Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mercredi 10 Avril 2013

Simulation boursière à la criée : les étudiants de l’UMCE sont les maitres en Atlantique!

La photo nous fait voir les membres de l’équipe championne de l’UMCE lors de la Simulation boursière à la criée universitaire de l’Université de Moncton présentée sur le campus de Moncton. De gauche à droite : Kurt Pelletier, Jérémie Ouellette, Alex Martin et Julien Levesque.
Agrandir l'image
Le programme d’administration des affaires de l’Université de Moncton, campus d’Edmundston (UMCE), a une fois de plus frappé un grand coup dans l’univers fascinant de la simulation boursière.

Le 16 mars dernier, ses deux équipes ont terminé aux premier et deuxième rangs à l’occasion de la Simulation boursière à la criée universitaire de l’Université de Moncton présentée sur le campus de Moncton et organisée par le centre de gestion financière Banque Nationale de l’Université de Moncton.

L’équipe formée de Kurt Pelletier (analyste), Jérémie Ouellette (courtier), Alex Martin (analyste) et Julien Levesque (courtier) a raflé les grands honneurs parmi les huit quatuors participants. Les étudiants en administration ont complété la journée avec un portefeuille totalisant 430 000 $ après une mise de départ de 100 000 $. Évidemment, ce sont des sommes fictives. Leur brio leur a toutefois valu une récompense, réelle celle-là, de 1 000 $.

Quant au groupe de Marc-André Gauvin (analyste), Marc-André Laforge (courtier), Sébastien Guay (analyste) et Jessy Nadeau (courtier), il a terminé en deuxième position avec un portefeuille de 290 000 $. Ils ont remporté la somme de 500 $.

Activité unique dans les Maritimes, ce concours mettait aux prises des étudiantes et étudiants en administration des universités du Nouveau-Brunswick et de la Nouvelle-Écosse. Le campus de Moncton était représenté par quatre équipes, les autres provenant de la University of New Brunswick (Fredericton) et de la Dalhousie University (Halifax).

Chaque équipe était composée de quatre étudiants, soit deux analystes et deux courtiers (traders).

Le but de cette simulation est de mettre en compétition plusieurs équipes d’étudiants universitaires. Cette compétition fait appel à leurs compétences et leurs capacités à évaluer des titres boursiers dans un contexte économique réaliste.

La simulation boursière est d’une durée de quatre trimestres (en mode accéléré). À chacun des trimestres, plusieurs nouvelles économiques, tant macroéconomiques que microéconomiques, viennent perturber le marché des capitaux et donc la valeur des actions en circulation.

Chaque équipe a dû, au préalable, concevoir un modèle mathématique et financier sur un chiffrier électronique afin de faciliter l’analyse d’informations financières et économiques.

Les analystes de chaque équipe évaluent les nouvelles économiques et leur impact sur la valeur des actions de leur portefeuille. Ceux-ci transmettent les recommandations à leurs courtiers respectifs.

Les courtiers doivent transiger à la criée (à haute voix) sur un parquet de bourse (pit) virtuel où se trouve l’ensemble des courtiers et deux mainteneurs de marchés professionnels. Cette simulation permet de vivre l'ambiance fébrile d’un parquet de bourse.

Chaque équipe tente de faire fructifier au maximum leur portefeuille de départ (100 000 $).

Le logiciel utilisé pour la simulation a été conçu par l’Université Laval.

- 30 -

Renseignements : François Boudreau, professeur en administration (506 737-5180 - b)
Autres photos (haute résolution) :Photo 1
Source : Service des communications, Campus d'Edmundston
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.