Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Vendredi 07 Octobre 2011

L’ONF en Acadie présente « Wow », l’un des plus beaux joyaux du cinéma québécois

Les Rendez-vous de l’ONF en Acadie vous proposent de voir ou revoir au grand écran l’un des grands classiques du cinéma québécois, « Wow », de Claude Jutra (1969, 95 minutes).

Avec ce film, Claude Jutra dépeint les préoccupations des jeunes des années 1960. Ces derniers discutent librement de sujets qui les touchent comme l'amour, les parents, la liberté ou la drogue, des sujets qui marquent encore les jeunes du 21e siècle. L’occasion de visionner une œuvre marquante signée de la main d’un des grands maîtres canadiens du septième art.

« Wow » prend l’affiche ce lundi 10 octobre à 19 heures dans l’amphithéâtre 163 du pavillon Jacqueline-Bouchard au campus de Moncton. L’entrée est libre.

La projection principale sera précédée du court métrage « Paow, Paow , t’é mort », de Robert Poirier (1974, 17 minutes). Dans les rues de Montréal, des enfants, derniers imitateurs des grands westerns, revivent à leur façon les milles péripéties de la vie mouvementée de leurs héros.

Wow
Ils sont neuf. Trois filles et six garçons. Solidaires les uns des autres mais avec des personnalités différentes, ils donnent de l'univers d'une certaine jeunesse une image vraie et différente, de celle qu'on pourrait imaginer. La drogue, l'amour, le sexe, la liberté, l'autorité, les conflits sociaux alimentent leur conversation et les préoccupent. Où ces jeunes contestataires trouveront-ils refuge? Persisteront-ils dans leur refus de s'engager et de lutter? Arriveront-ils à assumer leur liberté?

Ce film, non pas de cinéma-vérité mais bien de cinéma-rêve, matérialise en quelque sorte ce que ces jeunes auraient voulu vivre, voudraient vivre. En faisant le film, ils ont réalisé l'irréalisable. La beauté des images, la simplicité de la forme, le mouvement, la couleur, la musique s'accordent au climat et au rythme de la jeunesse.

Figure emblématique du cinéma au Canada-français, Claude Jutra a réalisé des longs métrages qui figurent parmi les plus grands films québécois. Il a été à la fois réalisateur, acteur, scénariste, monteur, directeur de la photographie et producteur. On lui doit « Mon oncle Antoine », jugé le meilleur film canadien de tous les temps par le jury canadien des critiques de films du Festival international du film de Toronto en 1984 et 1993. Éternel rebelle, Jutra a côtoyé les plus grands : Truffaut, Cocteau, Rouch. Il a propulsé la cinématographie québécoise dans la modernité en lui donnant certains de ses plus beaux joyaux : « Il était une chaise » (coréalisé avec Norman McLaren), « À tout prendre », « Wow », « Mon oncle Antoine » et « Kamouraska ». Depuis 1999, les prix Jutra, ainsi nommés en l'honneur du cinéaste, sont remis lors d'un gala télédiffusé depuis 2004 sur les ondes de Radio-Canada.

Renseignements : Ariel Villalon, au 858-4598 / eav4420@umoncton.ca
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.