Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mardi 01 Février 2011

ONF en Acadie : l’Arctique et le Grand Nord canadien

Agrandir l'image
Le public pourra partir à la découverte de l’océan arctique et du Grand Nord canadien et rencontrer certains de ses habitants les plus intrigants grâce aux Rendez-vous de l’ONF en Acadie, le lundi 7 février dans la salle de projection 163 du pavillon Jacqueline-Bouchard.

« À la recherche de la baleine franche », de Bill Masson (1974), raconte le périple d’une équipe de scientifiques à la recherche d’une espèce en voie d’extinction dans l’étendue glaciale de l’Arctique. Le film est gagnant d’une dizaine de prix internationaux. « Le caribou des toundras » précédera la projection principale (Yvon Charrette, 1972). C’est un documentaire tourné dans la toundra et la taïga qui familiarise le spectateur avec les mœurs des caribous. L’entrée est libre.

À la recherche de la baleine franche (49 minutes)
Avant que la menace d'extinction qui pèse sur la baleine franche s’ajoute à une liste déjà longue d’animaux disparus, une équipe de cinéastes est allée filmer ce mammifère vivant dans les eaux du Nord. Les deux équipes, l’une au sol, l’autre en hélicoptère, ont profité des journées d’attente pour voir et étudier d’autres espèces animales telles que le phoque, le morse et l’ours polaire.

Ce reportage porte sur une expédition de scientifiques, dont le chef Scott McVay et les biologistes Steven Ketona et Masakazu Konishi ont étudié les caractéristiques et le comportement des baleines franches. Plus qu’un simple récit d’aventure, ce film veut porter l’attention du spectateur sur la question du comportement de l’homme vis-à-vis de la nature qui l’entoure et sur l’urgence d’empêcher la disparition d’animaux par notre faute.

Le caribou des toundras (13 minutes)
Pris sur le vif en pleine toundra ou à quelque 300 milles au sud dans la taïga où il descend pour y passer la saison froide, le caribou se révèle au spectateur dans des images variées et parlantes. Tout ce qui touche le caribou, pour qui la vie est une constante migration, y est traité. Sa façon de se nourrir, son adaptation au rude climat de l'Arctique, sa capacité de nager, la croissance de ses bois, les propriétés de sa fourrure, les batailles rituelles que suscite la saison des amours, la mise bas de même que les travaux de recherche des scientifiques canadiens pour assurer son accroissement font l'objet de ce film bien documenté, à la portée de tous.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.