Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Vendredi 03 Février 2012

Les espaces communs du projet éducatif de cohabitation UMCE-CCNB inaugurés

Les espaces communs du projet éducatif de cohabitation UMCE-CCNB ont été officiellement inaugurés le vendredi 3 février en présence de nombreux dignitaires, membres du personnel et étudiants des deux établissements d'enseignement postsecondaire. La photo nous fait voir les dignitaires qui ont procédé au dévoilement de la nouvelle enseigne suspendue dans le nouveau centre étudiant. De gauche à droite : l'honorable Madeleine Dubé, députée d'Edmundston-Saint-Basile et ministre provinciale de la Santé; Paul Albert, vice-recteur de l'UMCE; Yvon Fontaine, recteur et vice-chancelier de l'Université de Moncton; Jason Bouchard, président de l'Association étudiante du CCNB - campus d'Edmundston; Patrick Lavoie, président de l'AGÉÉUMCE; l'honorable Bernard Valcourt, député fédéral de Madawaska-Restigouche et ministre d'État de l'AGence de promotion économique du Canada atlantique (APECA) et de la Francophonie; Liane Roy, présidente-directrice générale du CCNB; Lise Ouellette, directrice par intérim du CCNB - campus d'Edmundston; et l'honorable Martine Coulombe, députée de Restigouche-la-Vallée et ministre provinciale de l' Éducation postsecondaire, de la Formation et du Travail. Photo : Roger Grandmaison
Agrandir l'image
Un concept innovateur et unique au pays a vu son aboutissement aujourd’hui par l’inauguration officielle des espaces communs du projet éducatif de cohabitation entre l’Université de Moncton, campus d’Edmundston (UMCE) et le Collège communautaire du Nouveau-Brunswick (CCNB) - campus d’Edmundston.

Ces nouveaux espaces, que se partagent les deux établissements depuis la rentrée automnale 2011, sont un centre étudiant, la bibliothèque Rhéa-Larose et une salle multifonctionnelle.

Le centre étudiant est sans contredit la pièce maitresse et le lieu le plus fréquenté de cette cohabitation. On y retrouve une immense cafétéria pouvant accueillir plus de 400 personnes, un café étudiant, une librairie ainsi que les locaux des deux services aux étudiantes et étudiants et des deux associations étudiantes. Les étudiantes et étudiants des deux établissements ont vite apprivoisé leurs nouveaux lieux aux espaces vastes, confortables et ultramodernes.

L’espace de 20 000 pieds carrés de la bibliothèque Rhéa-Larose a été entièrement refait à neuf pour refléter un nouveau concept avant-gardiste qui facilite à la fois les études, la recherche et le travail collaboratif. Toutes les technologies sont là et les étudiantes et étudiants de l’Université et du Collège sont à l’aise pour travailler en groupe, échanger et discuter, dans un environnement propice à la réussite de leurs études. Le taux de fréquentation de la bibliothèque a plus que doublé depuis sa modernisation.

La salle multifonctionnelle, pouvant accueillir jusqu’à 250 personnes, est une véritable mine d’or grâce à sa configuration multiple. Elle peut, notamment servir de salle pour des colloques, des conférences, des soupers, des salons divers et des rencontres multiples en simultanée. Elle peut également être transformée en salle de classes et d’examens. La salle multifonctionnelle est munie d’équipement audiovisuel et de nombreuses toiles de projection hautement sophistiqués.

« L’éducation, la recherche et l’innovation sont à la base de notre économie dans le monde d’aujourd’hui. C’est pourquoi c’est une priorité pour notre gouvernement d’investir dans des infrastructures comme celles que nous inaugurons aujourd’hui », a déclaré l’honorable Bernard Valcourt, ministre d’État de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique (APECA) et de la Francophonie. « Ces installations modernes vont profiter aux étudiants et aux chercheurs du Madawaska pendant des années, et contribueront à notre développement économique ».

« Ce que nous célébrons aujourd’hui est en fait l’aboutissement d’un projet communautaire de longue date, a indiqué l’honorable David Alward, premier ministre du Nouveau-Brunswick. C’est également un exemple de collaboration active qui a vu le jour grâce à des investissements fédéraux, provinciaux et institutionnels. C’est vraiment en travaillant ensemble que nous accomplissons de grandes choses. »

Le projet des espaces communs comprend le centre étudiant, la rénovation de la bibliothèque Rhéa-Larose et l’aménagement de la salle multifonctionnelle. Une somme totale de 3,4 millions $ a été investie pour la modernisation de la bibliothèque, soit 1,7 millions $ du gouvernement fédéral et 1,7 millions $ du gouvernement provincial. La salle multifonctionnelle a été aménagée au cout de 1 million $ par la province. Quant aux couts des installations du centre étudiant, ils ont été absorbés à même le financement de 35 millions $ consacré à la construction du CCNB.

« Les nouvelles installations sont le fruit d’un projet des plus avant-gardistes qui s’inscrit dans notre mission d’offrir la meilleure éducation qui soit à notre clientèle étudiante, a signalé le recteur de l’Université de Moncton, Yvon Fontaine. La collaboration entre les deux établissements permet d’augmenter la masse critique d’étudiantes et étudiants qui enrichissent la vie culturelle, sociale et sportive et offrira des possibilités additionnelles sur le plan de la programmation. Je tiens à féliciter le vice-recteur, Paul Albert, et son équipe, les bailleurs de fonds, de même que les instigateurs de ce projet porteur d’avenir et ceux qui l’ont mené à terme. »

Quant à la présidente-directrice générale du CCNB, Liane Roy, elle a déclaré qu’en tant qu’établissement de formation axé sur les besoins des étudiants et étudiantes, le CCNB entrevoit des opportunités uniques grâce à cette cohabitation. « En offrant des espaces de vie communs et des infrastructures modernes aux étudiantes et étudiants, le CCNB et l’UMCE unissent ainsi leurs forces dans le recrutement, la mobilité et la rétention des populations étudiantes. Ce concept de cohabitation servira de modèle pour les établissements de formation postsecondaire ailleurs dans la province et même ailleurs dans le monde », a-t-elle précisé.

« Ce projet de cohabitation est né d’une vision ambitieuse. Il s’en inspire chaque jour. Il souhaite que le savoir soit au cœur même du développement des gens, des entreprises et des établissements d’ici. Il veut le mettre à leur profit, par l’éducation et la formation, la recherche, la créativité et les services à la collectivité. La cohabitation CCNB-UMCE cristallise cette vision en un projet unique. Un projet attirant et rayonnant, ouvert et inclusif. Un projet dont l’ambition est de projeter la région vers de nouveaux sommets. Dites-vous une chose par rapport à ce projet : Ici, nous formons l’avenir! », a pour sa part mentionné Rino Pelletier, porte-parole de la Table de concertation régionale sur l’éducation postsecondaire du Nord-Ouest.

- 30 -

Renseignements :
Hugues Chiasson, Communications à l'UMCE, 506 737-5034
Johanne Lise Landry, Communications CCNB, 506 543-5911
Rino Pelletier, Table de concertation régionale sur l’éducation postsecondaire du Nord-Ouest, 506 735-4769
Marie-Josée Groulx, Communications, Ministère de l’Éducation postsecondaire, de la Formation et du Travail, 506 444-3465
Stephanie Thomas, Communications, Ministre d’État (Sciences et Technologie), 613 960-7728
Autres photos (haute résolution) :Photo 1
Source : Service des communications, Campus d'Edmundston
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.