Université de Moncton

Communications, affaires publiques et marketing
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Jeudi 14 Octobre 2010

Consolidation de partenariats envers le projet DIS

Voici les responsables et partenaires du projet d’intégration des professionnels internationaux de la santé francophones. De gauche à droite : Lise Comeau, analyste de programmes, RHDCC; Linda Finley, directrice des services corporatifs et de la réglementation, AIINB; Odette Comeau, experte-conseil en réglementation, AIINB; Jacques Paul Couturier, doyen des Études à l’Université de Moncton, campus d’Edmundston; Maggy Razafimbahiny, gestionnaire du projet CNFS; Gabriel Légère, secrétariat de la croissance démographique du Nouveau-Brunswick; Nancy Jalbert, réseau de santé vitalité; Jaimie Cyr, réseau de santé vitalité, Juan Manuel Toro Lara, agent de développement de projets, CNFS-UMCE; et France L. Marquis, chef du Secteur science infirmière.
Agrandir l'image
Une rencontre entre les responsables du projet d’intégration des professionnels internationaux de la santé francophones (DIS) et divers partenaires a eu lieu le 6 octobre dernier à l’Université de Moncton, campus d’Edmundston (UMCE), afin de faire une mise à jour des activités entamées et de consolider les collaborations entreprises.

Le projet pilote DIS est une initiative du Consortium national de formation en santé en partenariat avec le Secteur science infirmière de l’UMCE qui vise à « augmenter le nombre de diplômés internationaux de la santé francophones qui pratiquent dans les communautés francophones en situation minoritaire ».

Actuellement, dix-huit DIS de différentes professions dans le domaine de la santé participent au projet. Les activités consistent à offrir un accompagnement spécialisé aux DIS dans le cheminement pouvant les mener à l’obtention d’un emploi qui répond le mieux à leur formation et compétences acquises à l’étranger. Les DIS sont confrontés à des difficultés diverses et le rôle de l’agent de projet à l’UMCE est de les aider à trouver des pistes de solutions concrètes facilitant leur cheminement vers la reconnaissance. Plusieurs DIS réussissent à obtenir une reconnaissance complète, d’autres trouvent des reconnaissances partielles et bien d’autres ne peuvent l’obtenir et doivent s’orienter vers des professions connexes.

Actuellement, le gouvernement fédéral collabore avec la province du Nouveau-Brunswick dans la mise en œuvre, sur le plan provincial, du Cadre pancanadien d’évaluation et de reconnaissance des qualifications professionnelles acquises à l’étranger, ce qui constitue un avancement important dans la volonté de mieux aider les personnes immigrantes à pratiquer leur profession.

Le projet DIS cible actuellement la région du nord-ouest du Nouveau-Brunswick. Pour ce faire, des collaborations sont entretenues avec l’hôpital régional d’Edmundston et certaines associations professionnelles provinciales qui participent à différents niveaux.

Le projet est financé par le ministère des Ressources humaines et du Développement des compétences Canada (RHDCC). À court terme, les responsables du projet souhaitent développer des outils d’information s’adressant aux DIS ainsi que travailler dans le volet formation. Concrètement, les infirmières et infirmiers bénéficieront d’un accompagnement durant la préparation des examens d’accès à la profession infirmière au Canada. Également, une formation linguistique en anglais spécialisée dans le domaine de la santé est envisagée afin de mieux outiller les DIS à travailler dans un contexte bilingue.

- 30 -

Renseignements : Juan Manuel Toro Lara, agent de développement de projet en immigration (506 737-5148 ou le site Web : www.umce.umoncton.ca/dis)
Source : Service des communications, Campus d'Edmundston
Communiqué de presse - Pour diffusion immédiate -
Fil de nouvelles Bookmark and Share
Imprimer cette page
Calendrier
Nouvelles
Bottin
Accueil  |  Communications, affaires publiques et marketing  |  Urgence  |  Assistance technique © 2017, Université de Moncton. Tous droits réservés.