Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Jeudi 15 Décembre 2011

Un numéro de la Revue de l’Université de Moncton qui porte sur la gestion des coopératives

Avec la publication de ce numéro thématique en gestion des coopératives, la Revue de l’Université de Moncton entre dans une nouvelle ère.

En effet, il s’agit du premier numéro uniquement disponible en version numérique. Depuis son association avec Érudit, la diffusion des articles publiés dans la Revue s’est grandement élargie. C’est en partie ce qui explique la décision de mettre un terme à la publication imprimée.

Ce numéro a été réalisé sous la direction du professeur André Leclerc, titulaire de la Chaire des caisses populaires acadiennes en gestion des coopératives. Le professeur Pierre Cormier en a assuré la préparation à titre de secrétaire à la rédaction de la Revue. Comme le souligne le professeur Leclerc, il se publie peu « de numéros spéciaux sur l’expérience coopérative dans les revues généralistes à caractère humaniste comme la Revue de l’Université de Moncton ». À l’heure où l’actuelle crise financière et économique nous amène à réfléchir sur les modèles de développement, la contribution du mouvement coopératif aux efforts de démocratisation de la vie économique ne peut être négligée.

Publié à la veille de l’Année internationale des coopératives, ce numéro thématique s’intéresse aux méthodes déployées par les coopératives pour répondre aux réalités du nouveau contexte social et économique. Cette adaptation s’est faite d’abord dans l’innovation. Pour permettre une plus large inclusion des forces vives de la communauté, une nouvelle forme de coopératives a été créée, la coopérative à partenaires multiples. Les Italiens ont joué un rôle de leadership dans la naissance de ce modèle coopératif. Les chercheurs Pezzini et Zandonai analysent l’évolution récente de l’expérience italienne. Au Canada, c’est le mouvement coopératif québécois qui a popularisé cette option avec la création d’un important réseau de coopératives de solidarité. Le texte de Jean-Pierre Girard dresse le portrait du chemin parcouru au Québec.

Cette adaptation se fait aussi par une réactualisation des grands principes de la coopération. Cela se fait de diverses façons. Les textes de ce numéro s’intéressent à la mise en œuvre de l’intercoopération (Omer Chouinard, André Leclerc, Maurice Beaudin, Gilles Martin et Pricette Donovou-Vinagbe), à la contribution des caisses populaires à la vitalité des communautés acadiennes (Monique Levesque et Sébastien Deschênes), à l’exploitation de l’identité coopérative comme avantage concurrentiel (Claire Gagnon) et à la mise en place d’un processus démocratique de planification stratégique (André Leclerc).

La contribution des professeurs et professeures de l’Université de Moncton à ce numéro illustre bien l’intérêt qu’on y porte pour le rôle joué par les institutions coopératives dans le développement de la société acadienne.

Tous les articles sont accessibles en ligne en format PDF sur le site Web d’Érudit à l’adresse http://www.erudit.org/revue/rum/2010/v41/n1/index.html.

Renseignements : 506-737-5193 / andre.leclerc@umce.ca
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.