Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Vendredi 18 Janvier 2013

Bénéficiaires de la bourse para-académique Parlement Jeunesse de l’Acadie

La photo nous fait voir, de gauche à droite, Ashley White, étudiante de 12e année de l’école secondaire de Par-en-Bas à Tusket, en Nouvelle-Écosse; Thomas Pomerleau, étudiant de 11e année à l’école Maurice-Lavallée à Edmonton, en Alberta; Vaughne Madden, membre du Conseil des gouverneurs de l’Université de Moncton représentant la région de l’Atlantique (Nouvelle-Écosse); et Marie-Linda Lord, vice-rectrice aux affaires étudiantes et internationales de l’Université de Moncton. Cassandre Arseneau était absente lorsque la photo a été prise.
Agrandir l'image
Marie-Linda Lord, vice-rectrice aux affaires étudiantes et internationales à l’Université de Moncton, a remis des bourses d’études pour un total global de 7 000 $ lors du Parlement jeunesse de l’Acadie qui s’est déroulé du 4 au 6 janvier à Halifax, en Nouvelle-Écosse.

À la suite d’un tirage au sort parmi les participantes et participants inscrits en 11e et 12e années, trois élèves sont les bénéficiaires d’une bourse para-académique Parlement Jeunesse de l’Acadie d’une valeur de 1 000 $. Il s’agit de Cassandre Arseneau, étudiante de 12e année de l’école secondaire Népisiguit de Bathurst, au Nouveau-Brunswick, Ashley White, étudiante de 12e année de l’école secondaire de Par-en-Bas à Tusket, en Nouvelle-Écosse, et Thomas Pomerleau, étudiant de 11e année à l’école Maurice-Lavallée à Edmonton, en Alberta. Ashley et Thomas, qui proviennent d’une école secondaire francophone établie en milieu minoritaire au Canada, ont également reçu une Bourse pour minorités francophones de l’Université de Moncton d’une valeur de 2000 $.

Le Parlement jeunesse de l’Acadie (PJA) est une activité de la Commission jeunesse de l’Acadie qui se tient tous les deux ans. Il consiste à une simulation parlementaire pour 50 jeunes francophones principalement des provinces de l’Atlantique âgés de 16 à 25 ans dont plusieurs sont étudiants à l’Université de Moncton. Cette année, des jeunes du Québec, du Manitoba, de l’Alberta et de la Colombie-Britannique se sont joints au groupe d’Acadiens.

Sa programmation est constituée de cinq volets : la simulation en chambre qui consiste à débattre de trois ou quatre projets de loi fictifs; la formation des personnes participantes au système parlementaire canadien; un volet page qui propose une formation à trois ou cinq jeunes de la province hôte du rôle des pages en chambre; un volet médias qui propose une simulation de la couverture médiatique du PJA; et un volet d’activités socioculturelles afin de découvrir la communauté d’accueil.

Le PJA permet aussi aux jeunes de vivre l'expérience d’un évènement jeunesse en français, s’initier au système parlementaire canadien, développer leur capacité en art oratoire et d'en apprendre davantage au sujet du réseau des organismes jeunesse francophones provinciaux. Enfin, ils ont la chance de découvrir la réalité et le patrimoine culturel de la communauté d’accueil.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.