Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Mardi 09 Novembre 2010

Forum de concertation : le modèle Boisaco intéresse l’Acadie

La photo nous fait voir, de gauche à droite, André Leclerc, titulaire de la Chaire des caisses populaires en gestion des coopératives; Guy Deschênes, conférencier; André Chouinard, président du conseil d’administration de la CDR-Acadie; et Melvin Doiron, directeur général de la CDR-Acadie.
Agrandir l'image
La conférence prononcée par Guy Deschênes, président fondateur de Boisaco à Sacré-Coeur au Saguenay Lac Saint-Jean, a ravivé chez tous les participants du Forum de concertation de la Coopérative de développement régional - Acadie (CDR-Acadie) et de la Chaire des caisses populaires acadiennes en gestion des coopératives de la Faculté d’administration de l’Université de Moncton, l’espoir d’une prise en charge semblable dans leurs communautés respectives.

Une particularité de cette compagnie spécialisée en production du bois d’oeuvre est qu’une majeure partie des actions est détenue par deux coopératives de travail, l’une regroupant les travailleurs à l’usine et l’autre les travailleurs forestiers approvisionnant celle-ci. M. Deschênes est également président fondateur de plusieurs autres sociétés pour ainsi dire complémentaires basées localement et ayant permis une grande diversification par rapport au projet initial.

Ce sixième forum, qui a eu lieu à Bouctouche, était organisé conjointement par la CDR-Acadie et la Chaire des caisses populaires acadiennes en gestion des coopératives. Il avait pour thème «L’importance des partenariats en développement coopératif».

Plus d’une soixantaine de délégués provenant essentiellement des organisations coopératives francophones du Nouveau-Brunswick y ont participé. Ils ont grandement apprécié le témoignage de M. Deschênes qui a expliqué comment, en partenariat, ils ont réussi à créer quatre entreprises majeures à Sacré-Coeur et dans une communauté voisine. Ces entreprises emploient plus de 600 personnes sur une base permanente et à des conditions très avantageuses. La clé du succès selon lui serait de croire que c’est possible et d’oser. Souvent les gens ont de bonnes idées d’entreprises mais ils n’osent pas foncer.

C’était la troisième fois que M. Deschênes était invité à partager son expérience en milieu acadien où l’esprit collectif qui existe dans les différentes communautés constituerait un formidable atout pour la réalisation de tels projets d’entreprises.

Lors de ce forum, les trois participants à la table ronde, Paul-Émile Soucy, de la Coopérative forestière du Nord-Ouest Ltée, Rico Lévesque, consultant dans le Restigouche, et Ghislain Doiron, de la Coopérative de solidarité en recyclage et intégration à l’emploi Ltée, ont témoigné de l’évolution de leur projet respectif et des nombreux partenaires qui sont impliqués.

Selon Melvin Doiron, directeur général de la CDR-Acadie, il va sans dire que de plus en plus les projets de nature coopérative exigent la participation d’un grand nombre de partenaires pour réussir. À plus petite échelle, c’est effectivement le cas pour les Coopératives jeunesses de services (CJS) que l’on tente d’implanter dans les différentes régions desservies, à la suite de l’expérience favorable de l’été dernier à Tracadie-Sheila et à Lamèque-Shippagan.

Cette approche partenariale a permis d’accompagner plusieurs groupes de promoteurs de nouvelles coopératives dont cinq furent constituées pendant l’année écoulée selon le rapport annuel soumis à l’assemblée générale de la CDR-Acadie tenue dans le cadre de ce forum de concertation. Renseignements : 506-727-6377 ou 506-737-5193.
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.