Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mardi 17 Décembre 2013

Le groupe de recherche international EUROPANGE reçoit une subvention du gouvernement français

Le groupe de recherche international EUROPANGE vient de recevoir une importante subvention du gouvernement français dans le cadre des projets de l’Agence nationale de la recherche (ANR) pour un montant de 320 000 euros (333 000 dollars) pour une durée de quatre ans. Le professeur Jean-Luc Bonnaud du Département d’histoire et de géographie de la Faculté des arts et des sciences sociales de l’Université de Moncton est au nombre des chercheurs affiliés à ce groupe de recherche.

Le projet de recherche financé est intitulé Les processus de rassemblements politiques : l’exemple de l’Europe angevine (XIIIe-XVe siècles). Il vise à examiner les premiers développements des États nationaux à travers l’émergence d’un milieu et d’une société politique, en questionnant la constitution d’un corps d’administrateurs, les officiers, avec leurs réseaux, leur formation, leurs compétences, dans l’ensemble des terres angevines : Anjou, Maine, Provence, Lorraine, Italie du Sud et Sicile, Piémont, Lombardie et Toscane, Hongrie, Pologne, Morée et Albanie.

Cet espace disjoint dans l’espace et discontinu dans la durée interroge les capacités des autorités politiques à rassembler et à administrer, à susciter un discours politique commun. L’intérêt scientifique et la nouveauté du projet résident dans son ampleur géographique et chronologique. Il entend en effet proposer des raisonnements à l’échelle européenne qui articulent histoire sociale et politique ; les monarchies angevines des XIIIe - XVe siècles ayant imposé leur autorité sur un vaste ensemble territorial qui représente un terrain fécond pour analyser les phénomènes de relations et d’échanges culturels, politiques et idéologiques dont la mobilité sociale est le principal vecteur. Outre les colloques et éditions scientifiques, le principal objectif du groupe est de mettre sur pied une base de données globale en ligne sur les officiers angevins en Europe.

Le professeur Jean-Luc Bonnaud apportera son expertise dans les bases de données à vocation prosopographique. Il est coresponsable de la zone Provence angevine, responsable de la base de données « Provence angevine » et chargé de la conversion des anciennes bases. Il a aussi pour fonctions d’assurer le suivi des publications, fera partie des comités scientifiques en charge des colloques annuels et des éditions scientifiques.

L’École française de Rome, la Seconda Università di Napoli, l’Università degli Studi di Bergamo, le Centre de Recherches en Sciences Humaines de l’Académie des Sciences de Hongrie (MTA BTK), l’Université de Saint-Étienne, l’Université de Nîmes, l’Université d’Angers et le Laboratoire d'Informatique en Image et Systèmes d'Information, INSA de Lyon, sont les institutions parties prenantes de ce projet.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.