Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Lundi 28 Mars 2011

Rendez-vous de l'ONF : « Les Fros », une grande première en Acadie

À l'affiche aux Rendez-vous de l’ONF en Acadie, le documentaire « Les Fros » (2010), de la cinéaste Stéphanie Lanthier, une grande première en Acadie, le lundi 4 avril à 19 heures dans la salle de projection 163 du pavillon Jacqueline-Bouchard.

Le court métrage « Médecins sans résidence » (2010), de la cinéaste Tetchena Bellange, précédera la projection principale.

Ces deux films termineront la saison d’hiver des Rendez vous de l’ONF en Acadie.

Les Fros (71 minutes)
En Abitibi, à des centaines de kilomètres de la ville, des milliers de travailleurs montent au Nord comme Jos Montferrand ou François Paradis. Ces bûcherons du 21e siècle s’initient à la forêt boréale en exerçant le métier de débroussailleur. Loin de leur famille, ils vivent cinq à six mois par an dans des camps de travail à l’image d’un Québec nouveau. S’y côtoient Québécois d’origine canadienne française et Néo Québécois issus d’Afrique, d’Europe de l’Est ou d’Asie, tous venus gagner leur vie dans le bois.

C’est dans cette microsociété du Nord que la réalisatrice Stéphanie Lanthier nous invite à pénétrer pendant une saison entière. Pratiquant le cinéma direct à la manière de Pierre Perrault, elle documente la vie des débroussailleurs, ces « exilés » de tous âges et toutes nationalités qui partagent avec elle leur nostalgie, leur fierté ou leur fascination pour la forêt qui les entoure.

Originaire de Mont Laurier, Stéphanie Lanthier est chargée de cours à l’Université de Sherbrooke où elle enseigne l’histoire et les sciences politiques depuis 1998. En plus de collaborer à des émissions de radio et de télévision sur l’histoire des femmes au Québec, elle donne des conférences portant sur les rapports cinéma et histoire et sur la représentation politique des femmes. Elle a donc plusieurs cordes à son arc auxquelles s’ajoute désormais le cinéma. En 2004, elle coréalise avec Myriam Pelletier Gilbert son premier long métrage documentaire, « Deux mille fois par jour », axé sur la quête de sens des planteurs d’arbres. Pendant le tournage en Abitibi, elle découvre le monde inspirant des débroussailleurs, qui devient le centre de son second long métrage, « Les Fros ».

Médecins sans résidence (10 minutes)
Ce court métrage documentaire montre comment la discrimination empêche des médecins formés à l’étranger d’exercer au Canada – même lorsqu’ils ont obtenu une attestation de compétence des autorités médicales canadiennes. Des entrevues avec des professionnels de la santé et des défenseurs des droits de la personne illustrent comment le racisme systémique joue un rôle dans cette situation.

Ce film a été produit dans le cadre du projet « La tête de l’emploi » par l’Office national du film du Canada avec la participation de Ressources humaines et Développement des compétences Canada. L’entrée est libre.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.