Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Lundi 10 Septembre 2012

La pièce de théâtre « Bonne fête Mme Yvonne » est présentée à Jeanne-de-Valois

Après un été bien rempli, la troupe de théâtre communautaire Les femmes de cœur montera sur les planches de la salle de spectacle du pavillon Jeanne-de-Valois, le jeudi 13 septembre à 20 heures pour y présenter la pièce « Bonne fête Mme Yvonne ».

Il y a quelques semaines, les membres de la troupe ont rencontré le 10 000e spectateur. « C’est absolument extraordinaire, mentionne Yolande Poirier, coauteure de la pièce et comédienne incarnant le rôle principal. Lorsque nous avons créé le personnage de Mme Yvonne, nous n’aurions jamais pu imaginer qu’elle aurait autant de succès. »

Rire pour une bonne cause
Partout où elle va, Mme Yvonne fait un tabac. Mais ce que les gens ne savent peut-être pas, c’est que la troupe a non seulement réussi à faire rire bien des spectateurs, mais a également contribué à l’épanouissement de la communauté. Jusqu’à présent, plus de 75 000 $ ont été versés à divers organismes et ça continue.

Pour la présentation du 13 septembre, la troupe s’est associée à la fondation les Ailes du papillon qui soutient l’Unité de soins néonatals intensifs de l’Hôpital de Moncton ainsi que l’Arbre de l’espoir.

Les billets
Le public peut se procurer des billets auprès du Service des loisirs socioculturels du campus de Moncton, au 506-858-4554, ou encore au Centre des arts et de la culture de Dieppe, chez Frank’s Music, au Monument Lefebvre et au théâtre l’Escaouette.

« Bonne fête Mme Yvonne »
Voilà que Mme Yvonne à 85 ans. Il faut fêter cela. Sa fille Jojo surtout veut souligner l'événement. Elle a donc la brillante idée de sortir sa mère du foyer par un beau dimanche après-midi puis lui organise une petite fête. Elle invite donc ses tantes Rosalice, Clarinda et Jeanita à prendre part à la fête. On devine bien qu'elles auront bien des choses à se raconter et bien des souvenirs de jeunesse à se remémorer.

La fondation Ailes du papillon
La fondation Ailes du papillon est un organisme sans but lucratif qu’Isabelle Bujold a créé en mémoire de son fils, Justin Raymond Boudreau, qui est décédé à la naissance, mais également en l'honneur de mon père, André Bujold (cofondateur des Ailes du papillon), qui a livré une brave lutte contre le cancer jusqu'au 29 février dernier, jour où il a décidé d'entreprendre son dernier voyage.

La mission des Ailes du papillon est simple : aider, donner espoir, faire briller la vie. De manière plus concrète, l’organisme amasse des fonds qui sont versés à la campagne de l'Arbre de l'espoir (Fondation de l'hôpital Dr-Georges-L.-Dumont) et à l'Unité de soins néonatals intensifs de l'Hôpital de Moncton (Fondation des amis de l'Hôpital de Moncton). En versant ces fonds à ces deux organismes, des personnes atteintes de cancer ainsi que de petits bébés gravement malades obtiendront les meilleurs soins possibles.

« La mission des Ailes du papillon ne s'arrête cependant pas là, explique la fondatrice, Isabelle Bujold. On cherche également à offrir de l'aide à des parents qui ont perdu un enfant in vitro, à la naissance ou peu après. Par l’entremise de notre site Web, du forum de discussion et des témoignages, on veut permettre à des parents de se rencontrer. On offre le même type de soutien à des parents dont un enfant nécessite des soins néonataux ainsi que pour des survivants du cancer ou encore des personnes luttant contre cette terrible maladie. Une mission immense qui se résume à une chose : faire du bien! »

Renseignements : Isabelle Bujold, au 855-8557 ou Yolande Poirier, au 576-6732
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.