Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mercredi 06 Mars 2013

Un kinésiologue sur la route en compagnie de Martin Lavallière

Agrandir l'image
À l’invitation de l’École de kinésiologie et de récréologie, Martin Lavallière, étudiant au doctorat au sein du Groupe de recherche en analyse du mouvement et ergonomie (GRAME), fera une présentation, intitulée « Un kinésiologue sur la route », le mardi 12 mars à 11 heures dans la salle 226 du Ceps Louis-J.-Robichaud au campus de Moncton.

Martin Lavallière fait partie du Département de kinésiologie de la Faculté de médecine de l’Université Laval. Ses travaux de doctorat s’intéressent particulièrement à la sécurité routière de par les conducteurs qui empruntent nos routes tous les jours. Sa recherche au GRAME porte sur les spécificités perceptives, cognitives et motrices des conducteurs ainsi que sur les stratégies adaptatives mises en œuvre par les conducteurs pour pallier aux éventuels déficits sensorimoteurs inhérents à l’âge, la pathologie ou à des facteurs humains variés (fatigue, attention partagée…) ainsi que l’efficacité de programmes d’entraînement ou d’aides technologiques.

Forte d’une collaboration multidisciplinaire au sein même de son université ainsi qu’avec la collaboration qu’elle entretient dans différentes universités canadiennes et américaines ou avec des organismes comme CAA-Québec, l’équipe de recherche du GRAME s’efforce de faire la promotion de la conduite préventive.

Pour faire ses recherches, le GRAME possède un simulateur de conduite permettant d’enregistrer les comportements des conducteurs et du véhicule. Il est instrumenté avec un oculomètre, des caméras numériques et divers instruments permettant de documenter les réponses physiologiques du conducteur. En plus de ces études sur simulateur, le GRAME fait aussi des études sur la route avec des parcours préétablis ou en situation dite « naturalistique ». Pour ce faire, l’équipe de recherche instrumente les véhicules des participants à l’aide d’un ordinateur qui permet l’enregistrement de séquences vidéo (du conducteur et de l’environnement de conduite) et la cinématique du véhicule à l’aide d’un GPS (c.-à-d. position et vitesse). Ainsi, les chercheurs sont en mesure de quantifier les comportements de conduite d’un individu, que ce soit pour une évaluation spécifique ou pour un suivi de la performance de conduite pour une durée plus longue.

Tous ces renseignements permettent aux chercheurs d’analyser avec détails la conduite d’un individu et surtout, permettent de fournir des rétroactions spécifiques aux conducteurs afin qu’ils soient à même de mieux comprendre la nature de leurs erreurs et de modifier leurs comportements de conduite à risque. Cette approche, rétroactions et pratiques actives sur simulateur, a été utilisée avec un groupe de personnes âgées (lien pour la publication) et chez une personne ayant subi un traumatisme crânien (lien pour la publication) et les résultats sont prometteurs. En ayant accès à des rétroactions sur leurs performances de conduite, les gens auxquels on a offert la possibilité de pratiquer les manœuvres problématiques en simulateur ont pu améliorer leurs comportements de conduite sur la route. Ainsi, un transfert des apprentissages vers la situation naturalistique a été observé.

Les thématiques actuelles de recherche portent sur la conduite des personnes âgées, des personnes ayant subi un traumatisme crânien, des policiers, des ambulanciers et des conducteurs professionnels souffrant d’apnée du sommeil.

En plus de ces recherches, M. Lavallière s’implique au sein du comité canadien jeunesse en sécurité routière ainsi qu’à la Table québécoise de la sécurité routière.

C’est une conférence d’intérêt général. Bienvenue à tous et à toutes.

Renseignements : 858-3764 / grant.handrigan@umoncton.ca
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.