Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mardi 17 Septembre 2013

Élection de Raymond Lanteigne à la présidence du Conseil des gouverneurs

Raymond Lanteigne
Agrandir l'image
Le Conseil des gouverneurs de l’Université de Moncton a élu Raymond Lanteigne à la présidence du Conseil lors de sa réunion annuelle tenue le 14 septembre au campus d’Edmundston.

« Je suis très honoré d’avoir été élu président du Conseil des gouverneurs de l’Université de Moncton, a déclaré M. Lanteigne. Je travaillerai fort pour mériter la confiance qu’on m’a accordée. Je crois fermement au développement de l’Acadie et l’Université de Moncton est un élément central de ce développement. »

Cinq nouveaux membres externes se joignent également au Conseil.
L’ancien conseiller scolaire Keith Coughlan représentera la région de l’Atlantique (Nouvelle-Écosse); Caroline Haché, directrice générale de la Communauté ingénieuse de la Péninsule acadienne a été élue comme représentante de la région du Nord-Est du Nouveau-Brunswick; Christian Michaud, un avocat de Moncton, a été élu pour représenter la région du sud-est; Marie-France Pelletier, première vice-présidente de la Commission des libérations conditionnelles du Canada, a été élue à titre de membre résidant à l’extérieur du Nouveau-Brunswick, tandis que Josée Rioux-Walker, chef de département au CCNB – Campus d’Edmundston, représentera la région du Nord-Ouest.

Le président sortant, André Richard, a tenu à souligner la contribution des membres qui ont terminé leur mandat. Il s’agit de Lise Bastarache (extérieur du Nouveau-Brunswick); Annie Daneault (nord-ouest); Louis Léger (sud-est); Vaughne Madden (Atlantique); et Pauline Roy (nord-est).

Rappelons que le mandat d’Alain Bossé (nord-ouest) et d’Alvery (Bill) Ferguson (représentant de l’extérieur des régions) ont été renouvelés en juin dernier.

Pour l’année 2013-2014 les représentants étudiants au Conseil des gouverneurs sont Mathieu Lemieux (campus d’Edmundston); Kevin Arseneau (campus de Moncton) et Jolaine Arseneau (campus de Shippagan).

Les professeures et professeurs sont représentés par Blanca Navarro-Pardiñas (campus d’Edmundston); Marie-Noëlle Ryan (campus de Moncton); et Daniel Hétu (campus de Shippagan).

Lors de cette rencontre, le Conseil a notamment reçu le rapport annuel du vice-recteur à l’enseignement et à la recherche, Neil Boucher, ainsi que celui de la vice-rectrice aux affaires étudiantes et internationales, Marie-Linda Lord.

Dans son rapport au Conseil, M. Boucher a fait état des progrès qui ont été réalisés par rapport aux dossiers touchant la reconfiguration, la viabilité et l’évaluation des programmes.

M. Boucher a souligné qu’une importante activité de recherche-développement-création s’est poursuivie pendant l’année 2012-2013. Par ailleurs, il a indiqué que le financement de la recherche pour l’année qui vient de se terminer a comporté plus de 3,6 millions de dollars en nouveaux fonds.

Pour sa part, Marie-Linda Lord a fait état du recrutement étudiant et des services qui sont en place pour offrir une expérience étudiante emballante et gratifiante aux trois campus de l’Université de Moncton.

En 2012-2013, l’Université de Moncton a été de très loin la destination de choix des élèves francophones du Nouveau-Brunswick dont la moyenne d’admission s’élevait à 83 pour cent. Le recrutement international a pour sa part augmenté de 20 pour cent. La population étudiante internationale représentait 17 pour cent de l’effectif étudiant.

Enfin, le Conseil a adopté les états financiers annuels de l’Université de Moncton pour l’exercice qui s’est terminé le 30 avril dernier.

Raymond Lanteigne
Originaire de Shippagan, Raymond Lanteigne habite Beresford depuis 1987. Il est diplômé en sciences sociales de l’Université de Moncton et possède plus de 30 ans d’expérience en développement de projets au niveau communautaire, provincial (Nouveau-Brunswick et Alberta) et international (Afrique de l’Ouest et Haïti).

Retraité depuis janvier dernier, il a travaillé à l’Association canadienne-française de l’Alberta de 1980 à 1987 et pour le compte de la Société des Acadiens et Acadiennes du Nouveau-Brunswick de 1988 à 1994. Par la suite, il a œuvré au campus de Bathurst du CCNB et au siège social du CCNB de 1994 à 2012, d’abord comme agent de développement international et ensuite comme responsable de la mise sur pied de la Fédération des associations des anciens, anciennes et ami-e-s du CCNB.

Au niveau international, il a effectué une quarantaine de missions. Il a notamment fait des interventions au Maroc, en Tunisie, au Sénégal, au Mali, au Burkina Faso, en Mauritanie, en France, au Bénin, en Guinée, au Niger et en Haïti.

En Haïti, il a participé en tant que bénévole à trois missions humanitaires dans la région de Trianon/La Bastille. Il a collaboré, avec l’organisme Réseau Compassion International, à un projet de remise en marche du moulin de farine de manioc et participé, avec cinq étudiants et deux professeurs du CCNB – Campus de Bathurst, à permettre aux habitants du village d’Anatoth de bénéficier de l’eau courante.

Raymond Lanteigne a œuvré au sein de nombreux comités au cours de sa carrière. Il est présentement président du conseil d’administration de l’Association des anciens, anciennes et ami.e.s de l’Université de Moncton, campus de Shippagan (AAAUMCS); représentant de l’AAAUMCS au Conseil des Gouverneurs de l’Université de Moncton; membre du Comité conjoint de planification de l’Université de Moncton; secrétaire du conseil d’administration de la Coopérative d’alimentation de Robertville; secrétaire du conseil d’administration de l’Association des anciens, anciennes et ami (e)s du CCNB-Bathurst; secrétaire du conseil d’administration du Fonds intercoopératif de développement- Acadie; secrétaire de la Fondation du Collège de Bathurst Inc.; et membre du conseil d’administration du Club Richelieu Petit-Rocher.

Par le passé il a été président de Éditions coopératives du Vend’est, président du Conseil acadien de la coopération et membre fondateur du Congrès mondial acadien. Il a aussi été directeur du journal Le Front.

Il a participé à la mise sur pied, avec Normand Cormier et André Pinet, d’une campagne de collecte de fonds qui a permis à une jeune malienne de venir au Canada pour subir trois opérations chirurgicales à un œil. La générosité du public à permis de recueillir plus de 25 000 $;

Il a participé aussi à la mise sur pied du Fonds André-Boudreau pour la mobilité étudiante dont l’objectif est d’aider financèrent des étudiants et étudiantes du campus de Bathurst du CCNB qui veulent entreprendre des stages ou des projets à l’extérieur du Nouveau-Brunswick. Après plusieurs campagnes de collecte de fonds et des dons de généreux donateurs, le Fonds est capitalisé à 116 000 $.

En juin 2005, il a été récipiendaire du prix d’excellence en leadership du réseau du Collège communautaire du Nouveau-Brunswick et en septembre 2010, il a été admis à titre de membre de la Compagnie des Cent-associés francophones. Cette année, il a reçu le prix d’excellence de la ville de Beresford pour une contribution exceptionnelle à l’appui des actions humanitaires au niveau international.
Autres photos (haute résolution) :Photo 1
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.