Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Jeudi 21 Octobre 2010

Les Aigles Bleues au volleyball seront en Nouvelle-Écosse en fin de semaine

Huberte Jaillet
Agrandir l'image
La saison ordinaire de volleyball des Sports universitaires de l’Atlantique débute en fin de semaine et les Aigles Bleues de l’Université de Moncton seront en Nouvelle-Écosse pour y disputer leurs deux premières rencontres.

Elles joueront contre les X-Women de Saint Francis Xavier University samedi à 15 heures à Antigonish, et dimanche à Sydney pour y affronter les Capers de Cape Breton University à 13 heures.

« C’est une nouvelle saison qui débute et même si l’équipe est encore en reconstruction, nous jouerons chaque match avec l’intention de remporter la victoire. Il faudra jouer avec conviction et faire preuve de constance sur le terrain », mentionne l’entraîneure-chef, Monette Boudreau-Carroll.

L’équipe des Aigles est composée de neuf vétérans et de quatre recrues dont la plupart sont des athlètes de deuxième ou troisième année. Sans oublier Jolaine Gallant bien sûr qui en est à sa cinquième année.

« L’équipe est relativement jeune mais la plupart des joueuses ont maintenant de l’expérience. Il faut apprendre à mieux réagir à tout ce qui se passe sur le terrain et l’arrivée d’Huberte Jaillet va certainement nous aider », ajoute Mme Boudreau-Carroll.

Jaillet entreprend des études de maîtrise en administration des affaires et cette ancienne joueuse des Aigles Bleues a décidé de faire un retour au jeu. « J’avais encore le goût de jouer à ce niveau, dit-elle. Je me suis rapidement aperçu que le jeu est bien différent. Mon corps est en forme mais au départ, j’ai eu de la difficulté à suivre les jeunes. J’espère bien terminer la saison et surtout de bien jouer. »

Originaire de Bouctouche, elle a joué pour les Aigles Blues de 1983 à 1985 et de 1988 à 1990. Elle a été membre de l’équipe nationale canadienne de 1985 à 1988. L’équipe ne s’est cependant pas qualifiée pour les Jeux olympiques, mais Jaillet a participé au championnat mondial alors que la formation avait pris le 11e rang.

L’athlète et sa famille habitent maintenant Moncton et Jaillet doit planifier son temps entre le travail, ses études et l’équipe de volleyball dont elle partage le court avec sa fille, Natasha LeBlanc, qui amorce sa deuxième saison avec les Aigles Bleues. « Lors d’une partie, je ne la vois pas comme ma fille mais comme les autres joueuses, ajoute Jaillet. Elle a 19 ans et elle fait son chemin. »

Huberte Jaillet saura certainement aider son équipe cette saison en raison de son expérience. « Mon objectif est de jouer une partie à la fois, de me rendre jusqu’à la fin de la saison et d’aider mon équipe avec tous les moyens dont je dispose. »
Source :
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.