Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Jeudi 24 Mars 2011

Les langues des signes sont des objets linguistiques d'un grand intérêt

À l’invitation du Centre de recherche en linguistique appliquée, Stéphanie Jacob, maître de conférences à l’Université française de Poitiers, prononcera une conférence, intitulée « Des langues qui disent en montrant : le cas des langues des signes », le mercredi 30 mars à 16 h 30 dans le local 217 de l’édifice des arts au Campus de Moncton.

Si les premières études descriptives des langues des signes remontent au 19e siècle, il fallut attendre le Réveil Sourd (dans les années 1970) pour que des chercheurs en linguistique se penchent sur ces langues. Leurs travaux montreront que les langues des signes sont des objets linguistiques d'un grand intérêt pour appréhender et modéliser la faculté de langage. Ces langues, parce qu’elles fonctionnent selon un principe d’iconicité, peuvent dire et montrer en même temps.

Mme Jacob propose une description des structures de ces langues, une définition de la notion d'iconicité et une illustration de sa manifestation selon le contexte énonciatif.

Un léger goûter suivra la conférence.

Renseignements : 858-4057.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.