Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Lundi 05 Novembre 2012

Nomination d’Anne Robineau au poste de directrice adjointe de l’Institut canadien de recherche sur les minorités linguistiques

Agrandir l'image
Anne Robineau est la nouvelle directrice adjointe de l'Institut canadien de recherche sur les minorités linguistiques (ICRML) logé à l’Université de Moncton. Cet institut pancanadien réalise des études sur les communautés francophones à l’extérieur du Québec et sur les communautés d'expression anglaise du Québec.

Mme Robineau possède la maîtrise et le doctorat en sociologie de l’Université de Montréal ainsi que la licence en sociologie et anthropologie de l’Université François-Rabelais de Tours, en France. Étudiante exceptionnelle, son mémoire de maîtrise a été classé comme étant l’un des meilleurs de l’année 2000 à l’Université de Montréal, inscrivant ainsi son nom sur la liste d’honneur du doyen de la Faculté des sciences sociales. Pendant ses études doctorales, elle a aussi fait un stage à la prestigieuse New School University à New York, sous la direction de la professeure Vera Zolberg.

Ses recherches l’ont amenée à explorer des questions relatives aux publics des arts et de la culture, aux professions artistiques et à la création musicale au Québec et ailleurs au Canada. Depuis 2006, elle est chercheuse à l’ICRML où elle approfondit des recherches sur les arts et la culture des minorités francophones au Canada, sur les politiques culturelles et linguistiques et plus récemment, sur la culture numérique. Mme Robineau a enseigné la sociologie et l’anthropologie à l’Université de Montréal, à l’Université de Saint-Boniface au Manitoba et à l’Université de Moncton; elle possède donc une connaissance de terrain approfondie de la francophonie canadienne et internationale.

Outre son intérêt pour les arts, elle a développé une spécialisation dans la francophonie de l’Arctique canadien à travers un portrait des communautés francophones du Yukon, des Territoires du Nord-Ouest et du Nunavut. D’autres intérêts de recherche l’amènent à collaborer à des projets en éducation et en immigration concernant les communautés francophones en situation minoritaire.

Elle est membre du nouveau laboratoire Art et société, terrains et théories (l/as/tt) de l’Institut national de recherche scientifique. Elle est représentante de l’ICRML à la Commission sectorielle « Culture, communication et information » de la Commission canadienne pour l’UNESCO. Elle est aussi coresponsable pour la région du Nouveau-Brunswick de l’Encyclopédie du patrimoine culturel de l’Amérique française.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.