Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mardi 29 Mai 2012

Marc Allain reçoit le premier Certificat d’intelligence culturelle dans le cadre du programme de Passeport international de l’Université de Moncton

La photo nous fait voir, de gauche à droite, Paul-André Chiasson, doyen de la Faculté d’ingénierie; Marie-Linda Lord, vice-rectrice aux affaires étudiantes et internationales; Marc Allain, diplômé en génie civil et récipiendaire du premier Certificat d’intelligence culturelle; Lucille Landry, responsable du Service de mobilité internationale; Buquan Miao, directeur du Département de génie civil; et Pauline Bourque, directrice par intérim du Bureau des relations internationales.
Agrandir l'image
Marc Allain, de Moncton, diplômé en génie civil à la Faculté d’ingénierie, reçoit le tout premier Certificat d’intelligence culturelle dans le cadre du programme de Passeport international de l’Université de Moncton après avoir accumulé un total global de 100 points au moyen d’ateliers, de conférences, de présentations, de bénévolat, de séjour à l’international ou encore d’activités d’intégration internationale.

Le programme de Passeport international a comme objectif d’enrichir le programme d’études des étudiants et étudiantes en leur apportant des connaissances, compétences et habiletés en interculturel et à l’international qui leur permettent d’améliorer leur communication interculturelle, leur sensibilité aux autres cultures et leur employabilité. Toutes les activités qui constituent ce programme ont une saveur internationale. Offert aux étudiants et étudiantes de tous les cycles, il peut être fait tout au long de leur séjour à l’Université de Moncton. Le ou la récipiendaire reçoit un certificat attestant qu’il ou elle a acquis des connaissances et des compétences en interculturel lors de ses études à l’Université de Moncton.

Ayant fréquenté l’école secondaire L’Odyssée de Moncton, Marc Allain a étudié un semestre à l’École d’ingénieurs et d’architectes de Fribourg, en Suisse, à l’hiver 2011.

Pendant l’année académique 2011-2012, il a participé à trois présentations, une première portant sur son séjour en Suisse dans le cadre de la semaine internationale en février; une deuxième portant sur la mobilité internationale dans le cadre de la semaine internationale; et une dernière en avril alors qu’il a participé à une présentation portant sur la simulation d’une crise humanitaire, en compagnie de Jean-François Thibault, professeur au Département de science politique et vice-doyen du la Faculté des arts et des sciences sociales de l’Université de Moncton.

Marc a participé à trois ateliers portant sur l’international. La première en février portait sur la culture, offert par le Service de mobilité internationale et les Services aux étudiantes et étudiants; la deuxième en mars portait sur la communication interculturelle, offert par le Service de mobilité internationale; et la troisième en avril qui traitait de la résolution de conflits entre cultures, offert par le Service de mobilité internationale.

Marc a également assisté à quatre conférences portant sur l’international : une conférence prononcé par Fernand de Varennes, intitulée « Mondialisation, droit et survie des minorités linguistiques », et trois conférences qui ont eu lieu en février dans le cadre de la semaine internationale : « Les défis de l’expansion à l’international », avec Pierre Fournier, vice-président de Triangle Kitchens; une table ronde intitulée « L’université, la ville et les étudiants internationaux »; et une conférence publique donnée par l’ambassadrice du Maroc, Nouzha Chekrouni.

Lors de la Semaine académique à la Faculté d’ingénierie, Marc a organisé des présentations avec des collègues de sa session d’études à l’École d’ingénieurs et d’architectes de Fribourg, et elles s’adressaient à tous les étudiants et étudiantes en ingénierie. Les présentateurs répondaient aux questions et offraient des conseils aux étudiants et étudiantes qui songeaient partir à l’international.

Malgré son jeune âge, Marc a beaucoup voyagé. À part le Canada, qu’il suffise de mentionner les États-Unis, la France, l’Italie, la Finlande, la Suisse, l’Espagne, le Portugal, la Bulgarie, la Hongrie, la République tchèque, le Mexique, le Royaume-Uni et l’Irlande.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.