Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mardi 25 Octobre 2011

Une première édition des camps mathématiques de l’Acadie du Nouveau-Brunswick aura lieu à l’été 2012

Le professeur Donald Violette.
Agrandir l'image
L'hiver dernier, Donald Violette, professeur au Département de mathématiques et de statistique de l’Université de Moncton, a créé le Concours de mathématiques Poincaré, concours annuel de calibre national qui s'adresse aux élèves des écoles secondaires francophones du Nouveau-Brunswick qui sont inscrits dans le cours de mathématiques avancées. La première édition a eu lieu le jeudi 21 avril dernier et a connu un vif succès. Le concours consiste en un examen de trois heures comportant six questions à développement axées sur le raisonnement, l'imagination, l'originalité et la créativité. Il vise les élèves doués en mathématiques.

Phénomène unique, c'est un concours créé uniquement pour les francophones de la province. L'objectif principal est de promouvoir les mathématiques et d'encourager l'excellence chez les jeunes, tout en essayant d'implanter et de maintenir une culture mathématique en Acadie.

De plus, le Concours Poincaré sert de catalyseur à la mise sur pied de camps mathématiques annuels qui permettront aux dix meilleurs concurrents de faire des mathématiques pendant une fin de semaine avec des mathématiciens chevronnés. Pour l'instant au Canada, seuls les francophones du Nouveau-Brunswick n'ont pas accès à des camps mathématiques dans leur langue. Mais ceci va changer car le professeur Violette vient tout juste de recevoir une subvention par l’entremise de la ministre Martine Coulombe, du ministère de l'Éducation postsecondaire, de la Formation et du Travail. Avec également une participation financière du privé, le professeur Violette confirme la tenue de la première édition des camps mathématiques de l'Acadie à l'été 2012. « C'est une excellente nouvelle et je suis très heureux et ravi car c'est un rêve que je caresse depuis longtemps, dit-il. De plus, ces deux projets (le Concours Poincaré et les camps mathématiques de l'Acadie) sont mes bébés car j'ai accompli seul tout le travail que de tels projets demandent. »

Ces camps s'adresseront aux élèves francophones du Nouveau-Brunswick qui sont doués en mathématiques et devraient les inciter à faire des études universitaires dans ce domaine. « Le manque d'une culture mathématique en Acadie a des conséquences négatives pour ne pas dire désastreuses sur le recrutement d'étudiants dans les programmes de mathématiques, ajoute le professeur Violette. En effet, ne pas connaître la profession de mathématicien et l'importance et l'utilité des mathématiques dans notre société contemporaine font en sorte que les jeunes qui sont doués ne sont pas incités et encouragés à se diriger en mathématiques. »

« La très grande majorité de cette clientèle est redirigée en physique, en génie ou encore en économie, ajoute M. Violette. Plusieurs conseillers en orientation ignorent qu'il y a des emplois en mathématiques à part le métier traditionnel d'enseignant à l'école secondaire. Il faut absolument changer les mentalités, renverser la vapeur et montrer aux jeunes doués que si les mathématiques les rendent heureux, alors il y a un nombre infini de possibilités dans ce domaine. C'est ce que je tente de faire depuis une vingtaine d'années en prononçant des conférences dans les écoles (près de 300 jusqu'à présent). J'ai mis tous les efforts possibles pour créer le Concours Poincaré et maintenant les camps de mathématiques. La tenue de ces camps sur une base annuelle devrait résoudre en partie ce problème particulièrement aigu en Acadie du Nouveau-Brunswick. »

Le camp devrait prendre la forme suivante : pendant une fin de semaine, une dizaine de jeunes qui aiment les mathématiques auront la chance d'assister à des conférences prononcées par des mathématiciens qui sont des professeurs d'université ou qui travaillent dans des entreprises, de participer à des jeux mathématiques, de faire des observations astronomiques, tout ceci accompagnées d'activités sociales (visite du campus, du Musée acadien, de la Galerie d'art, piscine, spectacles…). Il n'en coûtera absolument rien aux participants puisque tout sera pris en charge (logement, déplacement, repas, aucun frais d'inscription) par le professeur Violette. Des chandails avec le logo des camps et des certificats de participation seront remis à nos jeunes mathématiciens en herbe.

Professeur titulaire au Département de mathématiques et de statistique, Donald Violette est originaire de Saint-Quentin. Depuis 2001, il remet la bourse (600 $) et la médaille Dr Donald Violette d'excellence en mathématiques à l'élève de l’école secondaire A.-J.-Savoie qui obtient la plus haute note dans le cours de mathématiques avancées.

Renseignements : 858-4325 ou 4298 / donald.violette@umoncton.ca
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.