max van Manen est l’auteur-phare du développement et de la diffusion de l’approche phénoménologique-herméneutique en éducation. Concrètement, son apport se déploie autour de l’action humaine basée sur la réflexion et l’expérience vécue, ce qui permet d’assurer un lien constant entre la théorie et la pratique. Dans le quotidien de l’enseignement, on fait référence à un « praticien-théoricien de l’action éducative ».

Les volumes et articles scientifiques de van Manen ont été traduits dans une douzaine de langues dont le chinois, le japonais, l’espagnol, l’allemand, le coréen, le russe. Cet article est une « première mondiale » : « Yours will be the first translation of this thinking on pedagogy in French… I am very happy and honored that it is now also accessible in French » (Max van Manen, 11 novembre 2015).

Renée Guimond-Plourde indique que « C’est un privilège de pouvoir véhiculer cette philosophie qui offre un discours en éducation se réclamant d’une sollicitude à l’égard de l’enfant et de l’adolescent. En tant qu’université francophone, je pense que cette première mondiale offre un rayonnement magistral de l’Université de Moncton ».

- 30 -

Renseignements : Renée Guimond-Plourde, professeure-chercheuse au Secteur éducation et kinésiologie de l’UMCE (506 737-5174; renee.guimond.plourde@umoncton.ca)
Source : Service des communications, Campus d'Edmundston
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.