Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Jeudi 24 Mars 2011

Charlotte L'Heureux-Lemieux et Florence Ott présentent une communication sur l'interdisciplinarité

Les professeures Charlotte L’Heureux-Lemieux et Florence Ott préparent leur intervention à la journée de recherche interdisciplinaire en santé le 18 mars 2011.
Agrandir l'image
Dans le cadre de la journée de recherche interdisciplinaire en santé organisée par l’Université de Moncton, mesdames Charlotte L’Heureux-Lemieux, professeure d’éthique professionnelle, et Florence Ott, professeure en gestion documentaire, ont présenté une communication portant sur « L’interdisciplinarité comme processus d’apprentissage : un partenariat entre les étudiants en science infirmière de l’UMCS, site de Bathurst, et en gestion de l’information de l’UMCS ».

A ce sujet, il faut souligner que la gestion documentaire en santé a le privilège de rassembler tous les problèmes existants. La gestion de la masse, le mélange des supports traditionnels avec les documents électroniques, le respect de la vie privée, la protection des données personnelles, la confidentialité, la rigueur de la tenue des dossiers patients, l’obligation de conserver les documents sur une longue durée et de les retrouver rapidement. C’est pourquoi, pour mieux étudier tous ces aspects, une personne seule est vite débordée et l’interdisciplinarité est immédiatement apparue comme une évidence pour les deux professeures.

Une première tentative de partenariat a été menée en novembre 2010 lorsque les étudiants de science infirmière et de gestion de l’information ont travaillé sur une étude de cas à partir d’une situation infirmière clinique engendrant une série de défaillances. Le partage d’expériences et de compétences entre les deux disciplines à permis d’analyser les erreurs et de proposer des solutions respectant les droits des usagers.

A la suite de cette expérience interdisciplinaire, les étudiants ont mis l’accent sur la valeur des notes d’observation et d’évolution de l’infirmière dans la tenue des dossiers pour réagir en cas de litige. Ils ont été confortés dans l’apport que représente la gestion documentaire pour favoriser des soins efficients et appropriés, protéger les données personnelles et assurer une conservation efficace des dossiers patients, à long terme. Ils ont évoqué la complexité du dossier médical électronique, les niveaux d’accès et la prudence quant aux partages des fichiers, l’importance de documenter chaque dossier pour faciliter l’échange d’information et protéger l’usager et les professionnels.

La communication a retenu l’attention d’un auditoire très spécialisé qui a bien compris la nécessité de s’ouvrir à d’autres spécialités pour répondre à tous les défis qui agitent le monde de la santé. La conférence a été appréciée de par les questions reçues concernant l’intégration de la compétence sur l’interdisciplinarité dans les cursus universitaires. De plus, l’éthique professionnel a suscité l’intérêt et a complémenté la journée suite aux communications cliniques abordées par les professionnels de la santé et par les chercheurs. Enfin, les étudiants du baccalauréat en gestion de l’information qui accompagnaient les professeures ont reconnu que cet échange était intéressant, ils ont beaucoup appris durant la journée et ont été fortifiés dans l’importance de leur futur métier pour garantir une meilleure gestion de l’information et par conséquent, le respect des droits des usagers.

Florence, professeure en gestion documentaire et Charlotte L’Heureux-Lemieux, professeure en éthique professionnelle
Source : Service des communications, Campus de Shippagan
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.