Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mardi 30 Octobre 2012

Bernard Haché soutient avec succès sa thèse de doctorat en études françaises

La photo nous fait voir, de gauche à droite, Aurélien Boivin, de l’Université Laval, examinateur externe; Denis Bourque, président du jury; Bernard Haché; James de Finney, directeur de la thèse; et Jean Morency, examinateur interne.
Agrandir l'image
Bernard Haché a soutenu avec succès sa thèse de doctorat au Département d’études françaises de l’Université de Moncton, intitulée « Les feuilletons littéraires dans les journaux acadiens (1867-1900) ».

« Les feuilletons littéraires dans les journaux acadiens » constituent la première étude de grande envergure sur plus de 200 romans feuilletons, surtout d'origine française, parus dans les journaux acadiens entre 1867 et 1900.

Grâce à la presse – le premier journal acadien est fondé en 1867 – les Acadiens reçoivent des nouvelles mais aussi des textes littéraires en tous genres de partout dans le monde. Les éditeurs se servent de ces œuvres pour attirer les lecteurs et mousser la vente des journaux; en France on assiste alors à l'expansion phénoménale du roman populaire qui fait la part belle aux aventures extraordinaires, aux récits larmoyants, aux scènes de vie de la haute bourgeoise comme des classes ouvrières. Cette nouvelle littérature circule à travers le monde et atteint l’Acadie où la presse locale en assure la diffusion.

Les éditeurs acadiens se servent aussi de la page du feuilleton pour appuyer, grâce à des textes-clés comme « Évangéline », de Longfellow, et « Jacques et Marie », de Napoléon Bourassa, le projet d'une nation acadienne renaissante. Cette nouvelle idéologie est fondée sur une vision à la fois tragique et héroïque du passé acadien, et conçoit aussi un avenir axé sur la religion, l'éducation, la langue, l'agriculture et la colonisation. Ainsi, le corpus feuilletonesque s'acadianise et se distingue de ce qu’on peut retrouver ailleurs dans la presse au Canada français.

La thèse de M. Haché explore en détail la façon dont ces œuvres parviennent jusqu'en Acadie, notamment grâce au réseau des institutions religieuses qui cherchent à filtrer les romans de manière à en garantir la bonne tenue morale. Plusieurs de ces textes transitent par le Québec où les éditeurs ne respectent pas toujours les consignes de l’Église catholique. Ainsi, le lectorat acadien est initié à des oeuvres où les figures de saints martyrs et de héros légendaires se mêlent aux drames de familles riches et nobles, aux déboires de femmes délaissées ou encore aux drames sanglants de la Révolution française. L'Acadie a donc accès pour la première fois à un imaginaire très contrasté, de même qu’aux nouvelles formes de culture populaire qui sont en train de se répandre à travers le monde.

Après avoir exploré le rôle idéologique que les journaux cherchent à faire jouer à ces feuilletons, notamment en mêlant dans leurs pages ces œuvres de fiction à des textes aux propos plus politiques ou religieux, la thèse cherche à comprendre comment les lecteurs acadiens ordinaires ont pu réagir face à ce nouveau phénomène. De nombreux romans contiennent des scènes qui ne sont pas sans rappeler les scènes douloureuses de 1755, encore présents dans la mémoire collective. Cependant, et à un niveau moins conscient, c’est l'image de la femme, très présente à la fois dans l'imaginaire collectif acadien – on songe à Évangéline et à ses variantes – ainsi que dans toute la littérature populaire de cette époque qui fait le pont entre ce corpus d'oeuvres étrangères et le lectorat acadien.

La thèse est conçue pour servir d’outil de travail aux recherches à venir. Elle propose une vue d'ensemble très documentée des feuilletons littéraires parus dans la presse acadienne de 1867 à 1900. Elle comprend également plusieurs annexes, des listes bibliographiques, 640 notes de bas de page et des renseignements inédits sur les textes anonymes, les pseudonymes et le rôle des femmes de lettres dans la littérature populaire au 19e siècle.

Renseignements : 858-4050.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.