Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Vendredi 25 Mai 2012

Marie-Ève Cloutier reçoit une bourse d’excellence du Consortium national de formation en santé

Marie-Ève Cloutier
Agrandir l'image
Lors de son assemblée générale annuelle qui s’est déroulée au Collège communautaire du Nouveau-Brunswick de Dieppe, le Consortium national de formation en santé (CNFS) a remis une bourse d’excellence de 1000 $ à une étudiante ou un étudiant de chacun de ses établissements membres. Le groupe de candidats retenus était formé d’étudiantes ou d’étudiants exceptionnellement méritants inscrits dans un programme d’études postsecondaires en santé du CNFS et démontrant leur engagement envers une communauté francophone en situation minoritaire et leur participation active à la vie étudiante ou au sein de leur établissement.

La récipiendaire de l’Université de Moncton est Marie-Ève Cloutier, une étudiante de troisième année au baccalauréat en nutrition. Originaire de Saint-Jean-sur-Richelieu au Québec, elle a complété une technique en diététique au Collège Maisonneuve à Montréal. Marie-Ève s’est démarquée des autres candidates et candidats en ce qui a trait à son engagement exemplaire envers la communauté et la francophonie.

À titre de bénévole au Collège Frontière, elle offre ses services aux nouveaux arrivants dans la région du grand Moncton qui veulent apprendre le français. Le Collège Frontière est un organisme national à but non lucratif qui œuvre depuis 1899 à élever le niveau d’alphabétisme des Canadiennes et des Canadiens. La coordonnatrice régionale de cette organisation, Janette Desharnais, mentionne : «Marie-Ève est une personne très attachante qui s’adonne très bien avec tous les apprenants avec qui elle travaille. Elle démontre une gentillesse et une belle joie de vivre. Elle démontre aussi beaucoup de potentiel en leadership ; elle sait prendre une situation en main et agit de façon professionnelle face à ses tâches de tutrice. Son assiduité est excellente. Nous sommes choyés de l’avoir dans notre équipe ! »

Au printemps dernier, Marie-Ève a été capitaine d’une équipe de bénévoles qui représentaient l’Université de Moncton au Relais pour la vie de la Société canadienne du cancer. Dans le cadre de cet événement, son équipe a été en mesure d’amasser des dons totalisant plus de 2000 $. Passionnée de sport, elle a également fait partie de l’équipe de volley-ball des Aigles bleues de l’Université de Moncton durant sa première année d’étude. Elle pratique aussi le surf des neiges et le patin à roulettes. En plus d’être vice-présidente externe du conseil étudiant de la Faculté des sciences de la santé et des services communautaires de l’Université de Moncton, Marie-Ève est aussi tutrice en matière de français au sein du Services aux étudiantes et étudiants ayant un handicap.

Elle a choisi d’étudier à l’Université de Moncton pour plusieurs raisons, notamment parce que les stages sont intégrés au programme de nutrition et parce que le ratio professeur/étudiants est très favorable. Elle souhaitait également améliorer ses compétences linguistiques en anglais.

Marie-Ève a décidé de s’établir dans la région de Moncton pour servir nos communautés francophones en situation minoritaire à titre de diététiste professionnelle dès qu’elle aura obtenu son diplôme.

Le CNFS est un regroupement de 11 établissements d’enseignement universitaire et collégial offrant des programmes d’études en français dans diverses disciplines de la santé, et de six partenaires régionaux permettant d’améliorer l’accès à ces programmes de formation en santé en français. Le CNFS compte également un Secrétariat national, situé à Ottawa, qui joue un rôle de leadership, de développement et de concertation dans la planification et la réalisation des objectifs du CNFS. Cette alliance stratégique permet d’accroître la présence et l’apport de professionnels de la santé et de chercheurs francophones afin d’améliorer l’offre de services de santé en français de qualité et adaptés aux besoins des communautés francophones en situation minoritaire. Les programmes et initiatives du CNFS sont possibles grâce au financement et à la collaboration soutenus de Santé Canada dans le cadre de la Feuille de route sur la dualité linguistique.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.