Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mercredi 28 Septembre 2011

Un livre et une présentation sur la frontière entre le Nouveau-Brunswick et le Maine

Jacques Poitras
Agrandir l'image
Dans le cadre des 11es Journées des sciences humaines de l’Université de Moncton, campus d’Edmundston (UMCE), Jacques Poitras, journaliste à la CBC au Nouveau-Brunswick, fera une présentation sur « La frontière inachevée entre le Nouveau-Brunswick et le Maine et l’évolution des relations canado-étatsuniennes » et procèdera au lancement de son livre Imaginary Line : Life on an Unfinished Border, le mercredi 5 octobre, dès 15 h, au local 105 du pavillon Simon-Larouche.

Un goûter et une séance de vente-dédicace suivront la présentation. L’activité est organisée par le Secteur des sciences humaines de l’UMCE en collaboration avec la maison d’édition Goose Lane. Toute la population est invitée à y assister.

Au sujet du livre et de l’auteur :
L’auteur de l’ouvrage controversé Beaverbrook: A Shattered Legacy s’attaque dans son dernier livre à un sujet encore plus polémique : le profond fossé qui borde « la plus longue frontière non défendue ».

La colonie francophone qui s’étendait autrefois sur les deux bords de la rivière Saint-Jean s’est vue scinder en deux au terme de concessions politiques. Dès ces débuts troubles, la frontière entre le Maine et le Nouveau-Brunswick, première délimitation tracée entre les deux pays, a toujours constitué un parfait microcosme des relations entre le Canada et les États-Unis.

Dans Imaginary Line, Poitras révèle comment, des siècles durant, autant d’amis, d’amants, de brigands que de contrebandiers ont réussi à franchir ces bornes. Dans l’ère de l’après-11-septembre, la paranoïa politique croissante a creusé quant à elle un fossé grandissant qui bouleverse la vie et le bien-être des habitants de la région. Ainsi, lorsque l’allée d’un couple âgé canadien touche la frontière, l’incident provoque une réaction excessive, quasi kafkaïenne, du département de la Sécurité intérieure des États-Unis (Homeland Security). Et tandis que le mouvement Tea Party préconise la fermeture complète des frontières, peu à peu un gouffre s’installe entre des voisins qui jadis vivaient de relations amicales.

Dans cette exploration fort à propos, Jacques Poitras longe la frontière entre le Maine et le Nouveau-Brunswick, du Madawaska à l’Aroostook en passant par la baie de Passamaquoddy et jusqu’aux confins d’une petite île qui fait encore l’objet d’un litige. Il nous livre l’historique et les conflits subsistants autour de cette frontière arbitrairement tracée, qui n’a pas lieu d’être, qui a failli ne jamais exister et qui s’avère parfois difficile à trouver même quand elle y est. Il s’agit d’un grand enjeu alors que le Nouveau-Brunswick et le Maine réinventent les termes de leurs relations pour le 21e siècle et que des communautés s’efforcent à demeurer unies malgré l’acharnement de politiciens bornés, de protectionnistes et d’agents des frontières trop zélés.

Journaliste aux affaires provinciales pour la CBC au Nouveau-Brunswick depuis 2000, Jacques Poitras couvre le sujet des relations entre le Nouveau-Brunswick et le Maine depuis ses jours au Telegraph‐Journal. La qualité de son travail journalistique a été notamment soulignée par le Concours canadien de journalisme et la Radio and Television News Directors Association. Il est par ailleurs passé à Radio‐Canada, à la National Public Radio et à la BBC. Beaverbrook: A Shattered Legacy, un bestseller national, a fait partie des finalistes pour le BC Award for Canadian Non‐Fiction et le National Business Book Award. Son ouvrage a également remporté le prix 2008 du Best Atlantic Published Book Award et de l’Atlantic Independent Bookseller Choice Award. Poitras a aussi publié The Right Fight: Bernard Lord and the Conservative Dilemma.

- 30 -

Pour obtenir un exemplaire de presse, organiser une interview avec l’auteur ou demander la permission de publier des extraits du recueil, veuillez communiquer avec Goose Lane à credekop@gooselane.com ou composez le 888 926-8377. Vous pouvez aussi vous procurer la couverture du recueil en haute résolution et les photos de l’auteur sur www.gooselane.com.

Renseignements : Nicole Lang, professeure d’histoire, UMCE - téléphone : 506 737-5191 ou courriel : nlang@umce.ca
Source : Service des communications, Campus d'Edmundston
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.