Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mardi 04 Juin 2013

FINB : sept nouveaux techniciens de recherche seront embauchés pour accélérer l’innovation

La Fondation de l’innovation du Nouveau-Brunswick (FINB) a fait connaître les noms des bénéficiaires d’un montant de 500 000 $ pour l'Initiative des techniciens et techniciennes à la recherche (ITR).

Sept chercheurs en recherche appliquée provenant de divers établissements postsecondaires du Nouveau-Brunswick bénéficient de ce financement pour embaucher le technicien dont ils ont besoin pour faire progresser leurs innovations.

Luc Tremblay, professeur au Département de chimie et biochimie de la Faculté des sciences de l’Université de Moncton, reçoit 70 000 $ pour son projet, intitulé « Caractérisation de la matière organique réfractaire et du pétrole par des méthodes novatrices ».

L’un de ces projets est un plastique liquide non toxique et résistant à la chaleur, conducteur d’électricité pouvant être utilisé dans la fabrication plus sécuritaire de batteries d’aéronefs. Un autre projet consiste en une technologie qui pourrait déboucher sur la création d’une véritable caméra en 3D. La technologie actuelle allie les images en 2D pour créer l’illusion du 3D. Un troisième projet servira à déterminer comment les matières organiques décomposées se changent naturellement en combustible fossile, et aura des applications spécifiques pour les industries pétrolière, gazière et des biocombustibles. Seule une infime fraction de matière organique décomposable est préservée sous forme de combustible fossile.

« Les chercheurs en recherche appliquée de nos organismes de recherche sont novateurs de nature et l’innovation est pour eux un mode de vie, estime Robert Hatheway, président de la FINB. Lorsqu’ils sont sur le point de faire une découverte ayant un potentiel commercial intéressant, des talents en recherche sont alors nécessaires pour les aider à accélérer le processus car les chercheurs sont toujours partagés entre plusieurs projets, sans parler de leur charge d’enseignement. L’ITR les aide à embaucher d’autres chercheurs afin qu’ils puissent commercialiser plus rapidement leurs innovations. »

L’ITR est attribuée en partenariat avec le ministère de l'Éducation postsecondaire, de la Formation et du Travail du Nouveau-Brunswick. En tout, 500 000 $ ont été attribués par la FINB et ce montant a été égalé par chacun des établissements de recherche. Le financement couvre 50 pour cent des salaires et des avantages de sept nouveaux techniciens de recherche pendant trois ans. Les techniciens de recherche sont en majorité des scientifiques ou des ingénieurs possédant le doctorat.

« Notre gouvernement est ravi de pouvoir soutenir l'Initiative des techniciens et techniciennes à la recherche de la FINB, ajoute Danny Soucy, ministre de ministère de l'Éducation postsecondaire, de la Formation et du Travail, car aider à renforcer l’économie du Nouveau-Brunswick grâce à l’innovation commence par l’éducation et l’apprentissage. Lorsque les instructeurs disposent des ressources nécessaires pour faire des recherches de pointe, ce qu’ils ont appris aboutit dans les salles de classe et les laboratoires et influence la manière dont les étudiants et étudiantes entrevoient les occasions d’affaires. »

Depuis 2003, la FINB et le ministère de l'Éducation postsecondaire, de la Formation et du Travail ont attribué 4,5 millions de dollars pour créer 67 nouveaux postes sous l’égide de l'Initiative des techniciens et techniciennes à la recherche, et ainsi dégager 21 millions de dollars de plus venant des établissements bénéficiaires, des organismes subventionnaires nationaux et de l’industrie.

Renseignements : 858-4333 / luc.tremblay@umoncton.ca
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.