Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Lundi 03 Décembre 2012

Robert Ladouceur explique comment comprendre et traiter les joueurs pathologiques

La photo nous fait voir, de gauche à droite, Katherine Guérard, directrice de l’École de psychologie; Jean-Michel Robichaud, étudiant de l’École de psychologie; Robert Ladouceur, conférencier; Paul-Émile Bourque, doyen de la Faculté des sciences de la santé et des services communautaires; et Samantha Burns, étudiante de l’École de psychologie.
Agrandir l'image
Robert Ladouceur, professeur émérite à l’Ecole de psychologie de l’Université Laval de Québec, a prononcé une conférence, intitulée « Comprendre et traiter les joueurs pathologiques. Y a-t-il un de ces joueurs dans votre milieu ? », en présence d’une vingtaine d’étudiants et de professeurs de la Faculté des sciences de la santé et des services communautaires du campus de Moncton.

Lors de cette présentation, le professeur Ladouceur a tout d’abord fait état de la prévalence et de la définition du jeu et du jeu pathologique, qui a été suivi d’un exposé de la psychologie du joueur. Il a mentionné également quelques indices pour identifier la présence du jeu pathologique chez un individu en plus de décrire le traitement développé au cours des dernières années à l’Université Laval. Il a terminé sa présentation avec des données portant sur le but du traitement, à savoir abstinence ou jeu contrôlé.

Diplômé de la maîtrise en psychologie de l’Université de Moncton, Robert Ladouceur poursuit une carrière prolifique. Il a publié plus de 300 articles scientifiques, fait plus de 400 communications scientifiques et écrit ou édité cinq livres. Ses travaux portant sur les jeux de hasard et d’argent sont reconnus à l’échelle internationale. A deux reprises, il a été invité à les présenter aux membres de la commission présidentielle américaine, créée par le président Bill Clinton, qui étudient les impacts du jeu.

En 2003, il a reçu le prix "Senior Research Award", remis par l'École de médecine de la prestigieuse Harvard University, comme le chercheur international qui s'est le plus distingué dans le domaine de la recherche sur le Jeu.

Le professeur Ladouceur a présenté des conférences et des ateliers de formation dans plusieurs provinces canadiennes, des états américains, la plupart des pays européens et en Asie. Le traitement qu’il a développé à l’Université Laval pour aider les joueurs pathologiques est maintenant utilisé dans plusieurs pays sur les cinq continents.

Il a aussi mis sur pied le Centre québécois d’excellence pour la prévention et le traitement du jeu dont il est le directeur. Il a publié un volume qui s’intitule « Le jeu excessif : Comprendre et vaincre le gambling », volume qui a été traduit en anglais (Wiley Press) et en italien.

Parmi les réalisations du professeur Ladouceur, il y a la publication d'un modèle du jeu responsable, le modèle de Reno, écrit en collaboration avec le professeur Howard Shaffer, de Harvard University, et le professeur Alex Blaszczynski, de l'University of Sydney en Australie. Ce modèle de prévention a déjà été adopté par des juridictions et par plusieurs membres de l'industrie du jeu.

Avec Stella Lachance, il a publié chez Oxford Press deux volumes relatifs au traitement des joueurs pathologiques intitulés "Overcoming Pathological Gambling" (volumes traduits en chinois et en japonais).
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.