Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Vendredi 04 Avril 2014

Karelle Guignard est nommée Ancienne de l’année de la FSSSC

La photo prise lors de la Soirée des mérites nous fait voir, de gauche à droite, Jean-François Richard, vice-recteur adjoint à l’enseignement; Katherine Guérard, directrice de l’École de psychologie; Pierre Godbout, directeur de l’École de science infirmière; Karelle Guignard, ancienne de l’année à la FSSSC; Horia-Daniel Iancu, directeur de l’École de kinésiologie et de loisir; Natalie Carrier, directrice de l’École des sciences des aliments, de nutrition et d’études familiales, et Paul É. Bourque, doyen de la FSSSC.
Agrandir l'image
Lors de la Soirée des mérites de la Faculté des sciences de la santé et des services communautaires (FSSSC) qui a eu lieu le 21 février, un certificat a été remis à l’Ancienne de l’année de la faculté, Karelle Guignard.

Originaire de Haut-Sheila, Mme Guignard a fait ses études postsecondaires en science infirmière à l’Université de Moncton, campus de Moncton. Après avoir obtenu son diplôme en 2006, elle a entrepris sa carrière en tant qu’infirmière de chevet au Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont, où elle a obtenu le prix d’infirmière débutante par l’Association des infirmières et infirmiers du Nouveau-Brunswick.

Entre 2009 et 2001, elle collaboré à deux recherches, soit une sur la maximisation des rôles en soins infirmiers et une autre effectuée auprès des infirmières et infirmiers nouvellement diplômés. Un article intitulé Workplace experience of new graduate nurses a d’ailleurs été publié dans le Canadian Journal of Nursing Leadership. Depuis 2009, elle est l'ambassadrice du Programme de science infirmière pour le Consortium national de formation en santé.

Au cours de ses études de maîtrise, elle a concentré ses recherches sur l'adhésion à la diète et aux restrictions liquidiennes chez les personnes en hémodialyse. En tant qu'infirmière en hémodialyse, elle voulait comprendre les raisons qui poussent les personnes à ne pas suivre les recommandations des professionnels de la santé en lien avec leur condition chronique.

En 2012, elle obtient son diplôme de maîtrise en science infirmière de l’Université de Moncton. Elle obtient alors le poste d'infirmière coordonnatrice du Programme d'abandon du tabac pour le Réseau de santé Vitalité. Son travail consiste à faire la promotion de la santé et la prévention des maladies reliées au tabagisme.

En octobre 2013, elle a participé à la conférence nationale du Canadian Association of Nephrology Nurses and Technologists, à Terre-neuve, afin de présenter sa recherche de maîtrise par l’entremise d’une affiche. La rédaction d’un article de recherche est présentement en cours afin de publier son étude dans un journal.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.