Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Lundi 13 Décembre 2010

Patricia Blanchard est intronisée au Temple de la renommée de la course du Nouveau-Brunswick

Lors du gala annuel de Course Nouveau-Brunswick, la coureuse Patricia Blanchard a été intronisée au Temple de la renommée. À cette occasion, le président de Course Nouveau-Brunswick, Gilles Gautreau, lui a remis une plaque.
Agrandir l'image
Diplômée de l’Université de Moncton, la coureuse Patricia Blanchard, de Dieppe, a été intronisée au Temple de la renommée de la course du Nouveau-Brunswick, en reconnaissance pour ses nombreuses réussites sportives et sa contribution à l’avancement du sport.

« Cet honneur m’a beaucoup touchée et m’a fait réfléchir sur ma carrière et sur l’importance de la course dans ma vie, dit-elle. J’ai vécu de très belles expériences grâce à mon sport; j’ai fait de beaux voyages et tissé des liens d’amitié avec des gens de partout. »
Patricia Blanchard fait du sport depuis sa tendre enfance. À l’école primaire déjà, elle aimait courir, puis au secondaire elle jouait aussi au volleyball, au basketball et au badminton. Elle a commencé à faire du sport de haut niveau en 1978 alors qu’elle était étudiante à l’Université de Moncton.

Au cours de sa carrière sportive, elle a été huit fois membre des équipes nationales canadiennes. Parmi ses meilleures performances, elle a remporté en 1990 la deuxième place au McGill Performance au 800 mètres et la quatrième place au Championnat canadien à Montréal au 1 500 mètres. En 1992, elle a remporté la deuxième place au Championnat canadien sur route au 3 000 mètres.

Elle a à son actif des records provinciaux (catégorie ouverte) aux 800 mètres, au 1 500 mètres, au 3 000 mètres, au 5 000 mètres, au 5 000 mètres (sur route), au 10 000 mètres (sur route) et au demi-marathon. Elle a aussi battu plusieurs records canadiens et des records mondiaux dans la catégorie des maîtres. À l’âge de 50 ans, elle est devenue la femme la plus rapide au monde au 800 mètres en salle. Elle a réalisé son exploit lors d’une compétition présentée au Ceps Louis-J.-Robichaud du Campus de Moncton. Alors qu’elle visait le record canadien dans sa catégorie (50-54 ans), elle a atteint le record du monde avec un chrono de 2 minutes 25 secondes et 2 centièmes. Ce dernier record a toutefois été dépassé cette année par une espagnole.

Plusieurs distinctions ont récompensé les performances de l’athlète au fil des ans. En 1990, elle a été nommée athlète de l’année par le quotidien l’Acadie Nouvelle et elle est devenue la Personnalité sportive de l’année de Radio-Canada en 1991. En 2006 alors qu’elle effectuait un retour aux études à l’Université de Moncton, elle a été nommée l’athlète la plus utile au cross-country et elle a décroché le Prix du Recteur soulignant ses qualités de leadership, ses capacités athlétiques et l’excellence de son rendement académique.

Possédant le baccalauréat en éducation de l’Université de Moncton, Patricia est enseignante en immersion française dans le système scolaire anglophone. Elle prévoit que l’été prochain sera très occupé. La course étant toujours sa passion, elle participera au Championnat mondial d’athlétisme extérieur à Sacramento, en Californie, au 5 000 mètres, au 1 500 mètres et possiblement au 800 mètres si sa condition physique le permet.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.