Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Jeudi 05 Mai 2011

L’Université de Moncton décernera deux doctorats honorifiques et une médaille d’honneur lors des cérémonies de collation des diplômes en mai

James D. Irving
Agrandir l'image
L’Université de Moncton décernera deux doctorats honorifiques et une médaille d’honneur à d’éminentes personnalités qui se sont distinguées grâce à un apport exceptionnel à leur domaine respectif. Les reconnaissances honorifiques seront remises lors des cérémonies de collation des diplômes qui ont lieu en mai.

Le chancelier Louis R. Comeau remettra un doctorat honorifique en administration des affaires à l’entrepreneur et philanthrope James D. Irving et un doctorat d’honneur en musique à Suzie LeBlanc, soprano de renommée internationale, lors de la Collation des diplômes du campus de Moncton qui aura lieu le samedi 21 mai au Ceps Louis-J.-Robichaud.

Le président du Conseil des gouverneurs, Me André G. Richard, remettra la médaille d’honneur de l’Université de Moncton au Dr Jeannot Castonguay, ancien membre et président du Conseil des gouverneurs, lors de la cérémonie de collation au campus d’Edmundston le samedi 14 mai à la Cité des Jeunes A.-M.-Sormany.

James D. Irving
docteur d’honneur en administration des affaires

Visionnaire, philanthrope et industriel chevronné, James D. Irving, président de J. D. Irving, Ltd, opère dans une variété de secteurs et de champs d’action qui contribuent largement au développement économique du Nouveau-Brunswick.

Les activités de J. D. Irving, Ltd incluent la foresterie, les pâtes et papier, les transports, les chantiers navals, la vente au détail, l’équipement industriel, les services et les matériaux de construction, l’impression et la traduction ainsi que les produits de consommation. La portée, l’étendue et la diversité de son conglomérat, ses innovations et ses investissements stratégiques ont contribué de façon significative à la productivité et à la croissance économique de la province. Le groupe Irving est d’ailleurs le plus important employeur de la province.

M. Irving se distingue également par l’importance de ses contributions philanthropiques, notamment dans le domaine de l’éducation et de l’environnement. Grâce à sa générosité, l’Université de Moncton a été en mesure de mettre sur pied deux chaires d’études, soit la Chaire K.-C.-Irving en développement durable et la Chaire Roméo-LeBlanc en journalisme.

Conscient de l’impact environnemental des industries axées sur les ressources naturelles, J. D. Irving Ltd a mis en place des mesures pour assurer la durabilité de ses projets et de l’environnement. À titre d’exemple, le programme de gestion responsable des forêts permet la plantation annuelle de 20 à 25 millions de jeunes plants. Depuis le début du programme, il y a 50 ans, plus de 800 millions d’arbres ont été plantés.

Membre actif de la campagne Excellence de l’Université de Moncton, membre du New Brunswick Business Council, membre du Comité consultatif sur l’économie du gouvernement fédéral, membre du conseil d’administration de la National Alliance of Forest Owners, coprésident de la Campaign for Conservation et membre du conseil d’administration d’U de M Développement Inc., les judicieux conseils de M. Irving sont sollicités quotidiennement.

L’importance qu’accorde M. Irving à son village natal de Bouctouche est indéfectible. Connaissant un succès incontestable sur la scène mondiale, la famille a été au centre de plusieurs projets à Bouctouche, notamment la création de l’Éco-Centre Irving visant la protection et la restauration d’une des dernières grandes dunes de la côte est de l’Amérique du Nord.

En reconnaissance de sa contribution exceptionnelle au fil des ans, l’Université de Moncton a rendu hommage à la famille Irving en 2005 en lui remettant la Médaille d’honneur.

Suzie LeBlanc
docteure d’honneur en musique

D’origine acadienne, la soprano Suzie LeBlanc connaît une carrière remarquable sur la scène internationale comme interprète. Possédant la majeure en interprétation au clavecin de l’Université McGill (1984), elle se spécialise dans les répertoires baroque et classique.

Au cours de sa carrière, Mme LeBlanc a enregistré une quantité importante de musiques inédites et couvert un impressionnant répertoire allant du Moyen Âge à la musique contemporaine. Parmi ses enregistrements récents, il y a « Nobil Donna », une collection d’airs et de cantates romaines du 17e siècle et des œuvres de Carissimi.

Depuis 25 ans, sa carrière l’a menée aux quatre coins du monde où elle a chanté avec les principaux ensembles de musique ancienne, orchestres symphoniques et en récital. Elle a également participé à de prestigieux festivals internationaux l’amenant à se produire sur les plus grandes scènes du monde.

En plus de sa carrière comme interprète, Mme LeBlanc a enseigné le chant entre 2000 et 2009 à l’Université de Montréal et à l’Université McGill; elle a donné plusieurs ateliers d’opéra dont un en 2008 à Mount Allison University offert en collaboration avec l’Université de Moncton.

Sa contribution à la culture acadienne est aussi remarquable. Mentionnons ses disques « La Mer jolie » et « Tout passe », son documentaire sur la musique ancienne « Suzie LeBlanc : A Musical Quest » et ses nombreuses prestations au Festival international de musique baroque de Lamèque. Son enregistrement d’œuvres d’Olivier Messiaen, « Chants de terre et de ciel », lui a permis de remporter le Prix Opus dans la catégorie Disque de l’année : musique contemporaine en 2009. Sa contribution à l’Acadie s’étend aussi au cinéma alors que le long métrage « Lost Song », dans lequel elle jouait le rôle principal, a remporté le prix du meilleur film acadien en 2008.

Suzie LeBlanc est la fondatrice du Nouvel Opéra, ensemble en résidence au Conservatoire de musique de Montréal, et l’une des directrices du Elizabeth Bishop Centenary Festival en Nouvelle-Écosse.

Au fil des ans, la soprano a reçu de nombreux prix et distinctions dont un doctorat honorifique de Mount Allison University et un autre du King’s College d’Halifax. Elle a remporté quatre prix Opus entre 2000 et 2010, un prix Félix à l’ADISQ en 2003 et un prix Cini en Italie pour le meilleur disque d’opéra en 1999.

Dr Jeannot Castonguay
récipiendaire de la Médaille d’honneur

Chirurgien, leader respecté et homme politique, le Dr Jeannot Castonguay a consacré sa vie à servir sa profession et l’ensemble de la collectivité. Diplômé du Collège Saint-Louis d’Edmundston, il a obtenu le doctorat en médecine à l’Université Laval en 1969 et le certificat du Collège royal des chirurgiens du Canada en 1974.

Originaire de Saint-Quentin, Dr Castonguay a exercé en pratique privée pendant 26 ans à l’hôpital régional d’Edmundston. Il a été chef du Département régional de chirurgie de 1993 à 1994, puis médecin en chef de 1994 à 1996. Élu à la Chambre des communes en novembre 2000 à titre de député de Madawaska-Restigouche, il a occupé le poste de secrétaire parlementaire du ministre de la Santé et a siégé au Comité permanent de la Santé.

Au fil des ans, la contribution du Dr Castonguay a été exemplaire. Membre du Conseil des gouverneurs de l’Université de Moncton entre 1997 et 2010, il a accédé à la présidence en 2004 et son mandat a été renouvelé en 2007. En plus de le présider, il a œuvré au sein de plusieurs comités de travail du Conseil des gouverneurs.

Profondément engagé dans le bien-être de ses concitoyens et concitoyennes, Dr Castonguay a siégé à de nombreux comités et conseils. Il a notamment présidé le conseil d’administration de la Société médicale du Nouveau-Brunswick dont il est membre depuis plus de 30 ans, et siégé à la Commission de l’enseignement supérieur des provinces maritimes. Il est président-fondateur de la Fondation Saint-Louis-Maillet qui a pour objectif d’aider financièrement les étudiants et étudiantes du campus d’Edmundston. Mentionnons également qu’il membre de l’Ordre des Régents et des Régentes de l’Université de Moncton.

La Société médicale du Nouveau-Brunswick lui a décerné le Prix d’action politique Dr-William-F-Roberts en reconnaissance de sa contribution en politique, et lui a accordé en 2009 sa plus haute distinction, l’Ordre du mérite de la Société médicale du Nouveau-Brunswick soulignant son engagement exceptionnel envers la profession et sa contribution remarquable à la société.

La Médaille d’honneur sera attribuée au Dr Jeannot Castonguay en reconnaissance pour sa contribution remarquable au développement et à l’avancement de la cause, de la mission et de l’œuvre de l’Université de Moncton.

-30-
Autres photos (haute résolution) :Photo 1 Photo 2
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.