Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Vendredi 11 Mars 2011

Colloque du GRICC : l’Étranger au prisme des cultures - expériences et problématisations

Le Groupe de recherche interdisciplinaire sur les cultures en contact (GRICC) de l’Université de Moncton organise un colloque ayant comme thème «L’Étranger au prisme des cultures : Expériences et problématisations », du 19 au 21 septembre 2012 au Campus de Moncton.

Aussi loin que nous remontions dans l’histoire des civilisations, des peuples, des nations, des États, des collectivités, des individus et des savoirs – anciens, modernes ou contemporains – qui en ont inlassablement rendu compte pour tâcher de témoigner de son irruption, il est possible de reconnaître en une première approximation générale et abstraite que l’Étranger évoque celui qu’on reçoit et accueille par générosité, par devoir ou par compassion, mais, plus souvent qu’autrement, celui qu’il est impératif de contenir, de tenir à distance, de contrôler voire d’exclure et de bannir.

En effet, c’est dans cette « dialectique du proche et du lointain » que Georg Simmel avait su, en son temps, pertinemment analyser que l’Étranger puise sa raison d’être. Par sa radicale différence et par sa proximité, qui peuvent sembler potentiellement aussi dangereuses qu’inquiétantes, mais aussi par ses origines, ses mœurs, ses croyances, ne s’attache-t-il pas à la présence même de l’Étranger une énigme qui mérite examen et élucidation? Une énigme qui, par les questionnements qu’elle provoque, déstabilise sourdement le vivre-ensemble, bouscule les formes possibles de l’appartenance – politiques, religieuses, culturelles et sociales – et va jusqu’à mettre à l’épreuve l’idée même du partage et de la reconnaissance des cultures – celles de l’hôte qui l’accueille comme celles dont l’Étranger se revendique.

Mais, à y regarder de près, les traitements inédits dont ce dernier, sous toutes ses figures, fait aujourd’hui l’objet, exigent que tout exercice d’élucidation intellectuelle de la question de l’Étranger procède à la fois à une réévaluation de toutes les traditions historiques, scientifiques et intellectuelles dont l’Occident s’est nourri et qu’il les mette en perspective avec les pratiques actuelles afin d’en mesurer à la fois ce qu’il en subsiste et les ruptures radicales que ces dernières inaugurent. Cela, en plaçant sous un autre jour ces expériences que recouvrent à travers les âges, et aujourd’hui encore, la justice, la citoyenneté, l’hospitalité, l’hostilité, la solidarité, l’exil, l’errance, l’exterritorialité ou toute autre forme de sociabilité.

C’est justement à l’exploration patiente des traces profuses que l’Étranger a laissées au cours de ses parcours et à celles qui émergent aujourd’hui et qui forgent de nouveaux imaginaires de l’extranéité que le GRICC veut consacrer son quatrième colloque.

Le thème de l’Étranger mobilisant tous les domaines de la pensée, en accord avec sa vocation interdisciplinaire et privilégiant une perspective transhistorique, le GRICC attend donc des contributions d’universitaires et d’étudiants et étudiantes des cycles supérieurs à ce colloque qu’elles s’arrêtent aux problématisations les plus exemplaires relatives à l’Étranger dans leurs domaines respectifs, non sans mobiliser toute la part de réflexivité qu’un tel exercice requiert.

Le comité scientifique est composé de Mourad Ali-Khodja, du Département de sociologie; Jeremy Hayhoe, du Département d’histoire et de géographie; Isabelle LeBlanc, doctorante, Département d’études françaises; Marie-Noëlle Ryan, du Département de philosophie; Jean-FrançoisThibault, du Département de science politique; et Emmanuelle Tremblay, du Secteur Arts et sciences humaines, tous de l’Université de Moncton.

Les personnes intéressées sont priées de faire parvenir au plus tard le 15 août 2011 un titre et une proposition de communication (200 mots au maximum), ainsi que leurs coordonnées institutionnelles à l’adresse gricc2012@gmail.com

Les décisions du Comité scientifique quant au choix des participants et participantes seront communiquées au plus tard 30 septembre 2011. Les communications du colloque donneront lieu à une publication.

Les frais d’inscription (payables au début du colloque) sont de 100 $ pour les professeurs et 25 $ pour les étudiants.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.