Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mardi 05 Février 2013

La première Fête des mathématiques au Nouveau-Brunswick francophone aura lieu le 19 février

Paul Deguire, directeur du Département de mathématiques et de statistique, sera le conférencier.
Agrandir l'image
La quatrième Journée annuelle de réflexion sur les mathématiques au Nouveau-Brunswick francophone a eu lieu le 20 octobre à l’Université de Moncton. Ces rencontres réunissent des gens intéressés aux mathématiques de tous les niveaux, de la maternelle à l’Université, et les réflexions portent sur les moyens de donner aux élèves francophones de la province une attitude plus favorable envers les mathématiques et à leurs enseignants des outils pour enrichir la vie mathématique dans leurs classes et leurs écoles.

Le 20 octobre, une décision importante a été prise. Désormais, il y aura chaque année une journée spéciale pour célébrer les mathématiques dans les écoles francophones de la province, un peu comme la Semaine provinciale de la fierté française qui célèbre la langue.

Cette journée a lieu en février, soit au début du deuxième semestre dans les écoles secondaires. Cette année, la date retenue est le 19 février, qui coïncide avec le 540e anniversaire de naissance de l’astronome Nicolas Copernic. Finalement, on a aussi décidé que cette journée de célébration des mathématiques serait appelée la « Fête des maths ».

La Fête des maths à l’Université de Moncton
Puisque l’Université de Moncton a été le lieu de rencontre des premières Journées de réflexion sur les mathématiques, et puisqu’à l’Université de Moncton on veut servir de catalyseur pour enrichir la vie mathématique dans toutes les écoles de la province, on se doit de souligner la Fête des maths en même temps que ce sera fait dans les écoles.

Ainsi, le mardi 19 février, il y aura une conférence publique du Club de mathématiques destinée aux matheux comme aux non matheux qui font preuve d’un peu de curiosité. Paul Deguire, directeur du Département de mathématiques et de statistique, prononcera cette conférence, intitulée « Les trois grands problèmes de l’Antiquité », à 15 heures dans le local A-002 du pavillon Rémi-Rossignol au campus de Moncton. On espère y côtoyer des gens de toutes les facultés qui seront présents pour souligner la première Fête des maths au Nouveau-Brunswick francophone.

Pour dire qu’une chose est impossible on dit souvent que c’est comme la quadrature du cercle. On pourrait aussi bien dire que c’est comme la trisection de l’angle ou la duplication du cube. Ensemble, ces trois questions forment les trois grands problèmes de l’Antiquité. La nature des problèmes étant de réaliser les constructions mentionnées en respectant certaines règles. Le livre le plus important de l’histoire des mathématiques et des sciences, les Éléments d’Euclide, définit les règles du jeu : ces constructions doivent être faites à la règle et au compas. Les trois grands problèmes de l’Antiquité n’ont été résolus qu’au 19e siècle en utilisant des outils mathématiques bien plus sophistiqués que ce dont les grecs disposaient.

Dans cette conférence, on établira d’abord les outils élémentaires qui nous permettront de bien comprendre ces problèmes, on fera des constructions qui permettent de résoudre des problèmes apparentés plus simples et on présentera les outils mathématiques développés aux 17e et 19e siècles qui ont permis de résoudre ces problèmes. Ça vous rappellera quelques souvenirs même si votre niveau mathématique ne dépasse pas l’école secondaire.

On présentera également des solutions sans respecter les règles du jeu. En d’autres termes, pour les résoudre, on trichera, suivant en cela l’exemple des grecs anciens qui eux-mêmes trichaient régulièrement à ce sujet, mais qui sont quand même toujours restés conscients qu’ils trichaient et que les vraies solutions leurs échappaient.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.