Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mardi 26 Février 2013

Lisabelle Boudreau effectue un stage de deuxième cycle à Amiens

Agrandir l'image
Lisabelle Boudreau, étudiante à la maîtrise en administration des affaires (M.B.A), régime coopératif, effectue depuis janvier un stage à la France Business School (autrefois appelée l’École supérieure de commerce) d’Amiens.

Originaire de Beresford, l’étudiante a décidé de tenter sa chance pour un stage en France par le biais du Service de mobilité internationale après avoir apprécié l’expérience d’un premier stage de maîtrise à Montréal l’été dernier au sein du Département de publicité de la compagnie McDonald’s.

Dans le cadre de son stage à Amiens, elle est conseillère internationale auprès des nouveaux étudiants internationaux. Elle est la personne ressource qui répond à certaines de leurs interrogations, en plus d’être responsable de plusieurs autres tâches administratives et de projets européens, comme le projet CROIS (Opportunités transfrontalières interrégionales : amélioration de la cohésion sociale). Ce projet transfrontalier examine les facteurs qui limitent les ambitions et la mobilité sociale des jeunes en Picardie (à Amiens) en France, et dans le comté de Swale (à Greenwich) au Royaume-Uni, et à mettre en place des activités pour aborder cette question.

L’un des aspects de son travail qui l’a surprise le plus est de travailler assez souvent en anglais. En effet, de nombreux étudiants qui sont inscrits à cette institution sont originaires de l’extérieur de la France, en particulier de la Grande-Bretagne, et veulent parfaire leur français.

Mme Boudreau précise aussi que le rythme de travail peut être assez différent de celui auquel elle était habituée. « Je trouve que l’esprit au travail ici est un peu plus calme, c’est-à-dire qu’on a un peu plus de temps pour discuter et que l’organisation des tâches est plus flexible. Par comparaison, j’avais trouvé que le rythme de travail à mon premier stage était beaucoup plus rapide, peut-être parce qu’il s’agissait d’une grande compagnie multinationale. »

Mme Boudreau est convaincue du bien-fondé des stages pour approfondir les connaissances apprises en classe. Si son M.B.A. lui a permis de structurer sa pensée et de développer son esprit critique, ses stages lui ont offert une occasion d’élaborer des solutions et des stratégies plus efficaces.

Elle encourage d’ailleurs davantage d’étudiantes et d’étudiants à faire comme elle et à participer à des stages internationaux. « Au début, on ne sait pas trop dans quoi on s’embarque mais c’est une expérience qui devient très enrichissante. Ça m’a permis de m’ouvrir aux autres cultures et de développer tout un autre aspect de ma personnalité. » Autre avantage non négligeable, elle a eu la chance de visiter Paris et profitera d’un séjour en Angleterre à la fin mars.

En poste depuis seulement le début janvier, l’institution lui a même offert un emploi à la suite de son stage. Après de longues délibérations, elle a choisi de décliner l’offre pour plusieurs raisons de logistique. Elle sera de retour au Canada au début avril et elle se concentrera ensuite sur la recherche d’un emploi. Elle aimerait bien travailler pour une grande entreprise, en publicité ou dans un domaine lié à l’international, mais elle souhaite d’abord et avant tout trouver un emploi où les choses bougent rapidement.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.